La langue française

Ogive

Sommaire

  • Définitions du mot ogive
  • Étymologie de « ogive »
  • Phonétique de « ogive »
  • Citations contenant le mot « ogive »
  • Traductions du mot « ogive »
  • Synonymes de « ogive »

Définitions du mot « ogive »

Trésor de la Langue Française informatisé

OGIVE, subst. fém.

A. − ARCHITECTURE
1. Arc d'ogive, arc en ogive ou, p. ell., ogive. Arc diagonal lancé d'un point d'appui à un autre sous une voûte, passant par la clef de voûte, remplaçant l'arête saillante que produirait la rencontre de deux berceaux:
1. La présence des ogives sous la voûte entraîna modification des supports que, dès l'époque romane, on avait pris l'habitude de «composer» en faisceaux de colonnes engagées autour d'un noyau central: entre la demi-colonne qui porte la grande arcade et celle qui reçoit (...) la retombée du doubleau, on en mit une dont la base et le chapiteau furent orientés de biais pour soutenir l'ogive diagonale. F. Salet,L'Art gothique, Paris, P.U.F., 1963, p.5.
P. anal. [En parlant des éléments d'une construction] En ogive(s). Disposé de la même façon que les arcs d'ogive. La grange de Combernon. C'est un vaste édifice aux piliers carrés, avec des charpentes en ogives qui viennent s'y appuyer (Claudel,Annonce, 1912, prol., p.11).
Branche d'ogive. Moitié d'un arc rayonnant autour de la clef; fraction d'un arc partant d'un point d'appui et tendant vers la clef sans l'atteindre (d'apr. Archit. 1972).
Croisée d'ogives. V. croisée B 1 a:
2. Si l'architecture des grandes cathédrales ne se conçoit pas sans la voûte sur croisée d'ogives, ce n'est pas pour autant une invention des maîtres de l'époque gothique; ils n'ont fait que s'en emparer, la mettre au point, l'améliorer jusqu'à lui faire produire ses nombreuses et étonnantes conséquences. F. Salet,L'Art gothique, Paris, P.U.F., 1963, p.4.
Voûte d'ogives ou, p. ell., ogive. Voûte bâtie sur des arcs d'ogive et constituée de quartiers délimités par ces arcs qui se rencontrent à la clef de voûte. L'abbaye, en pleine école auvergnate, montrait des pénétrations clunisiennes (...). La hardiesse bourguignonne était reconnaissable, plus belle (...) que l'ogive écrasée de La Chaise-Dieu (Malègue,Augustin, t.2, 1933, p.135):
3. La voûte d'ogives, ainsi mise au point par les architectes français, l'emportait de toute évidence sur les anciens modes de voûtement. Elle s'adaptait à tous les plans par le rayonnement des ogives autour de la clef; elle entraînait une importante économie des bois d'échafaudages puisqu'on pouvait s'établir sur la carcasse formée par les doubleaux et les ogives pour maçonner les quartiers de la voûte (...); elle était légère puisqu'il était possible de diminuer l'épaisseur des quartiers, désormais portés par une véritable armature... F. Salet,L'Art gothique, Paris, P.U.F., 1963, pp.5-6.
P. anal. Ce qui est disposé comme une voûte d'ogives. La plus belle allée de platanes que j'aie jamais vue, une allée de ces arbres à peau de serpent, qui fait ici une ogive verte de cent-vingt pieds au dessus de notre tête (Goncourt,Journal, 1878, p.1246).
2. ARCHIT., DÉCOR. Arcade formée par deux arcs de cercle égaux qui se coupent en formant un angle plus ou moins aigu. La porte de Damas (...), flanquée de deux tours; ouverte par une large, haute et élégante ogive, et crénelée de créneaux arabesques en forme de turbans de pierre (Lamart.,Voy. Orient, t.1, 1835, p.422).On commence à me rendre mes visites d'arrivée. Chaque jour, de cinq à sept, c'est un défilé international sous la petite ogive d'ébène sculpté qui réunit mes deux salons (Farrère,Homme qui assass., 1907, p.56):
4. Le compas étant inventé, les intersections de cercles étaient trouvées, par conséquent la figure appelée ogive [it. ds le texte] (...). Des monuments (...) d'une très-haute antiquité, nous montrent des ogives (...); mais tous ces monuments, sans exception, présentent un appareil horizontal, c'est-à-dire que les lits des pierres formant ces berceaux ou ces cavités sont horizontaux et non point normaux aux courbes. C'est là cependant un point essentiel, pour des architectes, car on ne peut ainsi donner à ces surfaces concaves les noms d'arc ou de voûte. Viollet1875.
SYNT. Arc, croisée, fenêtre, porte, verrière en ogive; ogive équilatérale, en quinte points, en tiers points, lancéolée, mauresque, obtuse ou mousse, surbaissée, surhaussée.
P. anal. (de forme). En ogive. D'une façon qui rappelle ce type d'arcade. L'on avait, plus loin, couché les «tiraillous», la tête vers La Mecque, veillés par l'étroite planchette taillée en ogive (Dorgelès,Croix de bois, 1919, p.260).Ses mains se nouèrent en ogive au sommet de sa tête, et elle posa le front sur sa poitrine, si baissée qu'il ne vit plus que ses cheveux, dans un geste de soumission infinie (Montherl.,Pitié femmes, 1936, p.1164).
