La langue française

Agro-sylvo-pastoral

Sommaire

  • Définitions du mot agro-sylvo-pastoral
  • Phonétique de « agro-sylvo-pastoral »
  • Évolution historique de l’usage du mot « agro-sylvo-pastoral »
  • Citations contenant le mot « agro-sylvo-pastoral »
  • Images d'illustration du mot « agro-sylvo-pastoral »
  • Traductions du mot « agro-sylvo-pastoral »

Définitions du mot agro-sylvo-pastoral

Wiktionnaire

Adjectif

agro-sylvo-pastoral \a.ɡʁo.syl.vo.pas.tɔ.ʁal\

  1. Qui concerne à la fois l'agriculture, l'élevage et l'exploitation forestière.
    • Un autre enjeu est de recruter de nouveaux bras pour travailler la terre. Avant la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture était familiale et agro-sylvo-pastorale. Elle reposait sur un véritable équilibre : les bêtes apportaient le compost et on exploitait le bois de haies. — (Simon Beyrand, Lydia Bourguignon : « L’agriculture est la seule source de richesse qui soit » Kaizin le 28 mars 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « agro-sylvo-pastoral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agro-sylvo-pastoral agrɔsilvɔpastɔral

Évolution historique de l’usage du mot « agro-sylvo-pastoral »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agro-sylvo-pastoral »

