La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « alévie »

Alévie

Définitions de « alévie »

Wiktionnaire

Nom commun - français

alévie \a.le.vi\ féminin (pour un homme, on dit : alévi)

  1. Femme membre de l’alévisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alévie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alévie alevi

Évolution historique de l’usage du mot « alévie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alévie »

  • La réalité alévie de nos jours est le fruit d’une double mutation sociétale. D’une part, alors que l’alévisme et son versant confrérique le bektachisme ont été des manières d’être rurales pendant des siècles, à partir des années 1960 — suivant l’exode rural — les alévis ont été rapidement urbanisés et, de fait, leur religion l’a également été. Cette urbanisation a eu comme toujours pour conséquence une uniformisation, et ce fut le début d’une série de revendications, d’abord timides, tout au long de la deuxième moitié du 20e siècle. Orient XXI, Appartenir à l'islam sans paraître musulmans : le dilemme des alévis en Turquie
  • [3] Pir Sultan Abdal est une figure incontournable de la religion alévie, représenté fréquemment avec son bağlama à la main. , Âşık Veysel, poète et grand artiste turc
  • "Pour les alévis, Selim, c'est le bourreau. Avec ce pont, on érige un monument à la gloire de quelqu'un qui les a massacrés. Ça ne passe pas du tout. Depuis, les chaînes de télévision alévies, comme Cem TV, ne parlent que de cela", décrypte Elise Massicard, responsable de l'Observatoire de la vie politique à l'Institut français des études anatoliennes d'Istanbul et spécialiste de la question alévie. Le Monde.fr, Les alévis, des musulmans libéraux qui n'ont "plus grand-chose à perdre"
  • Lors d'un concours de plaidoiries, organisé au mémorial de Caen, une lycéenne a choisi de défendre la communauté alévie, discriminée par le pouvoir d’Erdogan en Turquie. Elle est, depuis, harcelée sur les réseaux sociaux. France 24, Une lycéenne française menacée pour avoir défendu les Turcs alévis
  • Turquie : la communauté alévie veut faire enfin entendre sa voix LEFIGARO, Turquie : la communauté alévie veut faire enfin entendre sa voix
  • Une importante cérémonie alévie en plein air, en hommage à une personnalité décédée a mis cette communauté sur le devant de la scène il y a quelques jours à Altkirch. L’occasion d’un focus sur le centre culturel des Alévis et cette philosophie née dans les terres d’Anatolie. , Culture. Centre culturel des Alévis à Altkirch : une centaine d’adhérents
  • Entre le 19 et le 26 décembre 1978, un massacre était mené contre la population kurde-alévie par des islamistes de droite et des paramilitaires turcs dans la ville de Maraş. Pendant des jours, une foule fasciste s’est déchaînée sous le mot d’ordre décrété par l’imam Mustafa Yıldız : « Le jeûne et la prière ne feront pas de vous un pèlerin ; celui qui tue un Alévi gagne autant en charité que s’il faisait cinq pèlerinages à la Mecque. Tous nos frères dans la foi doivent se dresser contre les communistes et les infidèles. Nous devons purger nos quartiers des Alévis et des infidèles sunnites. » Dans les quartiers alévis, les magasins ont été systématiquement attaqués, les gens ont été traînés hors de leurs maisons et massacrés de manière bestiale. Les femmes ont été violées, les enfants et les personnes âgées assassinés de sang-froid. RojInfo, Le massacre de Maraş, il y a 43 ans - RojInfo
  • Ces personnes, membres de la communauté alévie, ont convergé de toute l’Alsace ainsi que de la Suisse voisine pour rendre hommage à l’un des leurs, Kazim Durmaz, 50 ans, décédé accidentellement suite à une chute sur un chantier à Saint-Louis voici quelques jours ( notre... , Altkirch. La communauté alévie rend hommage à Kazim Durmaz
  • Le massacre de Sivas visait non seulement Aziz Nesin, mais aussi la minorité alévie qui a subi de nombreuses autres exactions au cours du dernier siècle. RojInfo, Le massacre de Sivas, il y a 28 ans - RojInfo

Alévie

Retour au sommaire ➦

Partager