La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « almérien »

Almérien

Variantes Singulier Pluriel
Masculin almérien almériens
Féminin almérienne almériennes

Définitions de « almérien »

Wiktionnaire

Adjectif - français

almérien \al.meʁ.jɛ̃\ masculin

  1. Relatif à Almérie, (aussi appelé Alméria ou Almería), à ses habitants ou à leur culture.
    • On pénètre ensuite dans le désert almérien et son paysage rocailleux aride. — (Andalousie, Le Guide Vert Michelin, 2009)
    • Il faut résumé par le dialectologue almérien Ibn Khâtima dans son « îrâd al la ’âl » qui nous est parvenu. — (Mohamed Chérif, Ceuta aux époques almohade et mérinide, 1996)
    • L’orgueilleux vizir connut enfin le malheur qu’il avait défié dans sa folle audace ; il voyait s’accomplir la prédiction du poète almérien. — (Reinhart Dozy, Histoire des musulmans d’Espagne, tome 4, 1861)
  2. (Histoire) Relatif à la civilisation néolithique de la région d’Almérie du 3e et 2e millénaire avant J.-C.
    • Il s’agit d’un habitat de hauteur stratifié, occupé par des populations à poterie imprimée, relayées par des groupes néolitiques à poterie lisse de style almérien (vases carénés, récipients à goulot) […]. — (Corinne Julien, Histoire de l’humanité, 2000)
    • Toutefois, il convient de réserver le nom de néolithique occidental aux groupes à céramique peu ou non décorée, qui s’échelonnent de la péninsule ibérique aux îles britanniques, et dont le groupe almérien du Sud-est de l’Espagne constitue vraisemblablement le plus ancien représentant. — (Gérard Bailloud et P. Mieg de Boofzheim, Les civilisations néolithiques de la France dans leur contexte européen, 1976)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « almérien »

De Almérie et de la terminaison -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « almérien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
almérien almerjɛ̃

Citations contenant le mot « almérien »

  • De l’autre côté de la Méditerranée, l’angoisse est énorme pour les familles de harraga, témoigne Francisco José Clemente Martin. Cet Almérien de 24 ans, membre de l’ONG CIPIMD, informe quotidiennement les proches des migrants, allant parfois jusqu’à leur envoyer des photos de cadavres pour les identifier. Des appels marqués « par des cris, des pleurs […] beaucoup de mères finissent à l’hôpital à cause de la tension ». SudOuest.fr, De l’Algérie à l’Espagne, des migrants prêts à mourir en mer pour ne pas rester au pays

Almérien

Retour au sommaire ➦

Partager