La langue française

Alénois

Sommaire

  • Définitions du mot alénois
  • Étymologie de « alénois »
  • Phonétique de « alénois »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alénois »
  • Citations contenant le mot « alénois »
  • Traductions du mot « alénois »

Définitions du mot alénois

Trésor de la Langue Française informatisé

ALÉNOIS, adj. et subst. masc.

Cresson alénois ou absol. l'alénois. Plante de la famille des crucifères, cultivée pour ses feuilles comestibles dont la saveur piquante rappelle celle du cresson. Synon. cresson de(s) jardin(s), passerage cultivée :
1. Les herbes, les racines et les plantes sont également très-nombreuses : on y voit (...) le cresson d'eau, le cresson alénois, le cresson de fontaine, la mille-feuille, le réveil-matin, la bétoine, ... L.-N. Baudry des Lozières, Voyage à la Louisiane,1802, pp. 172-173.
2. Le cresson alénois est recherché pour sa saveur piquante. C'est un excellent assaisonnement; mais il a l'inconvénient de monter très vite en graine. Gressent, Le Potager moderne,1863, p. 731.
3. On compte plusieurs espèces de cresson alénois : l'alénois nain frisé; l'alénois doré, dont les feuilles sont d'un vert pâle tirant sur le jaune; l'alénois à larges feuilles et l'alénois commun. Le cresson alénois se mange ordinairement en salade, comme le cresson de fontaine; il fournit la garniture classique des viandes et des volailles rôties ou grillées. On peut aussi l'accommoder diversement comme le cresson de fontaine. On prépare avec ce cresson d'excellents potages. Mont.1967
Prononc. : [alenwa].
Étymol. ET HIST. − Ca 1300 cresson orlenois (G. de La Villeneuve, Cris de Paris, 29 ds DG : Vez-ci bon cresson orlenois); 1539 cresson alenois « id. » (Estienne, Dict. fr. lat., s.v. cresson); 1546 « id. » (Rabelais, Tiers livre, L ds Fr. mod., t. 23, p. 298 : Aultres sont nommées par leurs vertus et opérations, comme [...] nasturnium, qui est cresson alenoys). Dér. du topon. Orléans (< lat. Aurelianensis, attesté ds Concilium Aurelianense anni 511, p. 2, 17 ds TLL s.v. Aurelius, 1488, 35 : in Aurilianensi urbe); orlenois « d'Orléans » attesté dep. ca 1150 (La Légende d'Œdipe étudiée en particulier dans le Rom. de Thèbes, éd. Constans, S. 227 ds T.-L. : vin orlenois, var. alenois).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Dumas 1965 [1873]. − Fournier 1961, p. 386. − Lasnet 1970. − Mont. 1967. − Prév. 1755. − Remig. 1963.

Wiktionnaire

Adjectif

alénois \a.le.nwa\ masculin

  1. (Botanique) D’Orléans ; il ne s’emploie que dans cresson alénois.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALÉNOIS. adj. m.
T. de Botanique. Il ne s'emploie que dans cette dénomination, Cresson alénois, Plante crucifère qui a, comme le cresson, une saveur piquante.

Littré (1872-1877)

ALÉNOIS (a-lé-noi) adj. m.
  • Il ne s'emploie que dans cette dénomination : cresson alénois, le cresson des jardins.

HISTORIQUE

XIIIe s. Aus et oingnons à longue alaine ! Puis après cresson de fontainel Vey-ci bon cresson orlenois, G. de la Villeneuve, Cris de Paris, V. 29.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alénois »

L'historique montre que alénois est une corruption pour orlenois, c'est-à-dire cresson d'Orléans.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Faisait orlenois (« d’Orléans ») du latin Aurelianensis, attesté dans Concilium Aurelianense anni 511.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alénois »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alénois alenwa

Évolution historique de l’usage du mot « alénois »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alénois »

  • On l’appelle aussi barbarée, herbe de la sainte barbe. Cresson de fontaine aujourd’hui cultivé qui n’entraine plus de maladie, cresson alénois –condiment ou le cresson de terre, tout est bon en cuisine ! il est indispensable de bien le laver avec un peu de vinaigre blanc et surtout de le consommer tout de suite après avoir été cuit car il s’oxyde très rapidement. France Bleu, Pâté de foie au cresson
  • A deux pas de la Maison, Christophe Hay entretient un potager de 2000 m2. 200 variétés de fruits, d’herbes et légumes y poussent. Chez lui, le végétal fait la loi dans l’assiette. « On y cultive beaucoup de légumes parce que c’est notre base. Nous avons énormément d’herbes aussi. Dans notre cuisine française, on a commencé associer des poivres, et aujourd’hui les herbes ont un vrai lien. Souvent à la maison on plante un pied de thym citron, d’armoise, d’agastache et on ne sait pas quoi en faire. Ça sent bon, mais on ne sait pas quoi en faire. L’idée est de partager nos découvertes » complète le chef en montrant sa dernière trouvaille, une pousse de moutarde à l’explosive saveur de wasabi. Pourpier, mâche, puntarelle, menthe corse ou cresson alénois, - qu’il servira en coulis avec un caviar de Sologne – et bien d’autres, poussent ici. Men's UP, Christophe Hay : toute la Loire dans une assiette deux étoiles
  • Plus robuste, le cresson alénois grandit sur sol sec et se consomme toute l’année. Vous pouvez le faire pousser dans votre potager : il ne nécessite pas d’installation particulière. Grâce à sa saveur piquante et aromatique, il est un condiment puissant. Moins âcre, le cresson de fontaine se déguste en salade, ou en potage ou purée lorsqu’il est cuit. Il est facile de les distinguer : les feuilles du cresson alénois sont toutes petites et ses tiges très fines ; celles du cresson de fontaine sont rondes, épaisses et d’un vert soutenu.  SudOuest.fr, Le cresson, ça vous botte ?
  • Plante très réactive à la nature du sol, le cresson alénois peut être utilisé pour déceler la présence d'éventuelles sources de pollution dans la terre et ainsi en tirer les conclusions nécessaires à son amélioration. auJardin.info, Le test du cresson pour évaluer la pollution d'un sol
  • Le cresson de fontaine présente quant à lui des feuilles rondes plus épaisses que celles de l’alénois. Il est corsé, presque piquant. Il s’accommode cru en salade, cuit dans des purées, des potages… AquitaineOnLine, Le cresson : préparer, cuire, associer, cuisiner | Gastronomie | Tourisme Sud-Ouest
  • La maca (Lepidium meyenii) appartient à la famille des Brassicacées. Le genre Lepidium compte également le cresson alénois (Lepidium sativum) qui pousse facilement en France mais qui n'a pas les mêmes propriétés thérapeutiques : riche en vitamine C et A, il est surtout connu pour ses vertus digestives. La maca est un aliment, elle se mange tout en étant souvent considérée comme médicament en Amérique du Sud. Binette & Jardin, La maca, pour augmenter la libido : bienfaits et atouts santé

Traductions du mot « alénois »

Langue Traduction
Anglais cress
Source : Google Translate API
Partager