La langue française

Aéromancie

Définitions du mot « aéromancie »

Trésor de la Langue Française informatisé

AÉROMANCIE, subst. fém.

Divination par l'observation des phénomènes aériens :
Aéromancie (...) art prétendu de connaître l'avenir par le moyen de l'air; ou en agitant dans l'air un petit bâton magique. Land.1834.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes., y compris Ac. 1798-1932.
Prononc. − 1. Forme phon. − Dernière transcription ds DG : à-é-rò-man-si. 2. Dér. et composés : aéromancien.
Étymol. ET HIST. − Av. 1380 aerimancie « divination d'après l'état du ciel » (G. de Digulleville. Trois peler., fo73 a ds Gdf. Compl. : La seconde en l'air si divine Et tout selon mesme doctrine De quoy l'autre j'ay informee, Et pour ce est elle nommee Aerimancie par son nom). Empr. au b. lat. aeromantia (formé à l'aide de l'élément préf. gr. α ̓ ε ρ ο- « air » [aéro-*] et du subst. μ α ν τ ε ι ́ α, pron. μ α ν τ ι ́ α « divination » [-mancie*]), « id. » Isid., Orig., 8, 9, 13 ds TLL s.v. : [Varro dicit] divinationis quatuor esse genera, terram aquam aerem et ignem. hinc geomantiam, hydromantiam, aeromantiam, pyromantiam dictam.
BBG. − Divin. 1964. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20.

Wiktionnaire

Nom commun

aéromancie \ae.ʁo.mɑ̃.si\ féminin

  1. Divination par le moyen de l’air et des phénomènes aériens (vent, nuages, halos, arcs-en-ciel, vol des oiseaux, foudre et tonnerre, visions aériennes, etc.).
    • Il [l’Inquisiteur-général Manrique de Lara] dépêcha en Biscaye l’inquisiteur de Calahorra pour qu’il y conduise une enquête minutieuse et établisse la liste des pratiques magiques et des superstitions suspectes : esprits familiers et actes sacrilèges, astrologie judiciaire, géomancie, hydromancie, pyromancie, aéromancie et nécromancie sans oublier la divination par les ongles, l’on[ych]omancie. — (Valérie Moléro, Magie et sorcellerie en Espagne au siècle des lumières : 1700-1820, Éditions L’Harmattan, 2006)
    • Les tempéraments sanguins sont plus disposés à l’aéromancie, les bilieux à la pyromancie, les pituiteux à l’hydromancie, et les mélancoliques à la géomancie. L’aéromancie se confirme par l’onéiromancie ou divination par les songes ; on supplée à la pyromancie par le magnétisme, à l’hydromancie par la cristallomancie, et à la géomancie par la cartomancie. Ce sont des transpositions et des perfectionnements de méthodes. — (Éliphas Lévi, Dogme et rituel de la haute magie, tome 2, Librairie Germer Baillière, Paris, 1861 (2e édition))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AÉROMANCIE. n. f.
Art prétendu de deviner l'avenir par le moyen de l'air et des phénomènes aériens.

Littré (1872-1877)

AÉROMANCIE (a-è-ro-man-sie) s. f.
  • Art prétendu de deviner par l'air et par les phénomènes aériens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aéromancie »

(1335) Du latin aeromantia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀὴρ, air et μαντεία, divination (voy. MANCIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aéromancie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aéromancie aerɔmɑ̃si

Évolution historique de l’usage du mot « aéromancie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « aéromancie »

Langue Traduction
Anglais aeromancy
Source : Google Translate API

Aéromancie

Retour au sommaire ➦

Partager