La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « écœuré »

Écœuré

Variantes Singulier Pluriel
Masculin écœuré écœurés
Féminin écœurée écœurées

Définitions de « écœuré »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCŒURÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de écœurer*.
II.− Adjectif
A.− [P. réf. à cœur I A 2 a, b]
1. Qui ressent un malaise physique, du dégoût. Il se sent l'estomac écœuré (Rimbaud, Poés.,1871, p. 93).Je veille à présent, du fond de ma demi-ivresse, je ne veux pas le sommeil, la syncope dont on sort écœurée, je ne veux du petit génie de l'éther (...) que le battement d'ailes en éventail (Colette, Cl. s'en va,1900, p. 223).
2. Au fig. Qui éprouve, manifeste du mépris, de l'aversion.
a) [En parlant d'une pers., d'une collectivité humaine] :
... l'affaire Dreyfus-Esterhazy accrue de l'affaire Picquart, montrera dans un tel éclat les forfaits de nos maîtres − scélératesse des uns et lâcheté des autres − qu'ils seront, d'un haut le cœur, vomis par la France écœurée. Clemenceau, Vers la réparation,1899, p. 472.
b) [En parlant (d'un trait) du caractère, du comportement] Des horreurs! continua-t-il, d'une voix écœurée. C'est plein de cochonneries sur les gens comme il faut (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 360).Devant notre silence, il s'inclina avec un sourire écœuré (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 426).
B.− [P. réf. à cœur II C 1] Qui trahit un découragement profond, qui a perdu toute énergie. De tout côté, perspectives décourageantes. Je suis écœuré, énervé, triste à me jeter au lac. Le sentiment de l'irrémédiable brise les ressorts de la volonté (Amiel, Journal,1866, p. 267).
Fréq. abs. littér. : 205. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 9, b) 373; xxes. : a) 431, b) 404.

Wiktionnaire

Adjectif - français

écœuré

  1. Qui a perdu le cœur ; à qui le cœur manque ; qui est dégoûté.
    • J’étais écœurée de son attitude, elle jouait les étonnées et essayait de me persuader que c’était Jojo qui avait tapé ce courrier. Elle devait se payer ma tête, mais plus elle essayait de me persuader, plus elle s’enfonçait, […]. — (Catherine Podgorski, Charlatan, Scélérat, Menteur! Je vous présente mon employeur, Éditions Publibook, 2001, p. 68)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCŒURER. v. tr.
Faire défaillir le cœur, dégoûter, en parlant des Boissons, des aliments fades ou trop sucrés. Fig., Un langage qui vous écœure. Sa conduite m'écœure.

Littré (1872-1877)

ÉCŒURÉ (é-keu-ré, rée) part. passé.
  • Qui a perdu le cœur, à qui le cœur manque, dégoûté. Je suis écœuré.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écœuré »

Participe passé adjectivé de écœurer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écœuré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écœuré

Traductions du mot « écœuré »

Langue Traduction
Anglais disgusted
Espagnol disgustado
Italien disgustato
Allemand angeekelt
Chinois 恶心的
Arabe مشمئز
Portugais com nojo
Russe отвращение
Japonais うんざり
Basque atsekabetu
Corse disgustatu
Source : Google Translate API

Écœuré

Retour au sommaire ➦

Partager