La langue française

Aca, aga

Sommaire

  • Définitions du mot aca, aga
  • Phonétique de « aca »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aca »
  • Citations contenant le mot « aca »
  • Images d'illustration du mot « aca »
  • Traductions du mot « aca »

Définitions du mot « aca, aga »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACA, AGA, subst. masc.

Aca d'eau ou aga d'eau. Région. Pluie torrentielle, trombe d'eau :
1. Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. Colette, Sido,1929, p. 57.
2. ... les cataractes du ciel s'ouvrirent et les lances d'une pluie diluvienne, d'un aca d'eau en collier, verticalement dénoué de diamants et de perles, se précipitèrent vers le sol avec furie. L. Daudet, Les Bacchantes,1931, p. 55.
Rem. Le Glossaire du Vendômois de P. Martellière (1893) donne cet ex. : ,,La pluie tombe par acas``; dans le vocab. berrichon aga fonctionne comme premier élément de loc. :
3. Aga d'iau. S. m. Pluie d'orage très violente. Jaubert (supplément) Coudereau. À St Chartier, tout ce qui tombe avec force et tout ce qui peut écraser se nomme aga : Aga d' terre, Aga d' graine, Aga de prune, etc. Voc. berrichon. L. Vincent, La Langue et le style rustiques de George Sand dans les« Romans champêtres », 1916, p. 353.
Prononc. − Seule transcription ds Land. 1834 : aka.
Étymol. ET HIST. − Pleuvoir d'aca, Duméril, Dict. pat. norm., 1849 cité par Steffen, Die Ausdrücke für « Regen » und « Schnee » im Frz., Rätoromanischen und Italien. 1935, p. 136. Acas « averse », P. Martellière, Glossaire du Vendômois, 1493, p. 4; Verr.-On. t. 1 1908, p. 8. Aqua « id. », Id., ibid., p. 41. Acas d'eau « pluie abondante », J.-M. Rougé, Le Folklore de la Touraine, 1943. Acadeau, Acadiau « averse, trombe d'eau », P. Martillière, ibid.; Rougé, ibid.; Verr.-On., ibid., p. 8; Jaub. 1855, p. 39; J.-M. Simon, Glossaire du parler Solognot, 1942. Laca, laca d'eau « id. », Verr.-On., ibid., p. 507. Agas, Id., ibid., p. 20. Agas d'eau, Sologne Bourbonn., 13; Rougé, ibid.; L. Vincent, La langue et le style rustiques de George Sand dans les « Romans champêtres », 1916, p. 353; Colette, Sido, 1929, p. 57. Agaste « averse », Verr-on., ibid., p. 20; Trév. 1721-1771 s.v. : pluie abondante qui survient tout d'un coup... une agaste d'eau... Ce mot n'est en usage qu'à la campagne. Terme dial. du nord-ouest et du Centre, issu du syntagme il pleut d'aca, formé par agglutination de la prép. à et de l'a. fr. caz, quaz (1100, choir a quaz « tomber comme une masse » Rol., éd. Bédier, 1267 : Li paiens chet cuntreval a un quat; fin xie-début xiies. prendre un quas « s'écraser sur le sol en tombant de très haut » Chans. de Guillaume, vers 1294-95, éd. N. V. Iseley : Contre tere en prist le cors un quas, Tote la langue li turnad une part) dér. de l'a. fr. (sei) quassier « se tasser, s'écraser » (B. de Sainte-More ds T.-L.; cf. 1606 cad d'eau, Nicot 1606 s.v. : cad d'eau, vehemens aque casus c'est grande chute d'eau quand il tombe de la pluye à flac et en grande abondance), du lat. vulg. *coactiare « presser » dér. de coactus, part. passé de cogere « presser ». Forme laca, par agglutination de l'art. déf.; formes agas, agaste par contamination du m. fr. agaster, dep. 1473 « ravager, commettre des dégâts » (cf. ang. agât « dégât » Verr.-On., ibid., p. 20), voir gâter. Hyp. d'un croisement entre les formes issues du lat. aquatio et de *il pleut à cas, a. fr. cas « chute » (Streng, cité par Steffen, op. cit., 136) n'est pas acceptable, la genèse et l'évolution du syntagme aca, acadeau prouvant qu'il ne doit rien au lat. aqua; d'autre part quaz, caz, aca signifient « masse » et ne doivent rien à cadere, casus, la notion « chute » étant dès l'orig. contenue dans le verbe avec lequel ces mots sont en relation syntagmatique (cheoir, abatre...); contamination graphique probable de cadere seulement dans le syntagme cad d'eau 1606. De même la genèse et l'évolution des formes exposées sup. font écarter les étymons gallo-rom. *lacca « flaque » (L. Spitzer ds Lit. Blatt für german. und rom. Philol., XL, col. 251-252, repris par Steffen, op. cit., 136), et bret. caoud-glao « ondée, giboulée » (Jud ds Vos. rom. II, 243).
BBG. − Raoul de Houdenc. Meraugis von Portlesguez, altfranzösischer Abenteuerroman... Hrsg. von M. Friedwagner. 1. Halle, 1897 [Cr. Paris (G.). Romania. 1898, t. 27, pp. 317-318]. − Steffen (M.). Die Ausdrücke für Regen und Schnee im Französischen, Rätoromanischen und Italienischen. Zurich, 1935, pp. 41-43; p. 50 [Cr. Jud (J.). Vox rom. 1937, t. 2, pp. 238-243]. − Streng (W. O.). Himmel und Wetter in Volksglaube und Sprache in Frankreich. 2. Wettererscheinungen. Helsinki, 1915, 198 p. (Annales academiae scientiarum fennicae) [Cr. Spitzer (L.). Literaturblatt für germanische und romanische Philologie. 1919, t. 40, col. 251-252].

