La langue française

Acidogène

Définitions du mot « acidogène »

Trésor de la Langue Française informatisé

acidogène, adj.« Qui engendre des acides ». Enzymes acidogènes (Rob. Suppl. 1970)

Trésor de la Langue Française informatisé

acidogène, adj.« Qui engendre des acides ». Enzymes acidogènes (Rob. Suppl. 1970)

Phonétique du mot « acidogène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acidogène asidɔʒɛn

Évolution historique de l’usage du mot « acidogène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acidogène »

  • Comme l’orge et le blé, la pomme de terre est un aliment riche en amidon, mais moins acidogène car la dégradation est plus lente. Les tables de l’Inra lui attribuent les valeurs alimentaires suivantes : 1,20 UFL ; 1,22 UFV ; 63 PDIN ; 103 PDIE. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Des pommes de terre aux bovins | Journal Paysan Breton
  • L’utilisation de pulpes de betteraves, de luzernes déshydratées ou bien d’un aliment complet spécifique autorise une transition courte (une ou deux semaines). Par contre, elle doit se prolonger avec les autres types d’aliment. Les quantités de concentré sont augmentées très progressivement en commençant par de très faibles niveaux (100 g par agneau et par jour). Selon les lots, cette période d’adaptation se prolonge 2 à 3 semaines avec un aliment complet et 1 à 2 semaines de plus avec un aliment fermier, plus acidogèneJournal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Agneaux : veiller aux transitions alimentaires | Journal Paysan Breton
  • Globalement, les ensilages de maïs 2019 sont à risque peu acidogène. Les trois quarts des maïs présentent une teneur en amidon inférieure à 280 g/kg MS. La teneur moyenne en amidon est de 29,7±6,3 % à l’échelle nationale, supérieure de 1,5 point par rapport à 2018. Là encore, la variabilité entre les régions est grande. La bonne surprise vient de la digestibilité des fibres (dNDF), avec une moyenne égale à 52,0±4,2 %. Les ensilages précoces y ont contribué, notamment les zones Centre-Est et Ouest qui présentent respectivement des niveaux de dNDF moyens de 54,6 % et 53,6 %. Par contre, les ensilages réalisés dans le Sud-Ouest et en bordure de la Manche (Bretagne, Mayenne, Normandie, Hauts de France) présentent une digestibilité des fibres inférieure à la moyenne nationale en raison d’une durée de cycle plus longue et probablement une utilisation d’hybrides plus typés grain (Sud-Ouest). Réussir lait, La qualité des maïs ensilages est au rendez-vous | Réussir lait
  • Pour alimenter la centaine de laitières de l’exploitation, la ration a été revue. Moins de soja (35 t économisées), dont le cours est instable, et moins de blé/orge qui est « trop acidogène et moins riche en énergie que le maïs », caractérisent la nouvelle ration. 15 ha de luzerne, mais surtout plus de 8 ha de « maïs épi » entrent désormais dans l’auge des vaches. « C’est comme tout, quand on essaie, il faut en faire un petit peu », précise Jérôme Leroy, un des associés du Gaec. « On était parti pour faire de l’ensilage. Il n’y a donc pas eu de variété particulière de retenue pour faire de l’épi. » Malo Letonturier de la Cuma souligne que « moins il y a de vert, mieux c’est. Il faudrait privilégier un maïs à tendance grain pour un rendement optimal à l’hectare ». Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Des économies grâce au maïs épi | Journal Paysan Breton
  • L’ensilage de maïs épi est une solution mixte qui offre l’avantage de fournir un fourrage qui concentre les teneurs en amidon, et donc en énergie. Utilisé dans des systèmes de production où l’herbe (pâturée, ensilée ou en affouragement en vert) est présente en forte proportion, l’ensilage de maïs épi s’adapte aussi très bien aux éleveurs cultivant de la luzerne. Mais quel type de variété de maïs choisir pour produire ce fourrage concentré ? « Les variétés typées grains sont les plus adaptées, en préférant les maïs cornés. Ils sont plus vigoureux au démarrage, et ont des états sanitaires meilleurs en fin de cycle, notamment sur le critère fusariose de l’épi. Les grains cornés sont plus vitreux, donc moins acidogènes, contrairement à un grain denté qui sera plus farineux. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Quelle variété choisir pour l'ensilage de maïs épi ? | Journal Paysan Breton

Traductions du mot « acidogène »

Langue Traduction
Anglais acidogenic
Source : Google Translate API

Acidogène

Retour au sommaire ➦

Partager