La langue française

Aggada

Sommaire

  • Définitions du mot aggada
  • Étymologie de « aggada »
  • Phonétique de « aggada »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aggada »
  • Citations contenant le mot « aggada »
  • Traductions du mot « aggada »

Définitions du mot aggada

Wiktionnaire

Nom commun

aggada \Prononciation ?\ féminin

  1. (Religion) Texte de nature homilétique et non-législative dans la littérature rabbinique, en particulier dans le Talmud et le Midrash.
    • Il avait étudié les aggadot talmudiques et les écrits de Raschi, d’Ibn Ezra, de Maïmonide et de Kimhi, pour en déduire la preuve que non seulement la Bible, mais aussi les ouvrages rabbiniques présentaient Jésus comme Messie et Fils de Dieu. — (Henri Graetz, Histoire des Juifs, 1897)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aggada »

De l'araméen אגדה, récit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aggada »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aggada aggada

Évolution historique de l’usage du mot « aggada »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aggada »

  • Cette émission est une manière de susciter la prière libre des auditeurs, au sens large, c'est-à-dire dans ces dimensions de louange, d'intercession, de méditation, de réflexion... par l'écoute d'un conte biblique. Ce conte n'est pas le récit biblique, il s'en inspire. Il est une interprétation selon les règles de la aggada juive ou de l'apocryphe chrétien. Il ne prétend pas exprimer toute la richesse du récit biblique mais en proposer un écho personnel en choisissant une voix narrative et une perspective théologique. , Sur la harpe
  • Nourri des sources juives anciennes (même s’il n’aurait pas voulu avaliser cette expression trop historiciste), Heschel était bien conscient du rapport dialectique qu’entretenaient au sein du judaïsme rabbinique deux courants assez différents l’un de l’autre : l’aggada et la halakha. , Leçons des Batisseurs du Temps | Ops & Blogs | The Times of Israël
  • Nous avons consulté nos meilleurs spécialistes des matières traditionnelles que nous remercions de nouveau pour leur dévouement, mais aucun n’a dit connaître ni reconnaître ce type de spéculation. Notre collègue le professeur Günter Stemberger de l’université de Vienne pense qu’il s’agit peut-être d’une aggada inédite, ce qui expliquerait sa totale nouveauté. Reste alors la question de l’identité de l’auteur qui a dû être un érudit hors pair et disposer de fonds littéraires en propre. Madame le peorfesseur Rivka Ulmer (Bucknell University) est d’avis que ce sermon a été puisé dans un recueil d’histoires religieuses, les sifré ma’assiyot, si répandus au Maroc. JForum, Sermon d'un kabbaliste anonyme marocain du début du XXe siècle - JForum
  • Il fut un grand défenseur de la littérature rabbinique allégorique, le midrash, notamment dans son livre Beer hagola (« Le Puits de l’exil »). Il fut connu pour avoir donné un système complet de compréhension de l’aggada, la partie non-législative du Talmud. JForum, Le MaHaRaL: l'âge d'or des juifs de Prague (vidéo) - JForum

Traductions du mot « aggada »

Langue Traduction
Anglais aggadah
Source : Google Translate API
Partager