La langue française

Acquêter

Sommaire

  • Définitions du mot acquêter
  • Étymologie de « acquêter »
  • Phonétique de « acquêter »
  • Images d'illustration du mot « acquêter »
  • Traductions du mot « acquêter »

Définitions du mot « acquêter »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACQUÊTER, verbe trans.

DR., vx. Acquérir un immeuble par un acte quelconque.
Rem. Attesté ds Quillet 1934, Ac. 1835, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré.
Prononc. − Dernière transcription ds Passy 1914 : akε ˑte.
Étymol. ET HIST. − 1. Début xiies., trans. « attirer, gagner (obj. inanimé) » (Saint Bernard, Sermons, éd. Foerster, 19, 35 ds T.-L. : por ceu ke li ainrme ke molt est plus digne ke li cors aquest per digniteit de nature la primiere cusenzon a son ues); 1210-1223 id. « gagner, s'attirer (obj. animé) » (Dolopathos, éd. Brunet et Montaiglon, 186 ds T.-L. : D'aquester amis ce [se] penaist); 2. 1220 jur. « obtenir par achat » (Rôle de Bans de Tréfond de l'an 1220, cabinet de M. le comte Fr. van der Straten Ponthoz à Bruxelles ds Gdf. s.v. lunaison : Colin et pris bans sur une lunaison que il et aqesté al abbasse dou val Seinte Marie...). Dér. de aquest 1, jur. (cf. lat. médiév. acquistare dep. 1125 « acquirere » ds Mittellat. W. s.v.).
BBG. − Bar 1960. − Bél. 1957.

Wiktionnaire

Verbe

acquêter \a.kɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Rare) (Désuet) Acquérir un immeuble par un acte quelconque.
    • L’an 1260 au mois d’août, accord entre les abbayes de Beaulieu et de Lisle, à l’occasion du pré, dit le pré Quénélou et le tiers de la dîme de Villers qui par cet accord appartiennent à la dite abbaye de Lisle avec la pâture commune du dit Villers, moyennant un cent annuel de 25 F. et ne peuvent les dites abbayes acquêter héritage sur l’autre sans l’agrément réciproque. — (Archives départementales de la Meuse)
    • Moyennant la somme de 700 F de Lorraine que ledit DIDON à cause de sa femme prendra avant aucun partage et après la mort de ladite Françoise VECHAUT sur les immeubles acquêtés par elle avec ledit Nicolas COLSON, les parties demeureront quittes de toutes prétentions l’une envers l’autre en la succession de ladite Marguerite AUBIN. — (Liasses des notaires de Vergaville (1715 -1719))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ACQUÊTER (a-kê-ter) v. a.
  • Terme de jurisprudence. Acquérir un immeuble par un acte quelconque.

    Vieux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Guillaume aquesta ledit heritage, et le peust donner, aumosner ou vendre sans retraite, Beaumanoir, XLIV, 2. Je ne di pas qu'en doingne quan qu'en a acquesté, Mais selon l'aisement que Diex t'ara presté, J. de Meung, Test. 369.

XIVe s. Par l'us ou la coustume du pays, au cas où home ou femme bastars acquestoient aucuns heritages, Du Cange, acquistum.

XVIe s. Car par vous seule il faut que je l'acqueste, Saint-Gelais, 86. La cour de parlement a esté contrainte de leur faire deffence de plus acquester, Carloix, III, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acquêter »

→ voir acquêt
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Acquêt ; ital. acquistare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « acquêter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acquêter akkɛte

Images d'illustration du mot « acquêter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « acquêter »

Langue Traduction
Anglais to acquire
Espagnol adquirir
Italien acquisire
Allemand zu erwerben
Chinois 获得
Arabe للحصول على
Portugais adquirir
Russe приобрести
Japonais 取得する
Basque eskuratzeko
Corse acquistà
Source : Google Translate API
Partager