La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « à consommer de préférence avant »

À consommer de préférence avant

Définitions de « à consommer de préférence avant »

Wiktionnaire

Locution-phrase - français

à consommer de préférence avant \a kɔ̃.sɔ.me də pʁe.fe.ʁɑ̃.s‿a.vɑ̃\

  1. Phrase suivie de la mention de la date limite d’utilisation optimale, indiquée sur l’emballage de certains produits alimentaires tels que les conserves, les produits d’épicerie, le café, les produits surgelés, etc.
    • À consommer de préférence avant le 04.06.2014.
    • À consommer de préférence avant fin décembre 2013.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « à consommer de préférence avant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
à consommer de préférence avant a kɔ̃sɔme dœ preferɑ̃s avɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « à consommer de préférence avant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « à consommer de préférence avant »

  • Le gâchis est énorme, y compris sur le plan budgétaire : chaque année, un Français jette en moyenne 7 kg de produits alimentaires encore emballés. En cause bien souvent : les fameuses dates limites, et leur sigles dans lesquels il est difficile de se retrouver. Deux sont à connaître, différents l’un de l’autre : la date de durabilité minimale (DDM), soit le fameux "à consommer de préférence avant le..." ou "à consommer de préférence avant fin…" inscrit sur les emballages alimentaires ; et la date limite de consommation (DLC), soit le "à consommer jusqu'au…". Se fier avant tout à la date limite de consommation, qui indique la durée de vie maximale d'un produit. Après, consommer celui-ci représente un risque pour la santé. lindependant.fr, Pour réduire ses besoins en nourriture, cinq conseils pour ne pas en perdre une miette - lindependant.fr
  • "Je jette ou je garde ?" Qui ne s'est pas déjà retrouvé démuni face à un yaourt orphelin, oublié dans le fond du frigo, mais périmé depuis seulement quelques jours ? Gaspiller, c'est mal, mais une intoxication alimentaire l'est aussi. Alors que 10% des 88 millions de tonnes de déchets alimentaires sont dus à une mauvaise compréhension du marquage alimentaire, la Commission européenne veut faciliter la lecture des informations. Une volonté judicieuse au vu des 53% de consommateurs qui ne connaissent pas le sens de l'inscription "à consommer de préférence avant le".  ladepeche.fr, "A consommer jusqu'au" et "à consommer de préférence avant le" : comment s'y retrouver dans son frigo ? - ladepeche.fr
  • Les produits "à consommer de préférence avant..." peuvent perdre en qualité une fois la date passée, mais souvent, ils sont encore consommables. Les produits avec la mention "à consommer avant le", eux, ne doivent pas être consommés après la date passée. Ces dates de consommation, souvent mal comprises par les Français, sont responsables de 20 % du gaspillage alimentaire, d'après la Commission européenne. , Consommation. "A consommer de préférence avant le", "A consommer avant le"... Connaissez-vous la différence ?
  • Il faut tout d’abord éclaircir un peu le paysage : vous pouvez trouver sur les étiquettes deux termes différents qu’il faut savoir lire pour être au point sur le sujet : vous avez  la date de durabilité  minimale (DDM), c’est-à-dire le célèbre « à consommer de préférence avant le… » inscrit sur les emballages alimentaires. Il existe aussi la date limite de consommation (DLC) qui signifie  »à consommer jusqu’au » : il indique la durée de vie maximale d’un produit. Vous y êtes ? Pour résumer, la DLC doit être respectée, car après la date indiquée, vous pourriez avoir des problèmes de santé. Par contre, la DDM autorise la consommation de l’aliment après la date indiquée du moment qu’il est conservé correctement. Seul souci possible, votre produit alimentaire peut avoir perdu quelques-unes de ses qualités. Il vous restera à vérifier par vous-même et pour cela nous vous faisons confiance ! Voici notre top 5 des aliments périmés que vous pouvez consommer après la date de péremption. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Aliments périmés que l’on peut consommer après la date de péremption ? En voici 5 rien que pour vous
  • La date limite de consommation des denrées alimentaires concerne la sécurité : les denrées alimentaires peuvent être consommées jusqu’à cette date, mais pas après, même si elles ont une belle apparence et sentent bon. L'expression «à consommer de préférence avant» fait référence à la qualité : l’aliment pourra être consommé en toute sécurité après cette date mais ne sera peut-être plus de la même qualité. Par exemple, sa saveur et sa texture pourraient être altérées. Autorité européenne de sécurité des aliments, «À consommer jusqu'au» ou «à consommer de préférence avant»? Nouvel outil d’aide aux exploitants du secteur alimentaire | EFSA
  • Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), environ 2,8 millions de tonnes de produits alimentaires sont gaspillées chaque année en Suisse. Dont des aliments qui seraient comestibles, même si la date limite d'utilisation optimale est dépassée. De nombreuses personnes ne connaissent pas la différence entre les différentes dates de péremption. Ceci contribue fortement au gaspillage alimentaire dans les ménages. Afin de mettre l'accent sur la différence entre " à consommer de préférence avant le " et " à consommer jusqu'au ", Too Good To Go a lancé l'initiative " souvent bon après " pour les produits avec date limite d'utilisation optimale. En 2020, Lidl Suisse a été le premier détaillant de Suisse à ajouter l'indication " souvent bon après " en dessous de l'inscription " à consommer de préférence avant le " sur certains emballages de produits de propre marque. Entretemps, le label " souvent bon après " est déjà apposé sur environ 50 produits. Le logo est utilisé dans différentes gammes de produits et son application sera systématiquement étendue. Il s'agit notamment de produits alimentaires comme le chocolat, les petits oignons, l'huile ou les petits pois et les carottes. En outre, le label est également apposé sur des plats préparés, comme le roesti et les frites, ou sur des boissons, comme le jus, le lait ou la bière. presseportal.ch, Lidl Suisse étend l'application du logo " souvent bon après " à d'autres produits | Presseportal

Images d'illustration du mot « à consommer de préférence avant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

À consommer de préférence avant

Retour au sommaire ➦

Partager