La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « turonienne »

Turonienne

Définitions de « turonienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

TURONIEN, -IENNE, adj.

GÉOLOGIE
A. − Étage turonien ou absol., turonien, subst. masc. Seconde division du système crétacé, qui correspond à la craie marneuse du bassin de Paris. Une ligne de sources, correspondant à l'affleurement de la craie marneuse de l'étage turonien, fait naître à la lisière des deux régions une rangée de villages (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 121).Les dépôts de la fin du Turonien ont été influencés dans leurs caractères physiques et chimiques par une rupture d'équilibre qui s'est fait sentir dans tout le Nord de la France et en Angleterre (Cayeux, Causes anc. et act. géol., 1941, p. 59).
B. − Relatif, propre à cet étage. Terrain turonien; craie turonienne. Dans le plateau du M'Zab quelques réserves d'eau sont retenues en profondeur au contact des calcaires turoniens et des marnes cénomaniennes sous-jacentes (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 238).
Prononc.: [tyʀ ɔnjε ̃], fém. [-jεn]. Étymol. et Hist. 1844 (A. d'Orbigny in Dict. universel d'hist. nat., dirigé par Ch. d'Orbigny, t. 5, p. 670, s.v. Foraminifères). Dér. du lat. Turones (César), nom d'un peuple riverain de la Loire (région de Tours), cet étage géol. étant représenté par la craie-tuffeau de Touraine.

Phonétique du mot « turonienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
turonienne tyrɔ̃jɛ̃n

Citations contenant le mot « turonienne »

  • Un plésiosaure grandeur nature accompagné de quatre poissons et d’une ammonite seront désormais visibles au Muséum de sciences naturelles d’Angers. Cette scène de vie de la mer turonienne rappelle qu’Angers a été à plusieurs reprises dans l’histoire de la terre baignée par les mers et les océans. Angers.Villactu.fr, Une maquette géante de plésiosaure exposée au Muséum des sciences naturelles - Actualité Angers Villactu
  • La descente se poursuit dans le sentier à flanc de falaise. A mesure que l’on descend, on distingue mieux le « millefeuille » qui les compose, faisant alterner les couches de craie blanche et les bancs de silex gris-ocre. Ici, précise encore Cyriaque, il y a deux types de craie, turonienne dite « du Tilleul », très dure à leur base, et de craie sénonienne au dessus, indurée par les nombreux bancs de silex. Les formes si particulières des falaises d’Etretat, agrémentée d’arches et sa fameuse aiguille (un vestige de la falaise et d’une arche disparue), témoignent de la fragilité de cette côte crayeuse, soumise à l’érosion. « La roche s’érode de plus en plus, certes, les effondrements sont rares -mais imprévisibles. Dans la région d’Etretat, la côte recule de  moins de 1 cm par an, mais beaucoup plus dans la région de Criel-sur-Mer ». , Un week-end à Etretat (1) Sur les falaises, avec Cyriaque | Mon passeport pour le monde

Traductions du mot « turonienne »

Langue Traduction
Anglais turonian
Espagnol turoniano
Italien turoniano
Allemand turonisch
Chinois 突尼斯人
Arabe التركوني
Portugais turoniano
Russe турон
Japonais チュロニアン
Basque turonian
Corse turunianu
Source : Google Translate API

Turonienne

Retour au sommaire ➦

Partager