La langue française

Algébroïde

Sommaire

  • Définitions du mot algébroïde
  • Étymologie de « algébroïde »
  • Phonétique de « algébroïde »
  • Évolution historique de l’usage du mot « algébroïde »
  • Traductions du mot « algébroïde »

Définitions du mot algébroïde

Trésor de la Langue Française informatisé

ALGÉBROÏDE, adj. et subst. fém.

MATH., néol.
A.− Emploi adj. Qui est relatif aux fonctions de variables complexes :
1. ... P. Montel a introduit les familles normales complexes dont les éléments sont des systèmes de p fonctions analytiques, utiles dans l'étude des fonctions algébroïdes. Hist. générale des sciences,t. 3, vol. 2,1964, p. 49.
2. Revenant, après Schauder et Petrovski, au point de vue analytique de Cauchy-Kovalevskaïa, Leray a étudié le cas linéaire où la multiplicité qui porte les données est caractéristique en certains de ses points seulement : la solution peut être uniformisée, et, sauf dans des cas exceptionnels, est algébroïde (1957). Hist. générale des sciences,t. 3, vol. 2,1964p. 66.
B.− Emploi subst. Fonctions de variables complexes :
3. Dans l'équation de définition d'une fonction algébrique, les coefficients des diverses puissances de la fonction sont des polynômes de la variable. Dans le cas où ce sont des fonctions transcendantes ou régulières dans le domaine de définition de la fonction, celle-ci est appelée une algébroïde (H. Poincaré) dont l'ordre est le degré du polynôme par rapport à la fonction. Hist. générale des sciences,t. 3, vol. 2,1964p. 54.
Étymol. ET HIST. − 1964, supra. Dér. de algèbre*; suff. -oïde*.

Wiktionnaire

Adjectif

algébroïde \al.ʒe.bʁɔ.id\

  1. (Didactique) De forme algébrique.
    • L'on ne peut oublier que le Systema Naturae étendait sa nomenclature binomiale aux trois règnes de la nature. De ces trois règnes, le seul qui nous soit précisément connu est également le seul où la nomenclature linnéenne soit tombé en désuétude. Les binômes latins ont cédé le pas aux symboles algébroïdes et nul ne prétend plus qu'il soit erroné, incommode, voire impie d'écrire NaCl et non plus Sal marinum. — (Guy Roberty, « Proposition sur la nomenclature des groupements systématiques de rang inférieur à l'espèce », dans Candollea, volume 10, Paris : Conservatoire botanique, 1946, p. 340)
  2. (Mathématiques) Dont les propriétés techniques rappellent celles d'objets algébriques ou font appel à des objets algébriques.
    • La fonction multiforme considérée n’a d’autres singularités à distance finie que des pôles et des points critiques algébriques. Ce sont les fonctions que j’ai appelées transcendantes algébroïdes . — (Georges Remoundos, « Sur les zéros d’une classe de fonctions transcendantes », Annales de la faculté des sciences de Toulouse, 2e série, tome 8, 1906, P. 2)
    • Autonne [3] a complété cette étude, en montrant que toutes les intégrales algébroïdes peuvent être déterminées après un nombre fini de transformations. — (Paul Brien, « Études sur deux Hydroïdes gymnoblastiques Cladonema Raduatum (Duj.) et Clava squamata (O. F. Müller) : Origine des cellules blastogénétiques, sexuelles, des cnidoblastes et des cellules glandulaires », dans les Mémoires de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, Mémoires de la Classe des sciences : Collection in-8°, 1942, p. 44)

Nom commun

algébroïde \al.ʒe.bʁɔ.id\ féminin

  1. (Mathématiques) Concept technique partageant certaines propriétés avec des concepts algébriques ou défini par analogie avec des concepts algébriques.
    • L'extension aux algébroïdes multiformes des théorèmes sur la croissance de la dérivée et de la partie réelle ainsi que du théorème du module minimum nous permet d'étendre immédiatement aux algébroïdes multiformes le théorème de M. Borel qui nous a servi de base dans les problèmes exposés dans ce fascicule. — (Georges Rémoundos, Extension aux fonctions algébroïdes multiformes du théorème de M. Picard, Mémorial des sciences mathématiques n° 23, éd. Gauthier-Villars, 1927, page 61)
    • Si les groupoïdes différentiables (ou de Lie) généralisent les groupes de Lie, il convient de développer leur théorie infinitésimale. Les algèbres de Lie deviennent des objets de la géométrie différentielle : les algébroïdes de Lie. — (Pierre Cartier, « Groupoïdes de Lie et leurs algébroïdes », Séminaire BOURBAKI 60e année, 2007-2008, 987, P. 987-02).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « algébroïde »

Mot dérivé de algèbre avec le suffixe -oïde
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « algébroïde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
algébroïde alʒebrɔid

Évolution historique de l’usage du mot « algébroïde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « algébroïde »

Langue Traduction
Anglais algebroid
Espagnol algebroide
Italien algebroide
Allemand algebroid
Chinois 代数
Arabe الجبر
Portugais algebróide
Russe алгеброид
Japonais 代数
Basque algebroid
Corse algebroid
Source : Google Translate API
Partager