La langue française

Accorné

Sommaire

  • Définitions du mot accorné
  • Étymologie de « accorné »
  • Phonétique de « accorné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accorné »
  • Traductions du mot « accorné »

Définitions du mot accorné

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCORNÉ, ÉE, adj.

1. HÉRALD. [En parlant d'un animal ou de sa tête] ,,Se dit de tous les animaux qui ont des cornes, quand elles sont d'autres couleurs que l'animal.`` (Grand. 1852). Accorné d'or, d'argent, de gueules, etc.
2. FORTIF. CLASS. [En parlant d'une demi-lune] Protégée d'un côté de la courtine par un ouvrage à corne(s). Synon. tenaillé.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, DG, Quillet 1965.
Prononc. − Dernière transcription ds DG : à-kòʀ-né. Cf. corne.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1375 acorné « muni de cornes » (qualifie cornart) et par jeu de mots « battu avec un cor » (Les livres du Roy Modus et de la Royne Ratio, éd. Tilander, t. 1, 117, 94a : Comment? dist chelui qui avoit esté feru de cor, onques cornart ne fu si acorné comme je suy...); cf. Cotgr. 1611 : horned, having or wearing horns (...); 1845 signalé comme anc. par Besch. au sens de « cornard »; 2. 1571 accorné, terme hérald. (Thevet, La Cosmographie universelle illustr. de diverses fig. des ch. les plus remarquables vues par l'auteur, VI, 6 ds Hug. : Un Comte de Foix... print pour blason de ses Armoiries, deux vaches de gueulles en un champ d'or, campanees, accornees et à ongles d'azur); 3. 1752 id., terme art milit., Trév. Dér. de corne*, préf. a-*, suff. * : 1 et 2 au sens propre « excroissance frontale des ruminants », 3 par emploi fig. : cf. ouvrage en corne, Miège 1688 ds FEW t. 2, p. 1197a; cf. xives. acorner « sonner du cor », Bastard de Bouillon.
BBG. − Grandm. 1852.

Wiktionnaire

Adjectif

accorné \a.kɔʁ.ne\ masculin

  1. (Héraldique) Se dit des animaux à cornes quand elles sont d’une autre couleur que l’animal.
    • Accorné : Exprime l’émail des cornes des animaux et principalement de celles du bétail, quand cet émail est autre que celui du corps. Pour le cerf, on dit ramé. — (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 1 (A–K), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1884)
    • D’or aux deux vaches de gueules, accornées, colletées et clarinées d’azur, passant l’une sur l’autre, qui est du Béarn avant 1290 → voir illustration « vaches accornées »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ACCORNÉ (a-kor-né, née) adj.
  • Terme de blason. Il se dit des animaux qui ont des cornes, quand elles sont d'une autre couleur que l'animal.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ACCORNÉ, adj. terme de Blason. Il se dit de tout animal qui est marqué dans l’écu, lorsque ses cornes font d’autres couleurs que l’animal.

Masterton, en Angleterre, de gueules à une licorne passante d’argent, accornée & onglée d’or. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « accorné »

→ voir à et corne
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et corne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « accorné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accorné akkɔrne

Évolution historique de l’usage du mot « accorné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « accorné »

Langue Traduction
Anglais accorné
Espagnol accorné
Italien accorné
Allemand accorné
Chinois accorné
Arabe أكورني
Portugais accorné
Russe accorné
Japonais accorné
Basque accorné
Corse accorné
Source : Google Translate API
Partager