La langue française

Sidéenne

Définitions du mot « sidéenne »

Wiktionnaire

Nom commun

sidéenne \Prononciation ?\ féminin

  1. Femme atteint du sida.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sidéenne »

Dérivé de sidéen

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sidéenne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sidéenne sideɑ̃n

Citations contenant le mot « sidéenne »

  • Servant au district de Guinguinéo, un département dans le centre du pays, l’aide-infirmière a accueilli son état de sidéenne « avec philosophie », aidée surtout par ses « notions » d’agent sanitaire. SenePlus, LA SECONDE VIE D'UNE SEROPOSITIVE | SenePlus
  • A cette époque, les journaux racontaient sans cesse des histoires horribles sur des familles sidéennes mises en quarantaine, dont les maisons étaient brûlées et les enfants chassés de l'école. Les médecins des Glaser leur ont conseillé de prévenir uniquement les instances scolaires, les gens qui les entouraient n'étant pas encore prêts à comprendre ce mal. Ariel a été exclue de l'école mais la rumeur ne s'est pas propagée, ce qui leur a permis d'éviter l'ostracisme. Mais les Glaser se sont repliés sur eux-mêmes. Elizabeth n'a plus voulu se faire de nouveaux amis. Elle a cessé de lire les journaux et de regarder la télévision parce que les reportages sur le sida l'effrayaient. « J'avais l'impression d'avoir la lèpre, se souvient-elle. Si j'allais chez quelqu'un et si je buvais un verre d'eau, j'étais très inquiète à l'idée que le verre ne soit pas correctement lavé. Je me sentais dangereuse. » , En 1989, la famille de "Starsky" victime du sida
  • De tels propos ont été jugés racistes et plusieurs associations sont montées au créneau pour les dénoncer. A l’instar de l’Association « SOS Racisme » qui s’est insurgée contre ce qu’elle considère comme « un mépris à l’endroit des corps noirs ». De même qu’elle juge que la comparaison avec les prostituées sidéennes est aussi « problématique » que « malvenue ». Et le communiqué publié par SOS racisme conclut par cette assertion: « Non, les Africains ne sont pas des cobayes! » Le Site Info, Propos haineux sur LCI: des avocats marocains portent plainte
  • == > Ce n’est pas exactement ce qu’elle dit. Il est vrai qu’elle use du subterfuge islam/islamisme pour ne lutter que contre le second car c’est lui qui constitue la tête de pont de la conquête islamique et qui œuvre activement au recrutement des « modérés » et au séparatisme culturel. Pouvant difficilement lutter contre tous (les islamistes, les modérés ET les INNOMBRABLES NON-MUZZ « POLITIQUEMENT-CORRECTISÉS ») dans la société sidéenne que nous connaissons, elle choisit de ne lutter que contre les virulents que redoute la population (même bobotisée), en laissant de côté les « porteurs sains ». D’ailleurs pourquoi lutterait-on contre des gens comme Zineb El Razaoui, Malika Sorel, Aldo Stérone… ? Liberté d'expression, Bloc-notes : effets d’une soumission française à l’islam - Liberté d'expression
  • On voit bien que ça n'a pas fonctionné avec nos pauvres bananes sidéennes. Le 20 % de portée qui restait était assez pour que l'histoire explose. Radio-Canada.ca, Bananes infectées au VIH : vous devriez être gêné d'avoir partagé cette fausse nouvelle | Radio-Canada.ca
  • L’organisation est, ainsi, gangrenée par une ignorance que nous n’osons pas dire cancéreuse, mais pour correspondre à l’actualité, « sidéenne », parce que généralisée et paralysante, toute activité des départements de l’organisation se confinant en gestion administrative et en la reproduction de vieux documents non actualisés, de rejet systématique de tout document nouveau comportant des projets de renouvellement ou d’enrichissement de la réflexion et de la pensée créatrices… Contrepoints, Faut-il sortir de l’Unesco? | Contrepoints
  • Les maladies infectieuses contagieuses, virales et bactériennes, ne font plus vraiment peur, excepté la fièvre à virus Ebola et les autres fièvres hémorragiques africaines (Marburg, Lassa…). Les vaccins et autres mesures préventives permettent de lutter de mieux en mieux contre les maladies virales. La trithérapie stabilisatrice et l'arsenal de mesures préventives dont la prévention médicamenteuse (PrEP) ont permis d'énormes progrès dans le contrôle de la pandémie sidéenne. Bien que la résistance aux antibiotiques des bactéries hospitalières augmente progressivement et de façon préoccupante, la mortalité spécifique liée à ce type d'infection reste à un niveau faible et s'inscrit habituellement dans un contexte polypathologique. Atlantico.fr, Cancérologie : nouveaux traitements prometteurs à l’horizon | Atlantico.fr
  • Aujourd’hui, plus de 41 millions de personnes sont séropositives et sidéennes. La journée mondiale de lutte contre le SIDA n'est pas la seule occasion de revenir sur ce dossier brûlant, mais en insistant sur le fait que nous devons être tous ensemble contre le SIDA, elle a toute sa place dans le calendrier des journées internationales. , « Yed fel Yed 2018 » : la campagne de lutte contre le sida et de solidarité s’élargit | Radio Algérienne
