La langue française

Huis

Sommaire

  • Définitions du mot huis
  • Étymologie de « huis »
  • Phonétique de « huis »
  • Citations contenant le mot « huis »
  • Images d'illustration du mot « huis »
  • Traductions du mot « huis »
  • Synonymes de « huis »

Définitions du mot huis

Trésor de la Langue Française informatisé

HUIS, subst. masc.

A. − Vieilli, littér. Porte extérieure d'une maison. Frapper à l'huis de qqn. M. de Praxi-Blassans sauta sur le trottoir, pirouetta dans son habit rougeâtre, heurta l'huis d'une maison ancienne aux murs récemment badigeonnés (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 419).Dans la plaine les baladins S'éloignent au long des jardins Devant l'huis des auberges grises Par les villages sans églises (Apoll., Alcools,1913, p. 90).
P. ext. Porte. Les huis d'une geôle (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 201).
P. anal. Synon. de orifice.L'aigu ronflement chassé par l'huis béant de sa bouche (Courteline, Ronds-de-Cuir,1893, 5etabl., 2, p. 175).
B. − (À) huis clos
1. Littéraire
a) À huis clos (loc. adv.)
α) Toutes portes fermées :
1. Il y eut, à huis clos, dans les salons, dans les loges de service au théâtre, chez l'excellente Madame de B. (...) des colères, qui seraient devenues peut-être redoutables, si ceux qui s'y abandonnaient n'avaient pris soin auparavant de fermer portes et fenêtres et de comprimer leurs éclats terribles dans le silence le plus discret. Gobineau, Pléiades,1874, p. 246.
β) P. ext. À l'intérieur d'un bâtiment. Le TNP procède différemment suivant qu'il joue en plein air ou à huis clos (Serrière, T.N.P.,1959, p. 81).
Dans l'intimité, en privé. Dîné hier chez Mmede L. R. Un dîner à huis clos fort agréable. − Le mari a été d'une bonté jusqu'à me proposer sa bibliothèque (Barb. d'Aurev., Memor. 1,1836, p. 28).Se marier à huis clos, sans autres assistants que les témoins, le père et la mère (Taine, Notes Paris,1867, p. 4).
Secrètement. M. Dandillot l'avait fait venir à huis clos pour lui détailler les avantages de sa fille (Montherl., Pitié femmes,1936, p. 1179).
b) Huis clos (subst. masc.) Synon. de intimité.Le bonheur préfère le recueillement du huis clos (Amiel, Journal,1866, p. 251).Là seulement elle trouvait le lieu et le moment, le huis-clos nécessaire à ses soucis domestiques, le soir, après la journée faite, passée en commun sans pouvoir en dérober un geste (Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 24).
2. Domaine juridique.
a) À huis clos (loc. adv.) Sans que le public soit admis, sans publicité des débats. Délibérer, juger à huis clos. Dans le procès Esterhazy, le même ministre (...) fera acquitter son uhlan à huis clos, et à huis clos encore, peut-être, condamner le colonel Picquart (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 118).Le Sénat siégeait à huis clos (Lidderdale, Parlement fr.,1954, p. 27).
b) Huis clos (subst. masc.) Décision de la juridiction de jugement de ne pas admettre le public à l'audience, contrairement au principe de la publicité des débats, lorsque la publicité serait dangereuse pour l'ordre public ou les bonnes mœurs. Demander le huis clos. Un murmure général de désappointement s'éleva quand les huissiers annoncèrent que le tribunal ordonnait huis clos pour ce jugement (Borel, Champavert,1833, p. 34).La seconde journée ouvre elle aussi par une « affaire de mœurs ». Le président ordonne le huis clos (Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 627) :
2. Le gouvernement du suffrage universel est, par définition, le gouvernement de l'opinion publique dans la pleine lumière, et tous les citoyens, hommes privés ou publics, ont pour suprême garantie de leur honneur, de leur vie, de leurs biens, la justice au grand jour. Dans l'intérêt des bonnes mœurs, on a cru devoir laisser au juge la faculté de prononcer le huis clos. Mais le huis clos lui-même comporte des conditions de publicité relative qui suffisent à protéger l'accusé contre les abus du pouvoir judiciaire. Clemenceau, Iniquité,1899, p. 31.
Prononc. et Orth. : [ɥi]. H est muet dans huis, huissier (v. huile) mais aspiré dans huis clos (subst.). Huis est att. ds Ac. dep. 1694. Huis clos ds Ac. dep. 1694 sans trait d'union (même dans le subst.) ce qui est la graph. de la majorité des dict. gén. (Littré et pour l'époque contemp. Lar. Lang. fr.). Mais Rob. distingue à huis clos et le huis-clos. Ex. de cette graph. pour le subst. ds la docum. (supra). Étymol. et Hist. Ca 1050 us (S. Alexis, éd. C. Storey, 178); 1549 a huis clos (Est.); 1549 a huis ouvert (ibid.); 1835 demander le huis clos (Ac.). Du b. lat. ūstium (Ern.-Meillet; cf. FEW t. 7, p. 439b), class. ōstium « entrée, ouverture »; pour l'h-, v. huile. A presque complètement évincé le lat. janua « porte » en protorom. mais a cédé à son tour la place en fr. devant porte*, évolution amorcée dès le Moy. Âge. Fréq. abs. littér. Huis : 198. Huis clos : 21. Bbg. Corbett (N.L.). Anc. fr. huis de la porte, huis de la fenestre. Romania. 1970, t. 91, pp. 231-237. - Gougenheim (G.). Notes sur le vocab. de Robert de Clari et de Villehardouin. Romania. 1944/45, t. 68, pp. 418-419.

