La langue française

Acapnie

Sommaire

  • Définitions du mot acapnie
  • Phonétique de « acapnie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acapnie »
  • Traductions du mot « acapnie »

Définitions du mot acapnie

Trésor de la Langue Française informatisé

ACAPNIE, subst. fém.

MÉD. Diminution causée par le séjour dans les hautes altitudes, du taux de gaz carbonique contenu dans le sang :
À l'anoxhémie, A. Mosso oppose l'acapnie, c'est-à-dire l'insuffisance d'acide carbonique dans le sang par suite de la raréfaction de l'air. Binet, Langlois ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-R. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 7,1920-1924, p. 159).
Étymol. ET HIST. − 1907 terme méd., Nouv. Lar. ill. Suppl. s.v. Empr. au gr. α ̓ κ α π ν ο ́ ς « sans fumée »; cf. lat. acapnus « id. [en parlant du miel qu'on a recueilli sans chasser les abeilles par la fumée] » dep. Pline, Hist. nat., 11, 45 ds TLL s.v., 248, 67 : iniuriam fumi celerrime sentiunt mella vel minimo contactu roris acescentia, et ob id inter genera servatur quod acapnum vocant. Concurrencé par hypocapnie*, de même sens.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958].

Phonétique du mot « acapnie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acapnie akapni

Évolution historique de l’usage du mot « acapnie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « acapnie »

Langue Traduction
Anglais acapnia
Source : Google Translate API
Partager