Emploi adj. Arc, fenêtre, porte ogive:
5. Le palais du doge offre des entrelacs reproduits dans quelques autres palais, particulièrement au palais Foscari. Les colonnes soutiennent des cintres ogives; ces cintres laissent entre eux des vides: entre ces vides l'architecte a placé des rosaces. Chateaubr.,Mém., t.4, 1848, p.340.
B. − P. anal. (de forme)
1. ARMEMENT
a) Partie antérieure des projectiles de forme oblongue. Ogive d'une balle, d'un obus; ogive allongée, tronquée. Il entendait le coup sourd, étouffé. L'ogive de métal forait l'os frontal, faisait éclater la paroi. L'oeil sautait de l'orbite (Bernanos,Imposture, 1927, p.373).
b) Ogive (atomique, nucléaire). Partie antérieure d'un engin, d'un projectile de l'artillerie atomique, qui contient la charge nucléaire. Ogive nucléaire d'un missile. Le temps matériel nécessaire pour mettre en place la tête nucléaire dans une ogive d'engin balistique amènera forcément à confier aux alliés non pas seulement la partie non nucléaire de l'arme, mais l'ensemble monté de celle-ci (Goldschmidt,Avent. atom., 1962, p.204).
2. ASTRONAUT. Partie antérieure d'une fusée spatiale. Ogive détachable, récupérable. L'ogive contient la charge utile (satellite ou engin cosmique) et la protège pendant la traversée de l'atmosphère (GalianaAstronaut.1963):
6. À bord de la fusée, des émetteurs recevaient les ordres câblés par la Terre et les communiquaient au cerveau électronique dirigeant le système de freinage. Des jets d'air comprimé, expulsés latéralement commencèrent par stabiliser l'ogive. Paris-Match, 22 avr. 1961, no628, p.63, col. 1-2 ds Guilb. Astronaut. 1967.
3. STAT. Ogive de Galton. ,,Forme du graphique représentatif d'une distribution de fréquence dont les grandeurs portées en ordonnées correspondent non pas aux grandeurs séparées prises au cours d'une période donnée, mais au total de toutes les grandeurs des périodes antérieures, y compris la dernière`` (Lar. encyclop.).
REM.
Ogiver, verbe trans.Donner (à quelque chose) la forme d'une ogive (supra A 2). ,,La Dame de printemps``: Ses longs cheveux d'aurore ogivant son front lisse (Samain,Chariot, 1900, p.181).P.métaph. [Les vêpres] ne différaient guère des vêpres adoptées par les bénédictines de la rue Monsieur; elles étaient plus massives, plus graves, plus romanes, si l'on peut dire, car, forcément les voix de femmes les effilent en lancettes, les ogivent, les modulent, en quelque sorte, dans le style gothique, mais les airs grégoriens étaient les mêmes (Huysmans,En route, t.2, 1895, p.231).
Prononc. et Orth.: [ɔ ʒi:v]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1260 «arc diagonal bandé sous une voûte en arc brisé» (Villard de Honnecourt, Album, fo32, éd. H. R. Hahnloser, p.170 et planche 63); b) 1347 crois d'augives (Doc. ds Ann. archéol., t.2, 1845, p.44); xives. croisée d'ogive (Doc., ibid., t.2, p.40); c) 1472 oysive de voote (Doc. ds Gay); 1676 voute d'ogive (Félibien, p.776); 2. 1668 «arcade formée par deux arcs de cercle égaux qui se coupent en formant un angle aigu» (J. Lopès, L'Église métropolitaine et primatiale de St André de Bourdeaux, p.21: arceaux en augive); 3. 1890 arm. (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., t.1, p.132); 4. 1962 «partie antérieure d'un engin, d'un projectile de l'artillerie atomique, qui contient la charge nucléaire» (Goldschmidt, loc. cit.). Mot d'orig. incertaine. On a voulu voir dans ogive un empr. à l'esp. algibe, aljibe «citerne», lui-même empr. à l'ar. hisp. *al-djibb, altération de l'ar. class. al-djubb «id.», en raison, d'une part, de l'équivalence du fr. croix d'augive, croisée d'augive (supra) avec l'esp. boveda de aljibe littéral. «voûte de citerne» d'où p. ext. «voûte d'arête, voûte d'ogive» et, d'autre part, des formes anc. oegive, augive, orgive (v. Gdf. Compl. et Doc. ds M. Aubert, Les plus anciennes croisées d'ogives, Paris, 1934, pp.167-169) quisemblaient représenter des essais de transcr. de l'esp. algibe (cf. G. S.Colin ds Romania t.63 1937, pp.377-381); mais boveda de aljibe ne semble pas att. av. 1661 (v. Cor.-Pasc.). La ressemblance du fr. ogive avec l'angl. ogee «arc brisé; genre de moulure» (1428-29 ds NED), lui-même prob. empr. à un anglo-norm. *ogé, du lat. obviatum «qui va à l'encontre de» (part. passé de obviare, v. obvier), fait plutôt penser à un élargissement du type *obviativa, du lat. obviata, fém. de obviatum (cf. C.Brunel ds Romania t.81 1960, pp.289-295). Fréq. abs. littér.: 380. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1086, b) 341; xxes.: a) 381, b)276. Bbg. Archit. 1972, p.110. _ Kidman (J.). Les Emprunts lexicol. du fr. à l'esp. des orig. jusqu'à la fin du xves. Paris, 1969, pp.183-197. _ Vallois (R.). Ogive < algibe? Romania. 1947, t.69, pp.541-547.

