La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « étoupé »

Étoupé

Définitions de « étoupé »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTOUPÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de étouper*.
II.− Adj. Garni d'étoupe. Bateau étoupé, tonneaux étoupés (Lar. 19e).
Au fig. [En parlant d'un son] Assourdi, feutré. Il parle lentement avec une voix étoupée, un accent caressant et papelard (Goncourt, Journal,1883, p. 243).Lucas n'avait pas fait deux pas, de sa marche étoupée de Sioux sur le sentier de la guerre (Arnoux, Solde,1958, p. 30).
Fréq. abs. littér. : 18.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTOUPER. v. tr.
Boucher avec de l'étoupe ou avec quelque autre chose semblable. Les conduits sont étoupés. Le vin s'enfuit, il faut étouper les fentes du tonneau. Étouper un bateau. Étouper des trous.

Littré (1872-1877)

ÉTOUPÉ (é-tou-pé, pée) part. passé.
  • Les oreilles bien étoupées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étoupé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étoupé etupe

Traductions du mot « étoupé »

Langue Traduction
Anglais stunned
Espagnol aturdido
Italien stordito
Allemand betäubt
Chinois 目瞪口呆
Arabe فاجأ
Portugais atordoado
Russe ошеломлен
Japonais 唖然
Basque txundituta
Corse stumacatu
Source : Google Translate API

Étoupé

Retour au sommaire ➦

Partager