La langue française

Aiguail

Sommaire

  • Définitions du mot aiguail
  • Étymologie de « aiguail »
  • Phonétique de « aiguail »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aiguail »
  • Citations contenant le mot « aiguail »
  • Images d'illustration du mot « aiguail »
  • Traductions du mot « aiguail »
  • Synonymes de « aiguail »

Définitions du mot aiguail

Trésor de la Langue Française informatisé

AIGUAIL, subst. masc.

A.− Région., littér. Rosée :
1. Reine me rappela nos jeux d'enfants, quand nous nous amusions (...) à tremper nos lèvres dans le froid aiguail qui se ramasse au creux des feuilles. P. Arène, Jean des Figues,1870, p. 61.
2. Ses yeux brillent d'une soudaine excitation. Tout son visage semble frissonner comme de l'eau, et il y a dessus, en effet, on ne sait quelle humidité vivace, comme si la nuit, les arbres, le vent, le sel de l'air l'y avaient déposée, à la façon de l'aiguail sur les fleurs. H. de Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 303.
3. Elles [les bêtes] restèrent toutes trois dans le pré, poursuivant (...) leurs galops légers, leur bain d'aiguail trempé de lune (...). Ils [François et Pradine] virent les lièvres sur un tertre, duveteux d'une tendre toison. M. Genevoix, L'Aventure est en nous,1952, p. 220.
B.− VÉN. Accoutumer les chiens à l'aiguail. ,,Les dresser à la chasse du matin.`` (Besch. 1845). Chien d'aiguail (DG) :
4. En terme de chasse, on dit que les chiens qui sont bons dans le haut du jour, ne valent rien dans l'aiguail, et au contraire que ceux qui sont bons dans l'aiguail, ne valent rien au haut du jour. On dit aussi : l'aiguail ôte le sentiment du chien. Baudr.Chasses1834.
Rem. Attesté également ds Ac. 1798, Littré, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [εgaj]. Pour la prononc. du groupe gu devant a dans ce mot, cf. aiguade. 2. Forme graph. − Lar. 20e, s.v. aiguail avec u renvoie à aigail sans u. 3. Hist. Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845 transcrivent la 1resyllabe du mot avec [e] fermé. Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré notent la finale avec [λ] (l mouillé). Boiste 1834 emploie comme vedette la forme : aigail sans u. Land. 1834 emploie concurremment les formes : aigail et aiguail. Les 2 dict. réservent à la forme aiguaille (subst. fém.) une vedette de renvoi à aigail. Ac. Compl. 1842, s.v. aigail renvoie à aiguail. Nod. 1844, s.v. aigail déclare que : ,,l'orthographe égail est très mauvaise, parce qu'elle ne rappelle aucunement l'étymologie``.
Étymol. ET HIST. − 1561 esgail « rosée » (Du Fouilloux, Ven., ch. 28 ds Gdf. Compl. : La vehemente chaleur et secheresse qui oste l'esgail et humidité du boys); 1565 égail « id. » (Bereau, Églogue, 5 ds Œuvres poétiques, éd. Hovyn de Franchère et Guyet, Paris, 1884 ds Hug. : Mais je ne le hay tant que ces rouges limasses, Qui broutillent ma vigne à l'égail du matin); 1690 aiguail « id. » (Fur. : On dit en termes de Chasse, que les chiens en veulent bien dans l'aiguail, qui ne veulent rien au haut du jour). Mot de l'Ouest (sud de la Loire), dér. de egue, aigue* « eau » forme attestée dans les dial. de cette région (voir Verr.-On. 1908, s.v.); suff. -ail*. L'hyp. de Bl.-W.5et du FEW t. 1, s.v. aqua (aiguail dér. d'un verbe dial. aiguailler « faire de la rosée » ext. de égailler* « (se) répandre ») fait difficulté du point de vue sém., voir Dauzat ds Fr. mod., t. 6, pp. 18-21.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 6.
BBG. − Baudr. Chasses 1834. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 173. − Fér. 1768 (s.v. aigail). − Mots rares 1965. − Prév. 1755.

aiguail , subst. masc.« rosée »

Wiktionnaire

Nom commun

aiguail \ɛ.ɡaj\ masculin

  1. Rosée qui demeure sur les feuilles, les herbes et les arbres.
    • Chaque matin, dès que les ramées avaient bu l'aiguail, roulait sur ses gonds la porte de la Maladrerie, […]. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Tout autant que les cornioles, les fruits d'euryale épineuse, les feuilles et les racines de roseau, exhalent au souffle de la brise, sous l'aiguail de l'aube ou du soir, une odeur si délicieusement pure, qu'elle met aussitôt l'âme en joie et le cœur à l'aise. — (Cao Xueqin, Le Rêve dans le pavillon rouge, traduction de Li Tche-Houa, Paris, Gallimard, « La pléiade », 1981, t. II, p. 521)
    • Vêtue pour la nuit, mais chaussée de gros sabots de jardinier, sa petite natte grise de septuagénaire retroussée en queue de scorpion sur sa nuque, un pied sur l’X de hêtre, le dos bombé dans l’attitude du tâcheron exercé, rajeunie par un air de délectation et de culpabilité indicibles, ma mère, au mépris de tous ses serments et de l’aiguail glacé, sciait des bûches dans sa cour. — (Colette, "Ma mère et le fruit défendu", in La maison de Claudine, 1922)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIGUAIL. n. m.
Rosée qui demeure sur les feuilles des herbes et des arbres.

Littré (1872-1877)

AIGUAIL (è-gall, ll mouillées) s. m.
  • Terme de chasse. Rosée, petites gouttes d'eau qui demeurent sur les feuilles. L'aiguail ôte le sentiment aux chiens. Ma fille, à quelle fin Voulez-vous aujourd'hui vous lever si matin ? Le soleil n'a pas bu l'aiguail de la prairie, Racan, Bergeries, Silène, I, 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Jusques à ce que les rayons du soleil eussent essuyé l'aiguail de la fraische rosée, Yver, p. 523. Un jour, sans y penser, poussé par le destin, Comme il mettoit à bout, à l'egail du matin, La ruse d'un vieil cerf…, Ronsard, 210.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aiguail »

Selon Littré; de l'ancien français aigue, eau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ancien français, aigue, eau (voy. EAU).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aiguail »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aiguail ɛgɛl

Évolution historique de l’usage du mot « aiguail »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aiguail »

  • Début novembre 2015, le début de l’abattage des arbres dans les prairies Saint-Martin a été stoppé par de jeunes personnes qui n’ont pas souhaité donner leurs noms, mais bien décidées à entraver le projet. L’hiver arrive. Quand le soleil reboira-t-il l’aiguail de la prairie ?… Unidivers.fr, Rennes : aux Prairies Saint-Martin, l’hiver est en chemin

Images d'illustration du mot « aiguail »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aiguail »

Langue Traduction
Anglais needle
Espagnol aguja
Italien ago
Allemand nadel
Chinois
Arabe إبرة
Portugais agulha
Russe игла
Japonais
Basque orratz
Corse agulla
Source : Google Translate API

Synonymes de « aiguail »

Source : synonymes de aiguail sur lebonsynonyme.fr
Partager