Wiktionnaire

Nom commun

ogive \ɔ.ʒiv\ féminin

  1. (Architecture) Chacun des arcs qui, en se croisant en X, soutiennent la voûte dans l’architecture gothique.
    • Je crois, volontiers qu'on a trouvé des ogives dans des mosquées très anciennes et jusque dans les ruines de Persépolis, de même que l'on en trouve en Italie dans les monumens étrusques ; mais l’ogive n'est pas l’architecture gothique. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Le mot ogive, qui signifie justement la forme du plein-cintre, est absolument inapte à désigner cet arc brisé que l’on a pris pendant tant d’années, pour la base, pour la personnalité même d’un style. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Elle aurait voulu vivre dans quelque vieux manoir, comme ces châtelaines au long corsage, qui, sous le trèfle des ogives, passaient leurs jours, le coude sur la pierre et le menton dans la main, à regarder venir du fond de la campagne un cavalier à plume blanche qui galope sur un cheval noir — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
    • Le vénérable pont sur le Tarn a non seulement de hautes arches en ogive, mais ses piles de briques, entre les les voûtes et au-dessus des avant-becs, sont percées de baies du même style. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    1. Arcs brisés employés en architecture.
  2. (Militaire) Partie supérieure d’un obus.
    1911 Britannica - Pointed Common Shell.png
    • Ogive nucléaire d'un missile.
  3. (Armement) Balle de même forme, par opposition aux balles sphériques, utilisée par les chasseurs et les militaires.
    • Une profonde gorge creusée dans le blindage permet de toujours positionner l'ogive à l'identique sur le col de la douille. — (La balle TOG de Brenneke, in Le Chasseur français, juillet 2015)
  4. Partie antérieure d'une fusée spatiale.
    • À bord de la fusée, des émetteurs recevaient les ordres câblés par la Terre et les communiquaient au cerveau électronique dirigeant le système de freinage. Des jets d'air comprimé, expulsés latéralement commencèrent par stabiliser l'ogive. — (Paris-Match, 22 avril 1961, no 628, page 63, col. 1-2)
  5. (Statistiques) Courbe représentant la répartition cumulée des mesures des individus mesurés.

