La langue française

Absidal

Définitions du mot « absidal »

Trésor de la Langue Française informatisé

ABSIDAL, ALE, AUX, adj.

ARCHIT. Chapelle absidale.
a) ,,On dit : chapelles absidales, c'est-à-dire chapelles ceignant l'abside principale.`` (Viollet 1875).
b) ,,Le mot, doit être réservé particulièrement à la chapelle plantée dans l'axe de l'abside.`` (J.-A. Brutails, Précis d'archéologie du Moyen Âge, Glossaire archéologique, 1924) :
1. [Dans les abbatiales gothiques] de l'Angleterre..., ordinairement l'abside est de forme carrée; on y a donc supprimé toute complication des chapelles absidales. A. Lenoir, Architecture monastique,t. 2, 1856, p. 211.
2. ... absidal indique un emplacement non une forme... J.-A. Brutails, Précis d'archéologie du Moyen Âge,Glossaire archéologique,1924.
Prononc. : [ab̭sidal].
Étymol. ET HIST. − 1resattest. : 1875, cf. sém. déf. et aussi : On voit poindre les chapelles absidales dans les grands édifices appartenant au style de l'Ile-de-France. (Viollet, s.v. abside). La décoration absidale de Sainte-Françoise-Romaine. (Revue critique, août 1875 ds Littré Suppl. 1877). Cf. aussi : Qui tient à l'abside. Chapelles absidales ... (DG). − Rem. 1. Il semble que le mot ait perdu de sa vitalité du fait de la création du mot absidiole (cf. absidiole, hist.) qui le prive de son emploi le plus fréq. dans l'expr. chapelles absidales. 2. De abside/apside, terme d'astron. (cf. abside, hist. I C), dérive à l'époque contemp. un adj. apsidal, indépendant et purement sc. (cf. Lar. encyclop., s.v.). Dér. de abside*; suff. -al*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Barb.-Card. 1963.

Wiktionnaire

Adjectif

absidal \ab.si.dal\

  1. Relatif à l’abside.
    • Une chapelle absidale.
    • Le plan absidal est généralement associé à des murs en torchis, techniquement moins élaborés. — (Michel Kaplan, Le monde grec, 1990)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ABSIDAL (ab-si-dal, da-l') adj.
  • Qui se rapporte aux absides. La décoration absidale de Sainte-Françoise-Romaine, Revue critique, août 1875, p. 110.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « absidal »

(Date à préciser) De abside avec le suffixe -al.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « absidal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
absidal absidal

Évolution historique de l’usage du mot « absidal »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « absidal »

  • Intrigués, Julien Beck et ses collègues y sont retournés cette année pour y voir plus clair. «La prospection sous-marine intensive a révélé la présence d’un établissement côtier fortifié de taille (au moins 1,2 hectare), par un à trois mètres de fond, décrit le communiqué du Ministère grec de la culture. Des bâtiments de forme caractéristique de l’âge du bronze grec (à plan rectilinéaire, circulaire ou absidal) ainsi que des surfaces dallées (des rues?) ont été découverts. Des tronçons d’un mur de fortification extérieur, relié aux fondations d’au moins trois grandes structures en pierres (18 mètres sur 10) en forme de fer à cheval, ont pu être identifiés.» Pour Julien Beck, «ce sont peut-être des tours. Ce qui est sûr, c’est que des constructions d’une telle taille sont inconnues ailleurs en Grèce pour cette époque.» En l’occurrence, l’helladique ancien, comme en témoignent les outils en pierre, les lames d’obsidienne et d’autres objets typiques mis au jour durant ces fouilles sous-marines. Le Temps, Une cité engloutie du IIIe millénaire av. J.-C. découverte par des Genevois en Grèce - Le Temps

Traductions du mot « absidal »

Langue Traduction
Anglais apsidal
Espagnol absidal
Source : Google Translate API

Absidal

Retour au sommaire ➦

Partager