Wiktionnaire

Nom commun

huis (h muet)\ɥi\ masculin

  1. (Vieilli) (Littéraire) Porte extérieure d’une maison.
    • Devant l’huis des auberges grises
      Par les villages sans églises.
      — (Guillaume Apollinaire, Les saltimbanques, Alcools, 1913)
    • Il finissait à peine son récit qu’on entendit heurter violemment à l’huis. — (Charles Deulin, Martin et Martine)
    • Henri avait eu l'occasion […] d’observer maints individus comblés de ces dons mystérieux qui liquident toutes les difficultés et sont comme le « Sésame, ouvre-toi » devant les huis les plus récalcitrants. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Mon hôtel, en façade sur l'une des principales voies, a vraiment noble allure : des portiers corrects gardent son huis. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Sexualité) Orifice sexuel, vagin.
    • Voici comment elles procèdent : celle qui doit rester en dessous s'étend sur le dos, allonge une jambe et replie l'autre tout en inclinant légèrement son corps sur le côté, offrant ainsi son huis largement ouvert ; l'autre cependant loge en son giron la jambe repliée, pose les lèvres de son huis entre les lèvres qu'on déploie à son intention et se met à en frotter l'huis de sa compagne en un mouvement de haut en bas et de bas en haut qui met en branle tout le corps. — (Les Délices des cœurs, Ahmad al-Tîfâchî, traduction René R. Khawam, Phébus, 1981, p. 260).

Forme de verbe

huis \ɥi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe huir.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe huir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HUIS. n. m.
Vieux mot qui signifie Porte. Frapper l'huis. Il n'est plus guère usité qu'au Palais, dans la locution À huis clos. À portes fermées et sans que le public soit admis. Audience à huis clos, Audience où l'on juge, sans que le public soit admis, une affaire dans laquelle est engagée la sûreté de l'État ou la morale publique. On l'emploie quelquefois comme nom. Le huis clos. Demander le huis clos, Demander, requérir qu'une affaire soit jugée à huis clos. L'H est aspirée dans Huis clos, mais ne l'est point dans le vieux mot Huis.

Littré (1872-1877)

HUIS (ui ; l's se lie : à ui-z ouvert ; l'h n'est pas aspirée, l'huis ; mais, par exception, l'on dit le huis clos, la fin du huis clos, ce huis clos) s. m.
  • 1Terme vieilli qui signifie porte. Or comme à coups de pied l'huis s'était presque ouvert, Régnier, Sat. X. Et qu'on leur avait fermé l'huis, De crainte de quelque surprise, Scarron, Virg. VII. On frappe à l'huis, La Fontaine, Rém. Voulut sortir et ne put ouvrir l'huis, La Fontaine, Berc.

    Huis coupé, porte dont le haut peut s'ouvrir pendant que le bas reste fermé. Ces règlements portent que les marchands de vin ne peuvent vendre en détail qu'à huis coupé et pot renversé, Correspond. de Colbert, II, 168.