Forme d’adjectif

ogive \ɔ.ʒiv\

  1. Féminin singulier de ogif.
    • Une voûte ogive.

Forme de verbe

ogive \ɔ.ʒiv\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ogiver.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ogiver.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ogiver.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ogiver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ogiver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OGIVE. n. f.
T. d'Archéologie. Chacun des arcs qui, en se croisant en X, soutiennent la voûte dans l'architecture dite gothique. Croisée d'ogives. Voûte d'ogives. Branches d'ogives. Il se dit parfois, abusivement, des Arcs brisés employés en architecture. Il désigne, en termes d'Artillerie, la Partie supérieure des obus.

Littré (1872-1877)

OGIVE (o-ji-v') s. f.
  • 1 Terme d'architecture. Dans l'architecture gothique, nom donné à ces courbures saillantes qu'on appelle nervures, qui, dans les travées ou croisées des voûtes, se croisent diagonalement au sommet, en allant d'un angle à l'autre, et produisent dans les voûtes ces compartiments angulaires qu'on y remarque, Quatremère de Quincy, Dict. d'arch. L'arc brisé appelé ogive a été d'abord une importation d'Orient ; adopté en France, il est devenu le point de départ de tout un système de construction, au milieu du XIIe siècle, dans les provinces du nord de la Loire. Les voûtes d'ogive, autrement à la gothique ou modernes, se peuvent faire…, Derand, l'Architecture des voûtes, ch. 3. Elles [les moulures de l'architecture gothique] suivent le contour des parties soit en montant dans les piliers, soit en circulant dans les arcs, doubleaux et croisées d'ogives, Journal œconomique, mars 1752, p. 68. Le lierre… tapisse de verts manteaux Les longues ogives moulées, Lamartine, Ép. à V. Hugo.

    On dit aussi voûte, arcade, croisée, en ogive. La vieille femme, par manière de remerciement, ouvrit une petite croisée en ogive à vitraux colorés, Ch. de Bernard, Un homme sérieux, § XVIII.

  • 2Ogive s'emploie adjectivement pour les deux genres, et signifie en forme d'ogive. Arc ogive. Voûte ogive. Fenêtre ogive.

REMARQUE

On le trouve écrit quelquefois augive. La voûte du chœur est sans augives, à huit feuillages, d'un goût qui ne se voit point ailleurs, Lebœuf, Hist. du dioc. de Paris, t. XIV, p. 71. En général, toutes les cimes élevées que l'on peut distinguer dans cette chaîne depuis le Mont-Blanc jusqu'au col Fenet, sont soutenues par des augives composées d'une ou de plusieurs suites de feuillets pyramidaux appuyés les uns contre les autres, Saussure, Voy. Alpes, t. IV, p. 40, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIVe s. La dicte chapelle est volue [voûtée] de trois croisiées d'ogive, Compte de la construction d'une chapelle chez les célestins de la forêt de Compiègne, dans l'Ancien bulletin du comité des arts, t. I, p. 48. Deux crois d'augives pour faire les voultes sus, avec une arche entre deux crois augiveres, J. Quicherat, Revue arch. t. VII, p. 66.

XVe s. Item, il fauldra voulter ladite tour [la tour d'Aubette à Rouen], laquelle a quinze piez de creux, et en sont les carches et fourmerès [les cherches et formerets] dejà assizes ; et y fault environ quarante piés d'augives, dont il y a environ seize piez taillez, et la clef ; et sont lesdictes ogifes chanfraintes ; et a eu ladicte voulte quatre branches d'ogives, ID. ib. p. 68. Item faut deux pilliers qui porteront trois piez de saillie, pour cuillir [recevoir] les arcs doubleaulx et les croix d'augives… item fault vaulter le premier estage à croix d'augive… item fault, pour faire les croisées d'augives, deux cens piez de pierre de ung pié carré, et huit cens pierres appelées pendans pour faire lesdites voultes, ID. ib. p. 68. Laquelle vaulsure a quatre branques, et celle ou rond de la dicte tour six branques, et ont tourné les ogives à anse de panier, Bulletin du comité, t. II, p. 64, année 1850, Compte de construction à la collégiale de Béthune. Tailler des oisives pour faire les vostes, Comptes de l'œuvre de la cathédrale de Troyes, Bibliothèque des chartes, mai-juin 1862.

