La langue française

Adar

Sommaire

  • Définitions du mot adar
  • Étymologie de « adar »
  • Phonétique de « adar »
  • Évolution historique de l’usage du mot « adar »
  • Traductions du mot « adar »

Définitions du mot adar

Wiktionnaire

Nom commun

adar \a.daʁ\ masculin

  1. Sixième mois du calendrier hébreu.
    • Concordance des calendriers dans l’année grégorienne 1879.
      […]
      [jour de la semaine, calendrier grégorien, julien, républicain, israélite, musulman]
      […]
      Ven. 0 Mars 1879 16 Févr.
      [1879] 9 Ventôse [87] 5 Adar [5639] 6 Rébi Ier [1296] — (Connaissance des temps ou des mouvements célestes, Bureau des longitudes, 1877)
    • C’est ainsi que, le 21 adar 4996 (1236), un pêcheur chrétien étant mort des coups que lui avait portés un juif au cours d’une rixe, la foule envahit la juiverie vicomtale, avec l’intention de la mettre à sac. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Rare) Le mois d’adar I pendant une année embolismique.

Nom commun

adar

  1. (Botanique) Branche.
  2. (Biologie) Corne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ADAR, s. m. (Hist. anc. & Théol.) douzieme mois de l’année sainte des Hébreux, & le sixieme de leur année civile. Il n’a que vingt-neuf jours, & répond à Février ; quelquefois il entre dans le mois de Mars, selon le cours de la lune.

Le septieme jour de ce mois, les Juifs célebrent un jeûne à cause de la mort de Moyse.

Le treizieme jour ils célebrent le jeûne qu’ils nomment d’Esther, à cause de celui d’Esther, de Mardochée, & des Juifs de Suses, pour détourner les malheurs dont ils étoient menacés par Aman.

Le quatorzieme, ils célebrent la féte de Purim ou des sorts, à cause de leur délivrance de la cruauté d’Aman. Esth. IX. 17.

Le vingt-cinquieme, ils font mémoire de Jechonias, Roi de Juda, élevé par Evilmerodach au-dessus des autres Rois qui étoient à sa Cour, ainsi qu’il est rapporté dans Jérémie, c. lij. v. 31 & 32.

Comme l’année lunaire que les Juifs suivent dans leur calcul, est plus courte que l’année solaire d’onze jours, lesquels au bout de trois ans font un mois ; ils intercalent alors un treizieme mois qu’ils appellent Véadar ou le second adar, qui a vingt-neuf jours. Voyez Intercaler, Dictionn. de la Bibl. tome I. page 55. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « adar »

(Date à préciser) De l’hébreu אדר, adar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du proto-basque *adaR, issu du pré-proto-basque *da-dar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adar adar

Évolution historique de l’usage du mot « adar »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « adar »

Langue Traduction
Espagnol adar
Italien adar
Allemand adar
Source : Google Translate API
Partager