  • 2 Terme de palais, usité dans cette locution : à huis clos, sans que le public soit admis. Audience à huis clos. Heureux, cent fois heureux ceux que Laubardemont faisait condamner à huis clos par ordre de Son Éminence ! ils étaient opprimés, mais non déshonorés, Courier, Réponse aux anonymes.

    Dans le langage général. En réunion privée. La pièce [le Mondain], tout innocente qu'elle est, n'était pas faite assurément pour être publique ; vous savez d'ailleurs que je n'ai jamais fait imprimer aucun de ces petits ouvrages de société qui sont, comme les parades du prince Charles et du duc de Nevers, supportables à huis clos, Voltaire, Lett. Tressan, 9 déc. 1736.

    Fig. Rien n'est plus dangereux dans leurs petits complots Que ces femmes de bien qui le sont à huis clos, Qui des moindres plaisirs condamnent l'innocence Et trouvent tout permis en sauvant l'apparence, Boursault, Ésope à la cour, II, 1.

    Substantivement. Le huis clos. Demander le huis clos, demander, requérir qu'une affaire soit jugée à huis clos.

  • 3À huis ouvert, le public étant admis. Les pairs ont toujours été reçus au parlement jusqu'à la mort de Louis XIII, à la grande audience à huis ouvert, Saint-Simon, 374, 10.

HISTORIQUE

XIIe s. [Elle] Ferma les huis et serra durement, Ronc. p. 172. À Wincestre est li mes [le messager] l'arcevesque venuz, Mais li uis de la chambre li fu mult defenduz, Th. le mart. 128. Mais cil qui guarda l'uis ne li laissa entrer, ib. 49.

XIIIe s. J'iroie ains d'uis en huis mes aumosnes rouver [demander], Berte, XLIII. Car li dui [les deux] qui tel honte en orent, Quant il virent que tuit le sorent [surent], Firent dès lors à huis overt Ce qu'il faisoient en covert, la Rose, 14371. Neporquant, si tost qu'il yssent de lor wis sor les voies, il sont sor le [la] justice le conte, Beaumanoir, XXV, 6. Cil qui i va à borse vuide, Est bien fols, se trover i cuide Biau geu, biau ris ne bele chiere ; De vuide main vuide proiere ; Quar vous oez dire à la gent : à l'uis, à l'uis, qui n'a d'argent, Rutebeuf, II, 41.

XIVe s. N'y convint nul portier, n'y out us clous [clos, fermé] ne porte, Girart de Rossillon, v. 2629.

XVe s. Cinq sous font aultant Quant on est content Et qu'on jette les ennuys Derriere l'huys, Basselin, Vau de Vire, 39. Et gaignerent une maison et prindrent deux ou trois huys et s'en servirent de pavoys, Commines, I, 3.

XVIe s. Tu vas à Rome querir ce que tu as à ton huis, Génin, Récréat. t. II, p. 251. Constantin favorisa à huis ouvert la religion chrestienne, au desavantage du paganisme, Pasquier, Recherches, liv. v, p. 430, dans LACURNE. Enfonceur d'huis ouverts, Oudin, Curios. fr. Le diable n'est pas toujours à un huis, Cotgrave Tant de povres ne sont pas bons à un huis, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HUIS, s. m. (Jurisp.) signifie porte. Les huissiers ont pris de là leur dénomination, parce qu’une de leurs fonctions est de garder les portes de l’auditoire.

Il y a des audiences à huis clos, c’est-à-dire, qui ne sont point publiques, & auxquelles on ne laisse entrer que les parties intéressées & leurs avocats & procureurs, afin d’éviter l’éclat que la cause pourroit faire.

On appelle aussi audiences à huis clos les audiences qui se donnent à la grand’chambre sur les bas siéges, parce que la porte de cette chambre, qui donne directement sur la grande salle, n’est point ouverte alors comme elle l’est pendant les grandes audiences. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « huis »

Du bas latin ūstium, en latin classique ōstium (« ouverture, porte »)[1]. Une porte complète est composée d’un dormant fixe et d’un huis mobile. Le ‹ h › initial, non étymologique, a été ajouté en moyen français par les clercs du Moyen Âge pour éviter la lecture vis, ‹ u › et ‹ v › s’écrivant de la même façon dans la typographique de l’époque → voir huile, huis et huit.
  • (XVe siècle) « Fermez-lui l’huis au visage. » — (Charles d’Orléans, 1394-1465)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du néerlandais huis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. à vis ouvertes, à portes ouvertes ; wall. ouh ; namur. uche ; pic. hu ; norm. hus, us ; provenç. uis, us ; ital. uscio ; du lat. ostium, porte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « huis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
huis µi

