La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « à tout venant »

À tout venant

Définitions de « à tout venant »

Wiktionnaire

Locution adverbiale - français

à tout venant \a tu və.nɑ̃\ ou \a tu vnɑ̃\

  1. Au premier venu ; à quiconque se présente.
    • — Nuit et jour à tout venant
      Je chantais, ne vous déplaise.
      — (Jean de La Fontaine, Fables, livre I, La Cigale et la Fourmi, 1668)
    • Je maintiens en outre, car je l’ai vu, que le roi Richard lui-même et cinq de ses chevaliers tinrent un tournoi après la prise de Saint-Jean d’Acre, portant défi à tout venant. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • — Monsieur, vous savez que je suis des vôtres tout à fait et à tout venant. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, Michel Lévy frères, 1863)
    • — Nous allons, reprit celle qui nous guidait, et nous mentons à tout venant afin de donner de la joie.
      Nos jouets étaient des mensonges, et maintenant les choses sont nos jouets.
      — (Marcel Schwob, Le Livre de Monelle, Mercure de France, 1895)
    • Thérèse se souvient que la mère de Bernard, Mme Victor de la Trave, répétait à tout venant : « Il aurait bien attendu, mais elle l'a voulu, elle l'a voulu, elle l'a voulu. — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « à tout venant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
à tout venant a tu vœnɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « à tout venant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « à tout venant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

À tout venant

Retour au sommaire ➦

Partager