La langue française

Adive

Sommaire

  • Définitions du mot adive
  • Étymologie de « adive »
  • Phonétique de « adive »
  • Évolution historique de l’usage du mot « adive »
  • Traductions du mot « adive »

Définitions du mot adive

Trésor de la Langue Française informatisé

ADIVE, subst. masc.

,,Quadrupède originaire d'Afrique, un peu plus petit, mieux fait et plus leste que le renard.`` (La Châtre t. 1 1865) :
1. Les chiens sont les seuls animaux avec lesquels ils ayent fait alliance; il y en a assez ordinairement trois ou quatre par cabane; ils sont petits, et ressemblent au chien de berger de M. de Buffon; ils n'aboient presque pas; ils ont un sifflement fort approchant de l'adive du Bengale; et ils sont si sauvages qu'ils paraissent être aux autres chiens, ce que leurs maîtres sont aux peuples civilisés. Voyage de La Pérouse autour du monde,t. 2, 1797, p. 198.
2. ... les dames de la cour de Charles IX se faisaient sans cesse accompagner [d'adives] au lieu d'épagneuls. La propreté, la grâce et la vivacité de ce joli animal n'ayant pu lui faire pardonner la fourberie de son caractère, qui exigeait sans cesse une active surveillance, il fut bientôt abandonné, et le chien vint le remplacer auprès des petites-maîtresses. Les adives n'osent pas attaquer les hommes, mais ils dévorent les enfants. La Châtret. 11865.
Rem. Signalé ds Ac. 1798 Suppl. 1835, ds Besch. 1845 ,,chien à queue droite, à toison d'un fauve pâle ou doré, des régions chaudes de l'Asie`` et ds Lar. 20e, qui renvoie à corsac, où il est précisé que l'adive se laisse apprivoiser. Besch. 1845 ajoute que ce mot s'emploie adjectivement : les chiens-adives, mais peut-être ne s'agit-il que d'un emploi en apposition.
Prononc. − Seule transcription ds Land. 1834 : a-dive.
Étymol. ET HIST. I.− Subst. masc. 1. 1490 adit « chacal » (Commynes, Mém., VI, 7, Soc. de l'H. de Fr. ds Gdf. : [en Barbarie : Afrique du Nord] Une espece de petiz lyons, qui ne sont point plus grans que de petiz regnards, et les appeloient aditz); 2. 1553 adil « id. » (Belon, Observations, fo162 ro, éd. 1553 ds Gdf. : D'une beste d'Asie nommee adil. C'est une beste entre loup et chien). II.− Subst. fém. 1667 adive « id. » (D'Ablancourt Perrot, Afrique de Marmol ds Rich. t. 1 1680 : Les adives sont rusées). Masc. dep. Ac. 1835, au xviiies. (Encyclop. t. 1 1751) forme adire, subst. masc. Adire ds Lar. encyclop. a remplacé adive de Lar. 20e. Empr. à l'esp. adive « sorte de chacal du Turkestan », attesté dep. ca 1330 (Infante D. Juan Manuel, El Conde Lucanor o Libro de Patronio, ed. Henríquez Ureña, B.A., Losada, 1941) ds Cor. (var. esp. adiva, Juan Ruiz, Libro de Buen Amor, ed. Cejador, M. 1914 ds Cor.). L'esp. adive est lui-même empr. à l'ar. di'b « chacal » passé en esp. avec son art. La forme fr. mod. adive est prob. un réemprunt puisque l'Afrique de Marmol, de Perrot d'Ablancourt est un récit de voyage trad. de l'esp. (selon R. Zuber, Les « Belles Infidèles » et la formation du goût classique, Perrot d'Ablancourt et Guez de Balzac, 1968, p. 238 et p. 239, note 48).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

adive \a.div\ masculin

  1. Chacal doré.
    • On pourrait croire que cette bête sauvage, à laquelle il ne donne point de nom, est l'adive ; mais il dit dans un autre endroit que ces chiens indiens viennent du tigre et d’un chien, ce qui me parait encore plus difficile à croire, parce que le tigre est d'une nature et d'une forme bien plus différentes de celles du chien, que le loup, le renard ou l'adive. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Chien », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 658.)
    • Les dames de la cour de Charles IX se faisaient sans cesse accompagner [d’adives] au lieu d’épagneuls. La propreté, la grâce et la vivacité de ce joli animal n’ayant pu lui faire pardonner la fourberie de son caractère, qui exigeait sans cesse une active surveillance, il fut bientôt abandonné, et le chien vint le remplacer auprès des petites-maîtresses. Les adives n’osent pas attaquer les hommes, mais ils dévorent les enfants. — (La Châtre, t. 1, 1865)

Nom commun

adive \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Chacal doré.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « adive »

De l’espagnol adive.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’arabe ذئب, ad-dhib (« loup »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adive »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adive adiv

Évolution historique de l’usage du mot « adive »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « adive »

Langue Traduction
Anglais adive
Espagnol una inmersión
Italien adive
Allemand ein sturzflug
Chinois 服从的
Arabe الغوص
Portugais um mergulho
Russe adive
Japonais する
Basque adive
Corse adivi
Source : Google Translate API
Partager