La langue française

Adénovirus

Définitions du mot « adénovirus »

Wiktionnaire

Nom commun

adénovirus \a.de.no.vi.ʁys\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Virologie) Famille de virus qui regroupe une centaine de variétés, dont une quarantaine environ peut infecter l’homme.
    • Par ailleurs, les adénovirus induisent une forte réponse immunitaire, ce qui limite les possibilités d’injections multiples. — (A. Mammette, Virologie médicale, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « adénovirus »

(Siècle à préciser) Composé de adéno- (« glande ») et virus car ce type de virus a été découvert dans les amygdales qui sont des glandes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adénovirus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adénovirus adenɔviry

Évolution historique de l’usage du mot « adénovirus »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « adénovirus »

  • Le vaccin de CanSino repose sur un adénovirus de type 5 (Ad5) désactivé et modifié pour exprimer l’antigène du virus Sars-Cov-2. D’autres vaccins, comme celui de Moderna, utilisent l’ARN du virus qui est introduit dans la cellule, qui va alors produire les protéines virales. Une autre méthode consiste à injecter des copies de la protéine de surface directement dans l’organisme. C’est notamment le cas des vaccins HPV contre le papillomavirus humain. © AFPGraphics, Twitter Futura, Les premiers résultats de ce vaccin contre le coronavirus sont mitigés
  • Il s'agit du troisième type de vaccin contre le COVID-19 développé par des chercheurs chinois à entrer en phase d'essais cliniques. Un vaccin par adénovirus et quatre vaccins inactivés ont déjà été approuvés pour des tests sur l'homme en Chine, et certains viennent de terminer les essais de phase 2. , (COVID-19) La Chine approuve l'essai sur l'homme d'un nouveau vaccin candidat
  • Connu sous le nom de ChAdOx1 nCoV-19, le vaccin que développent les chercheurs d'Oxford est basé sur un adénovirus modifié touchant les chimpanzés. Il permet de "générer une forte réponse immunitaire avec une seule dose et il ne s'agit pas d'un virus qui se réplique", si bien qu'il "ne peut pas causer d'infection continue chez l'individu vacciné", a précisé l'université d'Oxford dans un communiqué fin mai.  egora.fr, Coronavirus : un vaccin testé au Brésil | egora.fr
  • Le candidat d’Oxford, ChAdOx1 nCoV-19, utilise un adénovirus chimpanzé génétiquement modifié comme «vecteur» pour transporter la séquence génétique d’une protéine du coronavirus COVID-19 vers le corps humain. Le corps peut alors apprendre à reconnaître le coronavirus et commencer à produire des anticorps pour le combattre. Il s’agit de la même technique que l’équipe a précédemment développée pour le coronavirus Mers étroitement apparenté, qui s’est avérée prometteuse dans les tests sur les animaux et les humains à un stade précoce. Breakingnews.fr, comment nous nous préparons à en faire assez pour le monde entier
  • Dan Barouch et ses collaborateurs chez Johnson & Johnson utilisent une troisième approche : l’insertion du patron d’ADN dans un adénovirus, un des virus responsables des rhumes communs. Une fois injecté, ce vecteur viral infecte les cellules humaines et délivre le patron antigénique qu’il porte. Les adénovirus sont doués pour pénétrer dans les cellules, mais des travaux précédents ont montré que le système immunitaire humain reconnaît facilement certains adénovirus et les éradique avant qu’ils ne puissent s’infiltrer dans les cellules. L’équipe de Dan Barouch a ainsi choisi d’utiliser un adénovirus dont les tests montrent qu’il est peu probable qu’il soit reconnu par le système immunitaire. Certains experts craignent également qu’un adénovirus utilisé comme vecteur vaccinal ne se reproduise lui-même dans l’organisme et ne provoque une maladie. Pour parer à cette éventualité, l’équipe de Dan Barouch utilise un virus modifié incapable de se répliquer – il a besoin pour se multiplier à l’intérieur d’une cellule humaine d’une molécule qui n’est pas disponible dans l’organisme. Fin avril, une équipe de l’université d’Oxford a commencé un essai sur l’homme avec un autre adénovirus non réplicable. Pourlascience.fr, Le génie génétique accélère la mise au point d’un vaccin contre le Covid-19 | Pour la Science
  • L'ambassadeur a précisé qu'en Chine, cinq catégories de vaccins étaient actuellement développées : les vaccins inactivés, les vaccins à base de protéines recombinantes, les vaccins vivants atténués contre la grippe, les vaccins anti-adénovirus et les vaccins à base d'acides nucléiques. , La Chine est disposée à coopérer avec l'ASEAN pour la recherche et le développement de vaccins contre le COVID-19

Traductions du mot « adénovirus »

Langue Traduction
Anglais adenovirus
Espagnol adenovirus
Italien adenovirus
Allemand adenoviren
Portugais adenovírus
Source : Google Translate API

Adénovirus

Retour au sommaire ➦

Partager