La langue française

Albain, albaine

Définitions du mot « albain, albaine »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALBAIN, AINE, adj. et subst.

I.− GÉOGR. et HIST. ANTIQUE
A.− Emploi adj.
1. [Se rapporte à une pers.] Qui est originaire ou habitant de la ville d'Albe la Longue (Italie romaine) :
1. leporinus. − On a aussi l'estime des hommes. ganeo. − Oui, l'estime de vos deux voisins de rang, à condition qu'ils n'aient pas été tués comme vous. J'ai connu deux amis qui demeuraient en ces parages : l'un était volsque, l'autre albain. La guerre ayant été dénoncée, il y a cinq ans, entre les Volsques et les Albains, le Volsque vint en pleurant dire adieu à son ami; ... E. Renan, Drames philosophiques,Le Prêtre de Némi, 1885, III, 3, pp. 581-582.
2. [Se rapporte à un inanimé] Qui est propre à la ville d'Albe ou à ses habitants :
2. Phidylé, fruits récents, bandelettes fleuries : Et tu verras ployer tes riches espaliers Sous le faix des grappes mûries. Laisse aux pentes d'Algide, au vert pays albain, La brebis qui promet une toison prochaine Paître cytise et thym sous l'yeuse et le chêne; Ne rougis pas ta blanche main. Ch.-M. Leconte de Lisle, Poèmes antiques,Études latines, 1852, p. 159.
3. Ils avaient une prédilection pour la villa Mattei, ce promontoire de la Rome antique, au pied duquel viennent mourir les dernières vagues de la campagne déserte. Ils suivaient l'allée de chênes, dont la voûte profonde encadre la chaîne bleue, la suave chaîne albaine, qui s'enfle doucement comme un cœur qui palpite. R. Rolland, Jean-Christophe,La Nouvelle journée, 1912, p. 1462.
3. Jeux albains. Jeux célébrés autrefois à Albe, puis à Rome, en l'honneur de Minerve.
4. Mont Albain. Montagne du Latium surplombant la ville d'Albe.
B.− Emploi subst.
1. Nom des habitants de la ville d'Albe ou originaires de cette ville :
4. La race romaine était étrangement mêlée. Le fond principal était latin et originaire d'Albe; mais ces Albains eux-mêmes, suivant des traditions qu'aucune critique ne nous autorise à rejeter, se composaient de deux populations associées et non confondues : (...) Ces Albains, mélange de deux races, fondèrent Rome en un endroit où s'élevait déjà une autre ville, Pallantium, fondée par des Grecs. N.-D. Fustel de Coulanges, La Cité antique,1864, pp. 473-474.
2. RELIG. Nom donné autrefois aux prêtres de Mars, qui vivaient sur le mont Albain. (Attesté ds Lar. 19e).
II.− GÉOGR. MOD.
A.− Adj. Monts albains. Monts surplombant le site antique d'Albe la Longue.
B.− Subst. Nom donné quelquefois aux habitants de l'Albanie. Synon. Albanais.(Attesté ds Besch. 1845).
Étymol. ET HIST. − 1752 géogr. anc. (Trév. : Albain. [...] Habitant d'Albe-Longue. Les Albains soutinrent de grandes guerres, & furent enfin obligés de céder après le combat des trois Curiaces pour les Albains, & des trois Horaces pour les Romains). Dér. de Albe, lat. Alba longa, ville dans le voisinage de laquelle fut fondée la Rome primitive; suff. -ain*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 18.

Wiktionnaire

Adjectif 1

albain \al.bɛ̃\

  1. (Antiquité) Relatif à Albe la Longue, dans l’Italie antique.
    • Le Sénat est la représentation des gentes. Quand la gens Claudia entre dans la cité, elle prend place aussitôt dans le Sénat. De même les gentes albaines transférées à Rome, après la destruction d’Albe. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Il offre des sacrifices, aux autres dieux selon le rite albain, à Hercule selon le rite grec, suivant en cela la règle établie par Évandre. — (Tite-Live, Histoire romaine, éd. 'Les belles Lettres, 1940, texte établi par J. Bayet et traduit par G. Baillet, tome 1, livre 1, § VII, p. 13)

Adjectif 2

albain \al.bɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif à Alba-la-Romaine, commune française située dans le département de l’Ardèche.

Forme d’adjectif

albaine \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de albain.

Forme d’adjectif

albaine \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de albain.

Forme d’adjectif

albaine \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de albain.

Forme d’adjectif

albaine \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de albain.

Forme d’adjectif

albaine \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de albain.

Forme d’adjectif

albaine \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de albain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « albain »

 Dérivé de Albe avec le suffixe -ain.
 Dérivé de Alba avec le suffixe -ain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « albain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
albain albɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « albain »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « albain »

  • Demain13 janvier, à 20 h 30, à l'Espace d'Albret, à Nérac, la compagnie L'Alter Native, joue « Horace » de Corneille. La pièce, dédiée au cardinal de Richelieu, fut le second grand succès de Pierre Corneille. Écrite en réponse aux contradicteurs du Cid, la pièce met en scène un personnage encore plus audacieux que Rodrigue : Horace, qui affronte son meilleur ami. La pièce, dont l'action se situe à l'origine de Rome, commence dans une ambiance de paix et de bonheur : la famille romaine des Horaces est unie à la famille albaine des Curiaces. Le jeune Horace est marié à Sabine, jeune fille albaine dont le frère Curiace est fiancé à Camille, sœur d'Horace. Albe et Rome, cités sœurs et voisines, sont en guerre. La guerre s'est installée au cœur même de deux familles étroitement unies par l'alliance et l'affection. Malgré toutes les tentatives d'apaisement des femmes, le combat a lieu. Une distribution multiculturelle porte témoignage du caractère intemporel et universel de ce texte. La mise en scène est de Naidra Ayadi avec Naidra Ayadi, Jean-Christophe Folly, Gina Djemba, Maxime Kerzanet, Patrick Messe, Paul Nguyen, Mathilde Leclère, Nelson Rafaell Madel. Contact au 05 53 97 40 50. Tarifs : de 10 à 15 €. ladepeche.fr, Nérac. «Horace», de Corneille par L'Alter Native - ladepeche.fr
  • Interprétation albaine et univers de croyances , A. Maignant, Cohabiter la fiction. Lecture ordinaire, univers de croyances et interprétation des mondes littéraires

Traductions du mot « albain »

Langue Traduction
Anglais albain
Source : Google Translate API

Albain

Retour au sommaire ➦

Partager