La langue française

Adelphie

Sommaire

  • Définitions du mot adelphie
  • Étymologie de « adelphie »
  • Phonétique de « adelphie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « adelphie »
  • Citations contenant le mot « adelphie »
  • Traductions du mot « adelphie »
  • Synonymes de « adelphie »

Définitions du mot adelphie

Trésor de la Langue Française informatisé

ADELPHIE, subst. fém.

BOT. Réunion de plusieurs étamines par la soudure de leurs filets :
Linné l'avait entrevue [l'harmonie végétale], lorsqu'il a donné le nom d'adelphie ou de fraternité à l'assemblage des anthères dans les fleurs; mais il aurait dû l'étendre à celui des fleurs mêmes, des familles, des espèces et des genres, puisqu'elle y est encore plus apparente. J.-H. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 74.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, etc. Absent d'Ac. proprement dit. Cf. adelphe, ex. 1.
Étymol. ET HIST. − 1814 bot., sup. Dér. de adelphe*; suff. -ie*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 4.
BBG. − Littré-Robin 1865.

Wiktionnaire

Nom commun

adelphie \a.dɛl.fi\ féminin

  1. (Botanique) Réunion de plusieurs étamines par la soudure de leurs filets.
    • Linné l’avait entrevue [l’harmonie végétale], lorsqu’il a donné le nom d’adelphie ou de fraternité à l’assemblage des anthères dans les fleurs ; mais il aurait dû l’étendre à celui des fleurs mêmes, des familles, des espèces et des genres, puisqu’elle y est encore plus apparente. — (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature, 1814, page 74)
  2. (Anthropologie) Lignage, ensemble d’individus relevant d’un même doyen ou d’une même doyenne.
    • En revanche, après Meillassoux, je dénommerai « adelphie » le groupe de personnes vivantes dont l’appartenance se rapporte à un même doyen, indépendamment de la signification qu’ils attribuent collectivement à cette appartenance commune. — (Christian Geffray, Ni père ni mère. Critique de la parenté : le cas Makhuwa, Éditions du Seuil, Paris, 1990, page 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « adelphie »

(1814) Dérivé de adelphe avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adelphie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adelphie adɛlfi

Évolution historique de l’usage du mot « adelphie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « adelphie »

  • • Personnage et communauté. Comment un personnage prend-il du relief, et d’abord sur quel fond se détache-t-il ? Dans quels ensembles ou types de communautés est-il pris ? Familles, territoires, classes, etc. : quels réseaux lui donnent sens, mobilisent sa parole, sa séduction, son action ? Et quels sont les lieux surinvestis et les points aveugles de la démographie stendhalienne ? Les liens familiaux, par exemple, sont très inégalement investis : l’adelphie, si prégnante dans les textes intimes (Correspondance et Brulard), est largement minorée voire ignorée en régime fictionnel ; en revanche, la parentalité y est toujours dramatisée et problématique. Comment fonctionnent les « cercles » de personnages, quelle est leur distribution (hommes et femmes, jeunes et anciens, adultes et enfants, pauvres et riches, etc.) ? , L’Année stendhalienne: "Présences du personnage"

Traductions du mot « adelphie »

Langue Traduction
Anglais adelphie
Espagnol adelphie
Italien adelphie
Allemand adelphie
Chinois 阿德菲
Arabe اديلفي
Portugais adelphie
Russe adelphie
Japonais アデルフィ
Basque adelphie
Corse adelphie
Source : Google Translate API

Synonymes de « adelphie »

Source : synonymes de adelphie sur lebonsynonyme.fr
Partager