  • Le représentant du Bureau régional du Fonds international de développement agricole (FIDA) au Sénégal a expliqué que « le projet « Agrijeunes Tekki Ndawñi » se positionne comme une initiative de transformation rurale ciblant les jeunes ruraux, souvent exclus des processus de création de la richesse, faute d’emplois productifs et innovants dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique pour devenir des entrepreneurs agricoles dans un cadre de production modernisé et fournissant un revenu décent ».    VivAfrik - Actualité, Sénégal : le projet « Agrijeunes Tekki Ndawñi », une initiative de transformation rurale, selon Benoit Thierry | VivAfrik - Actualité
  • De façon générale, il ressort que le ralentissement de la production mondiale et domestique a fortement diminué alors que la demande est pratiquement identique, selon le secrétaire permanent du PNDES, Alain Siri. Ce qui entraîne une augmentation drastique du taux d’inflation, le faisant passer de 2% à plus de 4%. Plusieurs secteurs sont impactés, et c’est le secteur agro-sylvo-pastoral qui se révèle être le secteur qui sera le plus touché, selon Alain Siri. Chose qui va augmenter le taux de pauvreté au Burkina Faso en 2020. , Covid-19 au Burkina Faso : Le secteur agro-sylvo-pastoral pourrait être le plus touché, selon les experts du CEDAM - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • 150 mille jeunes ruraux vont bénéficier de financements dans le cadre d’un projet d’appui à l’insertion des jeunes ruraux pauvres et marginalisés et des jeunes agri-preneurs. Le lancement officiel du projet dénommé Agri-jeunes «Tekki ndawgni» a eu lieu jeudi, au ministère de l’Agriculture, sous la présidence du Pr Moussa Baldé. «Les coûts totaux de ce projet sur une période de 6 ans s’élèvent à 54,1 milliards de francs Cfa», a expliqué le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural. Il a fait savoir que ledit projet, qui va aider à une meilleure implication des jeunes dans l’exploitation des opportunités de chaînes de valeurs agro-sylvo-pastorales, est le fruit d’un cofinancement entre le Fonds international de développement agricole (Fida), la Banque africaine de développement (Bad) et l’Etat du Sénégal. «L’apport du Fida est de 56% dans ce projet, la Bad a contribué pour 11% et l’Etat à hauteur de 8%», a détaillé Sémou Diouf, chargé du programme Fida au Sénégal. Les 25% restants pour compléter le financement vont être recherchés, selon lui, auprès de partenaires. «Agri-jeunes constitue un bon exemple pour multiplier les programmes de promotion de l’emploi en milieu rural (…) Nous appelons nos partenaires techniques et financiers ainsi que le secteur privé à engager des actions concrètes en ce sens», a exhorté à ce propos le ministre de l’Agriculture cité dans le communiqué de presse remis par les organisateurs. «55% de la population pratiquent l’agriculture et constituent un levier crucial pour le développement économique et social», a-t-il ainsi justifié. Les Niayes, le bassin arachidier, la zone sylvo-pastorale, la basse et moyenne Casamance sont les zones choisies pour dérouler le projet Agri-jeunes. «Une dizaine de zones de concentration y ont été délimitées en tenant compte du potentiel de développement des filières et des opportunités économiques pour les jeunes», a fait savoir le communiqué. Une stratégie de ciblage inclusive a été déployée, à en croire Sémou Diouf, assurant une participation importante des jeunes femmes. «50% des cibles vont être des jeunes femmes», a-t-il ainsi promis. «A la fin du projet, 25 mille entreprises viables seront renforcées dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique et offriront 5 000 emplois décents dont 50% au profit des jeunes femmes», a dégagé en perspective le document de presse. Les bénéficiaires dans la tranche d’âge 15 à 35 ans vont être financés pour des montants compris, selon M. Diouf, entre 400 mille francs et 5 millions en fonction de l’importance des projets. , Cofinancement Fida-Bad-Etat : 54 milliards pour des emplois ruraux | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • La 1ère édition du camp agro-écologique "Aya Boot Camp" a lieu du 10 au 16 octobre à une trentaine de kilomètre de N’Djamena. Ce camp est une initiative de la section tchadienne de l’ONG African Youth in Agribusness (Aya Chad), qui vise à stimuler et coordonner l’engagement des jeunes dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique. VOA, 100 jeunes en formation dans le domaine agro-sylvo-pastoral
  • Face à cette situation conflictuelle, un projet de loi a été introduit à l’Assemblée nationale et adopté par la représentation nationale. Désormais, la transhumance pastorale est encadrée par la loi n°2018-20 du 23 avril portant code pastoral en République du Bénin. Elle stipule en son article 6 : « L’exercice d’activités pastorales est assorti d’une obligation de gestion rationnelle des ressources naturelles et de garantie de la paix sociale par le respect des droits reconnu aux différents usagers agro-sylvo-pastoral en partage ».  Plus loin, le texte fait obligation à l’Etat et aux collectivités locales d’assurer la veille pastorale, notamment pendant les périodes de transhumance. Et pourtant, le pays est confronté à des conflits saisonniers entre éleveurs peuls et agriculteurs. BENIN WEB TV, Bénin - Conflits récurrents entre éleveurs et agriculteurs : une bombe à retardement
  • Dans les Landes et en Gironde, ce n’est plus l’euphorie qui régnait, mais les révoltes et les contestations. La loi de 1857 avait entraîné une transformation trop violente du régime agro-sylvo-pastoral en économie forestière. Les parcours pastoraux avaient disparu, les cultures traditionnelles étaient exsangues, tandis que les pins du Second Empire ne pouvaient encore prendre la relève. Des bergers, des paysans incendiaient par milliers d’hectares les forêts nouvellement plantées. Les conseils municipaux et généraux, les députés et sénateurs, haussaient la voix contre l’État pour dénoncer les abus d’une loi autoritaire. Chambrelent, fier de cette loi qu’il s’attribuait, prônait au contraire « surveillance et répression ». Il exigea même d’envoyer les pyromanes « aux galères » (on était pourtant passé à la vapeur !). SudOuest.fr, Les pins landais de François 1er, ou les sourires de Serendipity
  • Le projet de rapport des actions 2019 du gouvernement et ses partenaires, sur le secteur agro-sylvo-pastoral, a été rédigé par une équipe des différents groupes d’acteurs concernés, à la suite de l’atelier de lancement des travaux d’élaboration et de validation dudit rapport de performance. C’est dans cette lancée que le cadre de dialogue est organisé, dans le but d’assurer une appropriation de ce document par les principaux responsables au niveau ministériel et de recueillir les observations et amendements des différents groupes d’acteurs du secteur sur le document. , Mise en œuvre du PNDES dans le secteur agro-sylvo-pastoral : Bilan peu satisfaisant en 2019 - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Le projet cible les jeunes ruraux (de 15 à 35 ans) qui seront accompagnés pour entreprendre dans les secteurs agro-sylvo-pastoral et halieutique par la formation, l’accès aux terres, aux services financiers, aux marchés, à l’information, etc. Professionnaliser les jeunes ruraux pour passer « d'un modèle de fermes familiales à des entreprises modernes à visée commerciale » précise le FIDA. Commodafrica, Avec $93,3 millions, le FIDA veut multiplier les agripreneurs au Sénégal | Commodafrica

Images d'illustration du mot « agro-sylvo-pastoral »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « agro-sylvo-pastoral »

Langue Traduction
Espagnol agro-silvo-pastoral
Source : Google Translate API
Partager