La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tadam »

Tadam

Définitions de « tadam »

Wiktionnaire

Interjection - français

tadam

  1. Variante de tada.
    • Tadam ! Voilà tes cadeaux !
  2. Bruit que fait un train roulant sur des rails.
    • Le moteur a déjà décéléré, et le ta-dam-ta-dam bringuebalant s’est converti en pom-pom-pom régulier, finissant. — ( Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 61.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tadam »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tadam tadam

Évolution historique de l’usage du mot « tadam »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « tadam »

  • Hier, le gouvernement wallon officiellement “pérennisé” sur trois ans la convention de la fondation Tadam qui la chapeaute, ainsi que l’octroi d’une subvention pour la gestion de la salle de consommation à moindre risque (SCRM) « Saf’ti ». Un budget annuel de 1.000.000 €/an est dégagé, ce qui correspond à une augmentation annuelle de 160.000€ par rapport à la convention antérieure. “La Salle de Consommation à Moindre Risque est un outil sanitaire unique qui vise à diminuer les risques liés à l’usage des drogues tout en offrant aux personnes un soutien médical et social, ainsi qu’un lien vers les autres structures d’aide et de soins. Dans cette perspective, elle est une première étape vers l’insertion de personnes éloignées des structures d’aide“, estime la ministre de la Santé, Christie Morreale. TodayInLiege, 1 million d'euros par an pour faire fonctionner la salle de #consommation de drogues du centre-ville
  • Les Suns avec Chris Paul ? 48-10. Les Suns sans Chris Paul ? 3-3. Ok, ce bilan doit également être mis en parallèle avec l’absence actuelle de Devin Booker et plus récemment de Cam Johnson (2-1 sans D-Book) mais le constat est assez clair et observé par tous : les Suns jouent moins bien au basket sans Chris Paul. Jusque-là rien de bien illogique à dire qu’une équipe est moins bonne quand l’un des meilleurs meneurs de l’histoire ne lui tient pas la baguette, mais ce que l’on veut dire par là c’est surtout qu’il faudra éviter l’écroulement final, de fatigue aussi, après trois premiers quarts de régulière historique, et qu’il, faudra, surtout, savoir rebondir en cas de souci majeur avec CP3… lors des Playoffs. On le sait, Chris le magnifique donne du relief à tout ce qu’il touche mais un mélange de lose et de fragilité l’a également rendu célèbre pour ses manquements au printemps, et aujourd’hui l’envie de le voir enfin sacré rejoint la peur qu’il ne nous la fasse à l’envers, une fois de plus. Le cas échéant les Suns devront trouver les ressources pour s’en sortir, tadam paragraphe suivant notamment, la première place semble quoiqu’il; arrive assez safe compte tenu du pétard mis à la concu depuis octobre, mais pour vulgariser la chose disons que la fanbase de Phoenix peut dès à présent croiser les doigts pour que son petit général n’ait pas trop mal aux siens en avril. Ou à ses épaules. Ou à ses genoux. Ou à ses chevilles, bref, on s’est compris. TrashTalk, Suns, les enjeux de la fin de saison régulière : trois questions qui vont rythmer le sprint final à Phoenix

Tadam

Retour au sommaire ➦

Partager