XVIe s. Les maistres macons de ce royaume et aussi d'autres pays ont acoustumé de faire les voutes des esglises esquelles y a grande espace avec une croisée qu'ils appellent d'ogives, Phil. de Lorme, IV, 8. La voute est dite en cul de four rond lorsqu'elle est voutée toute ronde, sans y avoir aucuns arcs, fillets ne ogives qui la soustennent, Mathur. JOUSSE, Secrets d'architecture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ogive »

(1260) Origine incertaine :
  1. De l’espagnol algibe[1], aljibe (« citerne ») en raison, principalement, du fait que croix d'augive correspond à boveda de aljibe (« voûte de citerne », « voûte d'arête, voûte d'ogive »), contre cette hypothèse, le fait que boveda de aljibe ne semble pas attesté avant 1661 ;
  2. Du latin obviatus[1] → voir obvier, le sens serait alors proche de « contre-fort » ;
  3. Apparenté à aujoel (« corbeille ») dérivé de auge avec le suffixe -if[2] avec le sens architectural de « en berceau, en encorbellement ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Augive, dans Ménage ; augiva, dans du Cange, en un texte du XVIe siècle. Ménage le tire de auge : en forme d'auge. M. Renan soupçonne que dans au ou o est l'article arabe al ; mais il ne peut expliquer le reste du mot. Dans quelques provinces, la Franche-Comté par exemple, ogive a le sens d'appui, de contre-fort. M. Scheler dit, sans prendre parti, que ce mot est généralement tiré de l'allemand Auge, œil, en hollandais oog, parce que les arcs des cintres dans les voûtes gothique forment des arcs curvilignes semblables à ceux du coin de l'œil. M. Lehéricher, dans l'Avranchin, 4 déc. 1864, s'appuyant sur la forme par au, y voit un dérivé du latin augere, augmenter, cet arc en diagonale augmentant la force de la voûte et de l'arêtier. C'est la vraie étymologie ; ogis se trouve dans le sens d'appui : XIIe s. Catholicæ fidei validus defensor et ogis, Nicolas de Brai, dans J. QUICHERAT, Rev. arch. t. VII, p. 66.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ogive »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ogive ɔʒiv

Citations contenant le mot « ogive »