Wiktionnaire

Nom commun

aca \a.ka\ masculin

  1. Variante de aga
    • …les cataractes du ciel s’ouvrirent et les lances d’une pluie diluvienne, d’un aca d’eau en collier, verticalement dénoué de diamants et de perles, se précipitèrent vers le sol avec furie. — (L. Daudet, Les Bacchantes, 1931)

Nom commun

aca \Prononciation ?\ masculin

  1. (Météorologie) Variante de abat.

Nom commun

acá \Prononciation ?\ (radical nominal)

  1. Musique des grandes réjouissances privées ou publiques.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.

Nom commun 1

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Trombe d’eau, averse.
    • Il tient la jument qui dansait un peu sur place, mais je lui parlais, tu comprends, comme s'il n'avait pas plu ni tonné, je lui parlais sur un ton de beau temps et de promenade au pas. Et je recevais un agas d'eau incroyable, sur ma malheureuse petite ombrelle en soie... Le nuage passé, j'étais assise dans un bain de siège, Antoine trempé, et la capote pleine d'eau, d'une eau chaude, une eau à dix-huit ou vingt degrés. — (Colette, Sido, 1929)

Nom commun 2

aga \a.ɡa\ masculin

  1. Variante de agha.
    • Nous nous rendîmes chez l’aga, pauvre hère, juché sur une sorte de lit de camp, dans un hangar ; il me reçut avec assez de cordialité. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Quelquefois, dans la soirée, la grosse porte du caravansérail s’ouvrait à deux battants, des chevaux piaffaient dans la cour. C’était un aga du voisinage qui, s’ennuyant avec ses femmes, venait frôler la vie occidentale, écouter le piano des roumis et boire du vin de France. — (Alphonse Daudet, Le caravansérail, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 114.)
    • À l’été 1806, devant les menaces de guerre avec la Russie, 15.000 Nizam furent envoyés sur le Danube. La colonne de marche arrivée à Andrinople, fut arrêtée puis finalement massacrée par une foule de janissaires. L’aga de Rutschuk leva alors une armée de 80.000 hommes pour marcher sur Constantinople. Mais, effrayés par les conséquences de leurs actes, des janissaires assassinèrent l’aga. — (Thierry Rouillard, Empire ottoman)
    • Le commandant des janissaires était à l’origine l’aga mais l’augmentation des effectifs avait suscité la nomination des plusieurs agas. — (section Histoire du site atrium.com)
  2. (Populaire) Maître de harem.
    • Tu sais ce qu’on raconte sur père ? Karagheuz ? l’aga du quartier ! Notre maison ? le harem de la rue Phidias ! — (Louis Gaulis, Capitaine Karagheuz, 1959, troisième tableau, p. 54)

Nom commun

aga \Prononciation ?\ (pluriel : agas)

  1. Aga.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aca »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aca aka

Évolution historique de l’usage du mot « aca »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aca »

