La langue française

Acétylisation

Sommaire

  • Définitions du mot acétylisation
  • Phonétique de « acétylisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acétylisation »
  • Citations contenant le mot « acétylisation »
  • Traductions du mot « acétylisation »
  • Synonymes de « acétylisation »

Définitions du mot acétylisation

Trésor de la Langue Française informatisé

ACÉTYLISATION, subst. fém.

CHIM. Action d'introduire un groupement acétyle dans une molécule :
La coenzyme d'acétylisation, ou COA, découverte et décrite par F. Lipmann (1945-52), a la propriété d'être alternativement acétylée et désacétylée; présente dans les plantes supérieures (R. Seifter, 1954), elle apparaît comme un des artisans essentiels des métabolismes glucidique, lipidique et protidique, et intervient en particulier au cours de la respiration dans la biosynthèse de l'acide citrique... Hist. générale des sciences,t. 3, vol. 2, 1964, p. 614.
Étymol. ET HIST. − 1964, sup. Dér. de acétyle*; suff. -isation*, (-iser* et -ation*).

Phonétique du mot « acétylisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acétylisation asetilisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « acétylisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acétylisation »

  • Les laboratoires clandestins d’Asie diversifiaient également les héroïnes acheminées depuis le triangle d’or et proposées sur le marché clandestin à Bangkok, Kuala-Lumpur, Singapour et Hong Kong puis dans le reste du monde. Il y eut l’héroïne brune ou brown sugar, de piètre qualité, coupée à la strychnine ou à la caféine, destinée normalement à être fumée par les consommateurs de Hong Kong mais injectée par les toxicomanes en Europe et en Amérique. Il y eut aussi une héroïne blanche de très grande qualité, purifiée à l’éther après acétylisation: surnommée White China aux États-Unis, sa pureté avoisinait celle de la «marseillaise» de la French Connection. Enfin, au début des années 1980, on trouvait aussi une héroïne «rose» (dite «chinoise» en France) qu’il fallait s’injecter rapidement car elle gélifiait dans la cuillère17LeteurS.Lesproduitsstupéfiants. École nationale de police, 1989.. La réexpédition de ces marchandises vers le monde occidental était le fait d’un autre type d’acteurs: les organisations criminelles, les mafias asiatiques étant de gigantesques réseaux transnationaux aux sociabilités très ritualisées et régnant sur le monde du jeu, de la prostitution et de la contrebande. La nouvelle filière internationale de l’héroïne asiatique fut donc dominée dès les années 1970 par les «triades» chinoises implantées dans les communautés chinoises extérieures à la République populaire de Chine: la 14 K, de loin la plus puissante, originaire de Canton, puis repliée sur Hong Kong ; la Ka Ki Nang, basée en Thaïlande ; la Gi Kin San, opérant depuis Singapour et la Sap Baat Chai, ou groupe des 18 Immortels, implantée en Malaisie. Les passeurs recrutés pouvaient être vietnamiens, cambodgiens, laotiens, malais, etc. Des relais, prenant appui sur les diasporas asiatiques, s’implantèrent partout dans le monde: en Europe, c’est aux Pays-Bas que les chefs de la 14 K, composés pour beaucoup de criminels en fuite s’installèrent pour réceptionner et distribuer la marchandise aux autres pays, tel Li Hin Hing, ancien policier de Hong Kong corrompu, devenu trafiquant et dirigeant une maison de jeux à Rotterdam18Synthèse des affaires chinoises. OCRTIS 1984.. Les largesses de la loi néerlandaise anti-opium de 1919 autorisaient les immigrés asiatiques à fumer l’opium dans leurs arrière-salles de boutiques, ou dans des fumeries semi-légales, à condition que ces consommateurs s’abstiennent de tout prosélytisme envers la jeunesse batave19Kort(de)M.Tüssenpatientendeliquent; Het Geschiedenis van het Nederlandse Drugsbeleid.Rotterdam:Verloren 1995: 81-115.. Le nouvel Opiumwet de 1976 revint sur ces libéralités mais la brèche avait été entrouverte, créant un appel d’air pour les trafiquants asiatiques quand il s’agit d’exporter les surplus du triangle d’or et répondre à la hausse de la demande en Europe. Enfin, n’oublions pas ces particuliers qui, en dehors de toute mafia, se rendirent massivement dans les années 1970-1980 en Thaïlande ou en Malaisie pour acheter de l’héroïne, brune ou blanche, et en ramener pour leurs proches: ce trafic de «fourmis» dépeint par Armand Lercot dans son roman autobiographique Les chiens de Bangkok (1982). Usager-revendeur parti à Bangkok, il se fit trafiquant amateur avant d’être arrêté en 1977 et de connaître pour quelques années les sordides établissements pénitentiaires du pays20LercotA.LeschiensdeBangkok. Paris: Grasset, 1982.. vih.org, Histoire et géopolitique du trafic des opiacés en Asie du Sud-Est | vih.org

Traductions du mot « acétylisation »

Langue Traduction
Anglais acetylization
Espagnol acetilización
Italien acetylization
Allemand acetylierung
Chinois 乙酰化
Arabe الأسيتلة
Portugais acetilização
Russe acetylization
Japonais アセチル化
Basque acetylization
Corse acetilizzazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « acétylisation »

Source : synonymes de acétylisation sur lebonsynonyme.fr
Partager