  • Probablement mise au jour par le récent chantier d’enfouissement des infrastructures de fibre optique, c’est une ancienne ogive d’obus qui vient d’être découverte par un groupe de marcheurs en bas du tronçon supérieur du chemin de la Louvière au lieudit « Vallée Robin ». Deux démineurs de la Sécurité civile ont neutralisé et emporté ce projectile dépourvu de sa douille et dont l’amorce était brisée ; c’est-à-dire qu’il a été tiré et qu’il n’a pas explosé. Il gardait néanmoins un fort pouvoir de nuisance car il restait chargé. Selon les techniciens, les caractéristiques de cet obus étant imprécises, son origine et le conflit auquel il se rattache restent une énigme ; il pourrait s’agir du corps d’un 75 français « retravaillé » du côté allemand, ce qui ne fait que renforcer l’incertitude de la guerre au cours de laquelle il a été expédié. Journal L'Ardennais, Ardennes: une ogive d’obus découverte dans les bois de Fagnon
  • Un baigneur découvre une ogive anti sonar et la jette à la poubelle à Antibes: circulation coupée entre Juan-les-Pins et Golfe-Juan Nice-Matin, Un baigneur découvre une ogive anti sonar et la jette à la poubelle à Antibes: circulation coupée entre Juan-les-Pins et Golfe-Juan - Nice-Matin
  • Les équipes spécialisées des marins-pompiers sont intervenues au large de la plage de la presqu'île à la Leque à Port de Bouc. Dimanche soir un engin suspect -qui aurait pu s'apparenter à une ogive explosive- leur a été signalé à 40 m au large des côtes www.maritima.info, Port de Bouc - Vie des communes - Suspicion d'ogive explosive. Plage fermée à Port de Bouc - Maritima.Info
  • L’ogive de la gamme Barnes LRX (Long Range X Bullet) a été améliorée de sorte à être aussi efficace à longue qu’à courte distance. Sa cavité intérieure a été augmentée afin que la déformation de l’ogive soit optimum même avec des vitesses moindres. D’une rare efficacité la LRX est donc idéale pour les chasses d’approche nécessitant des tirs longues distances mais aussi pour les chasses en battue sur des animaux proches Chasse Passion, Nouvelles balles Barnes LRX - Chasse Passion
  • En tant qu’officier de contrôle de lancement stationné près de la base aérienne de Malmstrom dans le Montana, responsable de 50 missiles balistiques intercontinentaux Minuteman – chacun armé d’une ogive nucléaire 100 fois plus puissante que la bombe atomique qui a démoli Hiroshima en 1945 – le Dr Blair était tellement inquiet par le les dommages qu’ils pourraient infliger et les dangers posés par un décollage accidentel qu’il a ensuite consacré sa carrière au désarmement. News 24, Bruce Blair, croisé du contrôle des armes nucléaires, décède à 72 ans - News 24
  • Trois plus tôt, dans la nuit du 18 au 19 septembre 1980, c’est une partie des États-Unis qui a failli être rayée de la carte. Remontons à 1960 : les Etats-Unis avaient en stock 32000 têtes nucléaires, alors que 50 à 200, suivant diverses estimations, suffisaient à détruire l’URSS. En 1980, suite à des accords avec l’URSS, il n’y en avait plus « que » 7000. Mais il y avait parmi l’arsenal US, et en particulier à Damascus, les fusées Titan 2, des missiles balistiques intercontinentaux, 150 tonnes, 3 m de diamètre. Chacun pouvait emporter une ogive de 9 mégatonnes (contre environ 15 kilotonnes pour Hiroshima, 20 pour Nagasaki), soit 3 fois la puissance de toutes les bombes lâchées pendant toute la guerre 39-45. , Histoires (à dormir debout) de dissuasion nucléaire
  • Un homme serait tombé nez à nez avec une ogive anti-sonar, à Antibes (Alpes-Maritimes), dans l’après-midi de jeudi 2 juillet, rapporte Nice-Matin. Elle a été découverte près du poste de secours « Antibes-les-pins ». Le baigneur aurait alors ramassé le dispositif, avant de décider… de le jeter à la poubelle. , Alpes-Maritimes. Il découvre un engin explosif à Antibes et décide de le jeter à la poubelle - La Seyne.maville.com
  • Lors des essais conduits en mer, la force navale du pays de l'OTAN en présence a ainsi pu vérifier les capacités de frappes de précision du Hero-30 ainsi que de suivi et de verrouillage de cibles, et ce lors de différents scénarios. D'une masse de trois kilos, cette munition se compose d'une ogive de 0,5 kilo capable d'atteindre des cibles dans un rayon de 40 km. Air et Cosmos, La munition rôdeuse Hero-30 testée en environnement maritime
  • «Certes, le sujet a été discuté», a déclaré Bolton, un fervent partisan des tests, au Guardian. Cependant, certains membres de l’administration ont estimé que les tests informatiques actuels des ogives américaines étaient suffisants et aucune décision n’a été prise au moment où Bolton a quitté la Maison Blanche en septembre dernier. News 24, La Maison Blanche a eu des entretiens sur la reprise des essais nucléaires américains, dit John Bolton - News 24

Traductions du mot « ogive »

Langue Traduction
Anglais warhead
Espagnol cabeza armada
Italien testata
Allemand sprengkopf
Chinois 弹头
Arabe رأس حربي
Portugais ogiva
Russe боеголовка
Japonais 弾頭
Basque warhead
Corse testa
Source : Google Translate API

Synonymes de « ogive »

Source : synonymes de ogive sur lebonsynonyme.fr
Partager