  • En Asie (Inde, Pakistan, Bangladesh, Tadjikistan, Iran, Afghanistan, Kirghizistan, Kazakhstan), en Afrique (Kenya, Tanzanie, Rwanda, Ouganda, Burundi, République démocratique du Congo, Madagascar), mais aussi au Canada, aux Etats-Unis et en Europe… Je me déplace beaucoup, partout. leparisien.fr, Aga Khan, l’imam philanthrope - Le Parisien
  • Il y a dix ans, à l’occasion de son jubilé d’or, le « prince », comme le désignent ses interlocuteurs (les fidèles préférant « Son Altesse »), avait lancé en Ouganda le barrage hydraulique de Bujagali, au bord du lac Victoria, devenu depuis son inauguration, en 2012, l’épine dorsale de la production électrique du pays. JeuneAfrique.com, Aga Khan, « Prince » du développement – Jeune Afrique
  • L’Asie centrale approche les 10 000 cas de coronavirus, dont une bonne moitié se concentre au Kazakhstan. Toutefois, la propagation de l’épidémie décélère dans trois des quatre pays officiellement touchés, qui sont entrés en phase de reprise économique.  Comme dans de nombreuses régions du monde, l’heure Novastan, Comment la Fondation Aga Khan tente de se maintenir au Tadjikistan
  • Comment attirer les bonnes énergies et aborder le quotidien avec un soupçon de second degrés ? C’est ce que vous propose le Dr. Aga, éditorialiste au magazine ELLE dans une série de cinq podcasts. Une pause auditive pour se sentir bien et appréhender le monde qui nous entoure dans la bonne humeur. Un shoot de bien-être à écouter sans modération. , Découvrez les bonnes ondes du Dr. Aga dans les nouveaux podcasts ELLE Zen - Elle
  • Le Magazine Connaissance des Arts, Le Prix Aga Khan d'architecture dévoile sa promotion 2019 | Connaissance des Arts
  • Nos journaux et magazines Le Figaro.fr, Au procès du «faux Le Drian», le ministre, l’Aga Khan et le «seigneur de l’escroquerie»
  • Nos équipes de vente au détail s'assurent qu'un petit nombre de magasins essentiels demeurent ouverts durant cette période pour soutenir d'autres travailleurs essentiels et fournisseurs de soins de santé. , Rogers Communications : Discours de Joe Natale AGA 2020 | Zone bourse
  • https://www.capital.fr/economie-politique/karim-aga-khan-ne-financera-plus-le-chateau-de-chantilly-1359454 Capital.fr, Karim Aga Khan ne financera plus le château de Chantilly - Capital.fr
  • L'inquiétude se ressent dans le marché By, alors que les magasins de cannabis poussent comme des champignons. Le reportage de Jérôme Bergeron. Radio-Canada.ca, Une première AGA virtuelle pour le CMA 2024 | Radio-Canada.ca
  • Avant de sauter de plain-pied dans l’été, CERF Niagara a tenu son assemblée générale annuelle le jeudi 18 juin – en ligne, il va sans dire. , CERF Niagara tient son AGA | Le Régional
  • Région Paca : fin de l’épisode de pollution à l’ozone ce lundi France Bleu, Course contre la montre à l'ACA : la pelouse touchée par un champignon
  • Deuxième mi-temps : Sollacaro - Kalulu, Corinus, Diallo, Dedola - N'Jiké, Laci (puis Obissa) - Mattoir, M. Tramoni, Barreto - N'Diaye. Corse Matin, VIDÉO. Deuxième victoire en amical pour l'ACA | Corse Matin
  • La saga des nizarites évoque un conte des Mille et Une Nuits, avec le "Vieux de la Montagne" et ses farouches "guerriers". Maîtres des Indes, les Anglais accorderont bien plus tard aux aïeux d'Irfan, à la fois chefs religieux et temporels, le titre d'Aga Khan et le prédicat d'altesse. Durant toute la première moitié du siècle passé, l'Aga Khan III défraiera la chronique mondaine, de Deauville à Monte-Carlo.   LExpress.fr, Irfan Aga Khan: l'héritier du Prophète - L'Express Styles
  • Relance d’Air Burkina, réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Kaya, construction d’une nouvelle ligne ferrée entre Ouagadougou et Accra et d’un aéroport à Donsin, à 35 km au nord-est de la capitale… Le nouveau ministre burkinabè des Transports, Vincent Dabilgou, détaille ses priorités. JeuneAfrique.com, Vincent Dabilgou, ministre burkinabè des Transports : « La sortie du Fonds Aga Khan n’a pas été facile pour Air Burkina » – Jeune Afrique
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Revêtement en zinc. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Revêtement en zinc est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial du zingage 2020 – American Galvanizers Association (AGA), Chem Processing, Allegheny Coatings, KC Jones, Cadillac Plating – Journal l'Action Régionale

Images d'illustration du mot « aca »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aca »

Langue Traduction
Anglais aba
Espagnol acb
Italien acb
Allemand kosten-nutzen-analyse
Portugais acb
Source : Google Translate API
Partager