« Parce que », « parceque » ou « par ce que » ? – orthographe

parce que ou par ce que

« Je n’irai pas avec toi parce que je n’en ai pas envie. Je suis étonné par ce que tu m’as dit. »

Il est fréquent de confondre l’usage des conjonctions et des prépositions. C’est le cas entre « parce que » et « par ce que ». Ne parlons pas de « parceque » qui n’existe bien évidemment pas en français ! Voici quelques astuces pour faire la différence entre « parce que », « parceque » et « par ce que ».

 

Faut-il écrire « parce que », « par ce que » ou « parceque » ?

L’orthographe de « parceque » n’est pas correcte, on écrira toujours cette expression en deux ou trois mots.

Une astuce pour distinguer « parce que » et « par ce que » est de se poser la question suivante : à quelle question le « parce que/par ce que » répond-il ?

Quand écrire « parce que » : « parce que » est une conjonction qui sert à donner une cause à un fait ou un événement passé. On écrit « parce que » lorsque l’expression répond à la question « pourquoi ? ». Une autre astuce consiste à  remplacer « parce que » par « car ». Si c’est possible sans changer le sens, alors il faudra écrire « parce que » en deux mots.

Exemple : Je suis allé le chercher parce que j’avais du temps libre. -> on peut poser la question : « pourquoi je suis allé le chercher » -> parce que j’avais du temps libre. En revanche, dans ce cas on ne peut pas poser la question « par quoi ».

 

Quand écrire « par ce que » : « par ce que » ne sert pas à donner une cause mais cherche à répondre à la question « par quoi ? ». Ainsi, si vous pouvez répondre à cette question et non à « pourquoi ? », il faudra écrire « par ce que ». Une autre astuce consiste à remplacer « par ce que » par « par les choses que ». Si c’est possible sans changer le sens de la phrase alors il faudra écrire « par ce que » en trois mots.

Exemple : Je suis étonné par ce que tu fais. -> on peut poser la question « par quoi je suis étonné ? » -> par ce que tu fais. Or on ne pourrait répondre à la question « pourquoi ? ». On peut aussi écrire « je suis étonné par les choses que tu fais » sans modifier le sens initial de la phrase.

 

Voici une vidéo récapitulative du Projet Voltaire pour réviser :

 

Vous savez désormais les subtiles différences entre « parce que », « par ce que », et « parceque » (qui n’existe pas).

 

Un commentaire sur “« Parce que », « parceque » ou « par ce que » ? – orthographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *