La langue française

Acrocyanose

Sommaire

  • Définitions du mot acrocyanose
  • Étymologie de « acrocyanose »
  • Phonétique de « acrocyanose »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acrocyanose »
  • Citations contenant le mot « acrocyanose »
  • Traductions du mot « acrocyanose »

Définitions du mot acrocyanose

Trésor de la Langue Française informatisé

ACROCYANOSE, subst. fém.

MÉD. Cyanose permanente des extrémités (surtout les mains, quelquefois les jambes et plus rarement les oreilles ou le nez) due à un trouble circulatoire ou à une gêne de l'hématose et qui s'observe surtout chez les sujets jeunes et particulièrement dans le sexe féminin :
1. Il y a des familles où la plupart des sujets ont tendance ..., à la cyanose et au refroidissement des extrémités (acrocyanose), ... Apert ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 8, 1920-1924, p. 119).
2. Aussi observe-t-on fréquemment chez les hypothyroïdiens... l'acrocyanose, ... Apert ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 8, 1920-1924p. 139.
3. L'hypertension veineuse, avec acrocyanose, a été signalée comme en rapport avec l'insuffisance ovarienne. Apert ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 8, 1920-1924p. 397.
Prononc. : [akʀ ɔsjano:z]. Cf. cyanose.
Étymol. ET HIST. − 1896 méd. (Crocq, Arch. de neurol., Paris, 2 s., ii, p. 218-224 d'apr. Index medicus, 1896); cf. Encyclop. médico-chir., art. Cœur** (4) 321 A-10 9c : Acrocyanose : en 1896, Crocq donnait le terme d'acrocyanose à une cyanose permanente froide et non douloureuse des extrémités distales. Composé de l'élément préf. acro-* et de cyanose*.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Quillet Méd. 1965, p. 300.

acrocyanose* -

Wiktionnaire

Nom commun

acrocyanose \a.kʁɔ.sja.noz\ féminin

  1. (Médecine) Cyanose permanente des extrémités due à un trouble circulatoire ou à une gêne de l’hématose, et qui s’observe surtout chez les sujets jeunes et particulièrement de sexe féminin.
    • L’apparition de l’acrocyanose à la puberté, son association parfois chez les jeunes filles à l’insuffisance ou à la suspension des règles, semblent plaider en effet en faveur d’un trouble ovarien. — (Jules Tinel, Le système nerveux végétatif, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « acrocyanose »

De cyanose avec le préfixe acro- (relatif aux extrémités). [1]
En 1896, Crocq donnait le terme d’acrocyanose. Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « acrocyanose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acrocyanose akrɔsjanoz

Évolution historique de l’usage du mot « acrocyanose »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acrocyanose »

  • * Les extrémités sont bleues ? C’est probablement une acrocyanose. Il s’agit d’une maladie vasculaire bénigne caractérisée par le bleuissement des extrémités et la sensation de froid, le plus souvent observée chez les jeunes femmes et que l’on explique par une immaturité du réseau capillaire. Le problème passe le plus souvent de lui-même avec l’âge. Maxi, Mains et pieds toujours froids ? : nos solutions pour les protéger - Santé - maximag.fr
  • Par quoi se caractérise la maladie de Raynaud ?Elle est la plus fréquente de tous les PR (90 % des cas), et débute souvent dès l’adolescence : elle est bilatérale, symétrique, touchant les deux mains en épargnant le pouce (sauf exception) ou les deux pieds. Elle concerne 9 fois sur 10 des femmes plutôt minces, souffrant volontiers d’un autre désagrément par spasme vasculaire, comme les migraines ou d’un trouble vasomoteur comme l’acrocyanose (rougeur bénigne et permanente des mains) ou d’engelures (brûlures par le froid des doigts et/ou des orteils). Les crises peuvent être fréquentes (quotidiennes) lors de l’exposition au froid, mais disparaissent avec les beaux jours, sans aucune séquelle. Hors les crises, l’examen clinique est parfaitement normal. , Phénomène de Raynaud : diagnostic et traitement
  • Il s’agit d’acrocyanoses qui, elles, se déclenchent au froid. , Près de Dinan : tout tenter pour soulager Alison, qui souffre du chaud et froid | Le Petit Bleu
  • En théorie, on dit que les enfants ne développent pas de formes graves. Cependant, on a eu quelques contre-exemples. Il y a notamment le cas de cette adolescente de 16 ans qui est décédée du Covid-19 et qui n'avait aucun antécédent. En réalité, le plus inquiétant, c'est que l'on ne connaît rien de ce virus. Encore aujourd'hui. Par exemple, et on sort du simple cas des enfants : en ce moment, nous sommes en train de découvrir qu'avec ce virus, il peut y avoir des problèmes de coagulation, des dermatologues nous avertissent sur des risques d'acrocyanose avec des micro-emboles au niveau des doigts et avec des risques d'embolie... Marianne, ​Réouverture des écoles : "Si on ouvre les vannes, les enfants seront à l'origine de la deuxième vague"
  • Tout comme l’engelure, s’il n’existe pas une histoire familiale à l’acrocyanose ou que celle-ci ne survient pas chez une jeune fille et qu’elle ne se manifeste pas de façon symétrique, il faut consulter un spécialiste pour éliminer une maladie du système immunitaire comme le lupus, ou une maladie neurologique. La prise de certains médicaments peut favoriser son apparition. L'Orient-Le Jour, Le froid, mauvais allié de la peau - L'Orient-Le Jour
  • Les engelures surviennent essentiellement chez les personnes souffrant du syndrome de Raynaud ou d’acrocyanose précise la spécialiste. Ces personnes ainsi que les enfants, en cas d’extrême froid peuvent avoir des engelures occasionnelles. Les doigts et les zones les moins vascularisés (avec de très petits vaisseaux), orteils, talons, doigts, nez, oreilles, peuvent être comprimés et deviennent blancs, bleus ou rouges. , Les engelures, un mal d’hiver à ne pas négliger... même au Maroc
  • Elles sont à différencier d'autres acrosyndromes, c'est-à-dire des perturbations de la vasomotricité des extrémités (constriction ou dilatation des vaisseaux), comme le phénomène de Raynaud (qui entraîne une décoloration brutale des doigts par le froid avec une phase blanche puis bleue), ou l'acrocyanose (qui entraîne une coloration bleu-rouge des extrémités et qui touche principalement les femmes jeunes). Le mieux est de consulter si les lésions deviennent très douloureuses et commencent à s'aggraver. Santé Magazine, Avec le froid, prévenez les engelures sur les mains, les pieds ou le visage | Santé Magazine

Traductions du mot « acrocyanose »

Langue Traduction
Anglais acrocyanosis
Italien acrocianosi
Source : Google Translate API
Partager