La langue française

Adiaphore

Définitions du mot « adiaphore »

Trésor de la Langue Française informatisé

ADIAPHORE, adj.

,,Indifférent, qu'on admet ou qu'on rejette indifféremment.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Enregistré uniquement ds Ac. Compl. 1842. Pas d'ex. dans la docum.
Prononc. ET ORTH. − Dér. et composés : adiaphorèse, adiaphorétique, adiaphorie et adiaphoriste, adiaphorite (cf. Ac. Compl. 1842 pour ces mots); pour adiophorèse, adiophorétique (méd.), et adiophoriste, adiophoristique (hist), cf. Lar. 20e.
Étymol. ET HIST. − 1838 philos., Ac. Compl. 1842. Empr. au gr. α ̓ δ ι ́ α φ ο ρ ο ς, attesté ds Aristote, Rhet., 1, 12, 35 ds Bailly, au sens de « non différent »; et signifiant « indifférent » ds Épictète, Ench., 22, ibid. [À noter en 1740 adiaphore subst. m. « produit d'une distillation » ds Trév. : Adiaphore. Adiaphorus, c'est-à-dire, indifférent. C'est le nom que M. Boyle donne à une éspèce d'ésprit qu'il tiroit du tartre par distillation, et de quelques autres corps végétaux, et qui n'étoit ni acide, ni vineux, ni urineux (...)].
BBG. − Chesn. 1857. − Nysten 1814-20.

Phonétique du mot « adiaphore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adiaphore adjafɔr

Traductions du mot « adiaphore »

Langue Traduction
Anglais adiaphor
Espagnol adiaphor
Italien adiaphor
Allemand adiaphor
Chinois 隐喻
Arabe adiaphor
Portugais adiáforo
Russe adiaphor
Japonais 隠喩
Basque adiaphor
Corse adiafore
Source : Google Translate API

Adiaphore

Retour au sommaire ➦

Partager