Citations contenant le mot « huis »

  • Le bonheur est à l'écart, fait de huis clos, de volets tirés, d'oubli des autres, de murailles infranchissables. De Eric-Emmanuel Schmitt / L'Evangile selon Pilate
  • C'était attendu, c'est désormais officiel, le gouvernement portugais a décidé que le Final 8 de la Ligue des champions, qui aura lieu à Lisbonne du 12 au 23 août, se déroulera à huis clos, la faute à la pandémie de Covid-19. Foot National, Ligue des champions : Le Final 8 à huis clos
  • Mercredi 1er juillet, l’Office Social et Culturel a tenu son Assemblée Générale annuelle. Compte tenu de la situation sanitaire, l’association a choisi de tenir cette réunion à huis clos afin de limiter le nombre de personnes présentes. Seuls les administrateurs et les représentants des collectivités partenaires étaient invités. ladepeche.fr, Capdenac-Gare. L’OSCC a tenu son assemblée générale à huis clos - ladepeche.fr
  • Les compétitions encore à venir dans le cadre de la saison 2019-2020 du PGA Tour se dérouleront à huis clos, en pleine recrudescence du coronavirus aux États-Unis, ont annoncé lundi les organisateurs. Tous les tournois restant encore à l'agenda ont décidé de ne pas accueillir de spectateurs en raison des craintes liées à l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis, qui ne connaît aucune trêve.Les cinq compétitions qui se sont déjà déroulées depuis la reprise du PGA en juin se sont toutes déroulées sans spectateur. , PGA Tour : les compétitions restantes se feront à huis clos
  • Le stage a débuté lundi dans la plus grande discrétion puisque, dans le cadre des mesures sanitaires, les séances d’entraînement se déroulent à huis clos. « Un huis clos, précise Pierre-Alexis Blévin, nouveau maire, établi par Jean-Yves Lebas, mon prédécesseur, sur demande du club d’EAG. Cependant, la municipalité actuelle est favorable à l’ouverture d’une journée dédiée aux supporteurs, à charge au club, qui en a la libre gestion, de faire les demandes auprès de la préfecture et d’en assurer la sécurité, conformément à la réglementation en vigueur ». Le Telegramme, Les footballeurs guingampais s’entraînent à huis clos - Pléneuf-Val-André - Le Télégramme
  • Le Grand Prix de Formule 1 aura lieu à Francorchamps le dimanche 30 août, mais à huis-clos. C’est une obligation contractuelle pour pouvoir organiser ce rendez-vous maintenu in extremis. Pas question de rassemblements, d’écrans géants dans les campings, ou encore de fêtes improvisées autour du circuit de la part des supporters. Des zones ont été dessinées autour du circuit pour dissuader le public de s’y rendre.  , Grand Prix de Formule 1: le huis-clos sera absolu! - Vedia, television locale de la region de Verviers
  • Auteur de plusieurs livres sur l'importance culturelle des stades et des liens que lient les enceintes avec les supporters, Thibault Casanova évoque l'évolution du football. Qu'il juge négative de par la perte d'identité des lieux historiques, renforcée par la crise sanitaire actuelle imposant huis clos et délocalisation. SOFOOT.com, « Le huis clos est une sanction, pas une solution » - Bayern, Juventus / SOFOOT.com
  • À Millau comme dans beaucoup de communes, seule la cérémonie officielle a eu lieu, elle s’est déroulée à huis clos ce mardi matin au parc de la Victoire. Quelques passants ont assisté à cette première cérémonie officielle pour Emmanuelle Gazel, la maire de Millau. millavois.com, Millau. Une cérémonie du 14 juillet à huis clos

Images d'illustration du mot « huis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « huis »

Langue Traduction
Anglais huis
Espagnol huis
Italien huis
Allemand huis
Chinois 惠斯
Arabe هويس
Portugais huis
Russe huis
Japonais ハウス
Basque huis
Corse huis
Source : Google Translate API

Synonymes de « huis »

Source : synonymes de huis sur lebonsynonyme.fr
Partager