  • En amont, cependant, c’est le mari de Christine qui, d’après Yvonne, l’a infectée en toute connaissance de cause. « Au fond de moi j’ai la haine de mon gendre (grâce à la trithérapie il a eu la chance de ne pas subir un sort funeste N.D.L.R.). Il a été indifférent, c’est inimaginable ce qu’il lui en a fait voir, comme la placer souvent à l’hôpital pour s’en débarrasser, ou lui couper le chauffage à leur domicile de Besançon. Il est orgueilleux, prétentieux, imbu de sa personne », tranche la maman. Du côté paternel le soutien brillait par son absence : «Son père (duquel Mme Bacherot a divorcé N.D.L.R.) a baissé la tête de honte… » stigmatise-t-elle. Yvonne a également la dent dure envers le milieu médical, l’établissement bisontin spécialement. « Elle était traitée comme une bête néfaste dans une chambre au fond d’un couloir, c’est ce qui m’a fait le plus mal. Les infirmières ne venaient jamais. Aucun médicament contre la douleur ne lui a été donné. En 1992 j’allais à Besançon le lundi matin, et je rentrais le samedi », confie la mère courage. Début 1993, la sidéenne manifesta le désir de passer des vacances auprès de sa maman. « Je l’ai sortie de l’hôpital le 30 mars, et l’ai ramenée chez moi le 1er avril. Je m’en suis occupée comme d’un bébé, car c’est une maladie qui ronge tout l’intérieur. Elle a enduré d’atroces souffrances. La pire période a commencé au milieu de 1992, jusqu’à la fin. Chez moi, mon docteur lui a dit de prendre de l’efferalgan ! A cette époque il n’y avait rien. Je n’ai jamais pleuré devant elle, mais dans ma chambre, si. Pour autant, je n’ai jamais sombré, je n’avais pas le droit. Elle est décédée le 26 avril dans mes bras, quinze jours avant son anniversaire. Christine laissait un petit garçon de 6 ans. Mes deux enfants, ça a été mes deux bonheurs de l’existence. Pour moi, c’était impensable de ne pas m’occuper de ma fille. Je vivais seule, mais mon enfant passait avant. Je lui ai donné tout mon amour et toute ma tendresse. Quand je repense à elle il y a toujours le manque. » Info Chalon, Chalon-sur-Saône | L’amour pérenne d’une mère pour sa fille décédée à 28 ans du sida est imprimé dans un livre au caractère intimiste… Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • La polyarthrite a déjà impliqué deux hospitalisations et une dizaine de traitements lourds, avec d'importants effets secondaires. Le dernier en date supprime ses anticorps, la rendant, selon elle, «semblable à une sidéenne», exposée au moindre virus. , Handicapée, sauf aux yeux de l'AI, elle vit un calvaire - 20 minutes
  • Dans l’hexagone, la situation n’a pas fort heureusement atteint le niveau du Royaume-Uni, mais nous ne sommes pas à l’abri d’une diffusion de telles souches. Notre système de santé et notre politique d’antibiothérapie nous protègent, en comparaison de ce qu’il en est chez les Britanniques. D’une part, nous avons quelques antibiotiques qui nous permettent encore de soigner les malades atteints par un gonocoque très résistant, d’autre part, les méthodes et les pratiques d’hygiène sexuelle ont tout de même fait bien des progrès, en grande partie du fait de la pandémie sidéenne. Une épidémie à gonocoque très résistant et ayant une certaine ampleur ne paraît donc pas très vraisemblable dans la situation actuelle de la France. Atlantico.fr, MST : l'OMS lance une alerte à la diffusion d'une souche de gonorrhée incurable | Atlantico.fr
  • Nous avons parlé des espoirs de vaccin, cela reste une voie de recherche importante. Mais osons-le dire, il ne faut pas s’attendre à des miracles dans ce domaine. Si l’on prend l’exemple du sida, maladie virale pouvant être, par certains aspects, comparé au paludisme qui est une maladie parasitaire, c’est l’association de plusieurs molécules pharmaceutiques (trithérapie) qui a permis de juguler la pandémie (épidémie mondiale) sidéenne. C’est probablement la même approche qui pourrait permettre de combattre efficacement la multi-endémie paludéenne. Mais, répétons-le, la généralisation de la multi-thérapie et le respect des doses et durées des traitements antipaludiques sont des leviers fondamentaux de la lutte contre les résistances et donc contre la diffusion de la maladie (la résistance favorisant la diffusion). Atlantico.fr, Et pendant que les yeux sont rivés sur Ebola, nous sommes en train de perdre une bataille dans la guerre contre la maladie qui tue le plus au monde | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « sidéenne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sidéenne »

Langue Traduction
Anglais aids
Espagnol sida
Italien aids
Allemand aids
Chinois 艾滋病
Arabe الإيدز
Portugais aids
Russe спид
Japonais aids
Basque hiesa
Corse sida
Source : Google Translate API

Sidéenne

Retour au sommaire ➦

Partager