La langue française

Althussérien

Sommaire

  • Phonétique de « althussérien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « althussérien »
  • Citations contenant le mot « althussérien »
  • Traductions du mot « althussérien »

Phonétique du mot « althussérien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
althussérien altyserjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « althussérien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « althussérien »

  • Louis Althusser est l’initiateur d’une ambitieuse tentative de relecture de l’oeuvre de Marx et de redéfinition du matérialisme historique, visant à déterminer une stratégie révolutionnaire et à orienter les organisations de lutte de classe. Loin de se limiter à étudier Althusser comme le témoin critique d’une histoire révolue – celle de la crise du mouvement communiste international – cet ouvrage mobilise des publications posthumes, des textes inédits et des écrits de collaborateurs – Étienne Balibar, Nicos Poulantzas, Jacques Rancière, Christian Baudelot et Roger Establet – qui reflètent l’effervescence intellectuelle d’une époque de grande créativité théorique de la pensée française. Car l’intérêt du travail althussérien réside avant tout dans sa tentative de formuler un véritable programme de recherches collectives. Un ouvrage pour redécouvrir un penseur qui pourrait influencer la pratique politique aujourd’hui encore. , F. Bruschi, Le matérialisme politique de Louis Althusser
  • Jacques Rancière, pratiquer l'égalité entend reconstituer les moments forts du cheminement intellectuel multiple menant à ces idées : sa rupture avec le marxisme althussérien et son exploration des archives ouvrières du 19e siècle ; sa fascination pour le projet de l'émancipation intellectuelle du "maître ignorant" Joseph Jacotot ; la constitution de sa pensée politique centrée sur l'égalité et la démocratie ; et, finalement, l'élaboration de sa pensée esthétique. , A. Fjeld, Jacques Rancière - Pratiquer l'égalité
  • Restituer la complexité de l’opération théorique gramscienne face au jugement althussérien sur la nature idéologique de la philosophie de Gramsci. Car le fil rouge dans le labyrinthe dans lequel nous conduit André Tosel, est la réouverture du spartiacque, la ligne de partage des eaux, tracée par Althusser en 1965, dans son fameux chapitre « Le marxisme n’est pas un historicisme », qu’Etienne Balibar disait récemment relire avec effroi, comme cas d’école de la pensée stalinienne[35]. André Tosel revient sur le cas Althusser en faisant, à l’instar du disciple de Geymonat, Silvano Tagliagambe, un défi majeur posé à la conception gramscienne du marxisme, autour de leur conception de la science[36]. Il y revient à deux reprises, sur le même point de rupture, la contestation de la scientificité de la théorie gramscienne, sa réduction à une idéologie de la praxis, dans un monde unidimensionnel saisi par la conscience d’un acteur transformant un monde dont la totalité serait appropriée comme « totalité expressive », articulation de la théorie du reflet, d’une spiritualisation du monde et de son centrement, dont la transformation serait le produit d’une idéologie qui serait religion séculière, mythe efficace. André Tosel a décidé de fare i conti con Althusser non sur le terrain de la polémologie mais sur celui de la philologie. Les assertions péremptoires, déjà contestées par les scrupules qu’Althusser instillaient dans son texte même, entamées par ces jugements paradoxaux voire ambivalents, sont méthodiquement démontées. Face au gramscisme unidimensionnel sur le tableau noir d’Althusser, Tosel rétablit un Gramsci en couleurs et en trois dimensions. Althusser dénonçait l’historicisme absolu de Gramsci, Tosel le rétablit dans la complexité d’une théorie de l’histoire, une « théorie de la relativité générale » pour conjurer le spectre honni du relativisme par un philosophe à la recherche de l’absolu. Il repense l’espace présent non plus sous la modalité appauvrissante d’une « totalité expressive » mais une, nous citons Tosel ici, « théorie structurelle du tout social finalisée par la perspective politique de l’hégémonie ». Il se replace dans le temps dans une « théorie généalogique de l’histoire moderne » qui n’est pas justification ou acceptation de l’étant mais « périodisation ouverte sur le présent des luttes » et ouverture sur des « récits partiels » (p. 88). Le Vent Se Lève, Étudier Gramsci, suivre le guide, lire Tosel
  • 1Dans le paysage philosophique français, la pensée de Jacques Rancière a un statut particulier. Malgré une ambition et une allure certaines, elle reste aujourd’hui aussi peu connue que reconnue – et n’a du reste entraîné dans son sillon que de rares discussions, et encore moins de disciples revendiqués. La faute, peut-être, à un refus de l’éloquence et de la compromission, ainsi qu’à l’importante « couverture institutionnelle » des trois grands contemporains du philosophe — Foucault, Deleuze et Derrida — et de ses deux alter ego en matière politique et esthétique — Badiou et Nancy. Héritière d’une sorte d’aristocratisme althussérien, cette pensée semble, de fait, foncièrement « dissensuelle ». , Le dissensus, esthétique & politique (Acta Fabula)
  • Nulle complaisance retorse, en fait, dans cette désobéissance: si Foucault a refusé l'enrôlement politique, c'est parce que, philosophiquement, il a constamment été en délicatesse avec toutes les orthodoxies rivales qui se partageaient la scène de la pensée dans les années 1960: "Il faut, rappellait Blandine Kriegel, comprendre sa réticence profonde aux modèles réductionnistes: de là sa confrontation conflictuelle avec le marxisme althussérien aussi bien qu'avec la psychanalyse et Lacan."   LExpress.fr, Michel Foucault "diagnostique" notre présent - L'Express
  • A partir de 1958, Jean Starobinski enseigne la littérature à l’Université de Genève. Après Albert Thibaudet, Marcel Raymond, Albert Béguin, Jean Rousset, il se forme une communauté d’enseignants que Georges Poulet nomme «Ecole de Genève». Jean Starobinski s’inscrit dans cette tradition, avec Michel Butor, Lucien Dällenbach, Michel Jeanneret… Les cours de Starobinski deviennent des événements mondains, comme l’étaient ceux de Marcel Raymond. Un de ses élèves, l’écrivain Bernard Comment, résume ce que ses étudiants lui doivent: «A une époque où nous étions armés de systèmes théoriques (structuralisme, psychanalyse, marxisme althussérien, sémiologie), il nous a invités à la patience, à l’interrogation et au respect, finissant assez vite par nous convaincre que la vérité d’un texte réside dans celui-ci, par la mise en relief ou en contact de certains passages, et non dans un discours dogmatique dont on chercherait la confirmation par la littérature dès lors utilisée comme caution.» (LT du 11.11.2000) Le Temps, Jean Starobinski, une pensée genevoise et universelle - Le Temps

Traductions du mot « althussérien »

Langue Traduction
Anglais althusserian
Espagnol althusserian
Italien althusseriana
Allemand althusserian
Chinois 阿尔都塞里亚语
Arabe althusserian
Portugais althusseriano
Russe альтюссера
Japonais アルタセリアン
Basque althusserian
Corse althusserian
Source : Google Translate API
Partager