La langue française

Gus

Sommaire

  • Définitions du mot gus
  • Étymologie de « gus »
  • Phonétique de « gus »
  • Citations contenant le mot « gus »
  • Images d'illustration du mot « gus »
  • Traductions du mot « gus »
  • Synonymes de « gus »

Définitions du mot gus

Trésor de la Langue Française informatisé

GUS, subst. masc.

A. − Arg. milit. Soldat. Le lieutenant, chef de section, avait hâte de faire rentrer ses trente gus au poste de N'Zoubia avant la nuit (Y. Courrière, L'Heure des colonels, Paris, Fayard, 1970, p. 466).
B. − Pop. Type, gars. Qu'est-ce qu'il fait là, ce gus? (Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [gys]. Gus ds Lar. Lang. fr. et Gilb. 1971; guss ds Esn. 1966 et Riv.-Car. 1969; gus(s) ds Rob. Suppl. 1970. Étymol. et Hist. 1954 « individu » (lang. des aviateurs d'apr. Esn.). Affaiblissement de sens de l'arg. gus « gueux, fripon » (1907, France), empr. au prov. gus « id. » (FEW t. 16, p. 98a) de même orig. que le fr. gueux*.

Wiktionnaire

Nom commun

gus \ɡys\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Argot) (Familier) (Péjoratif) Gars ; mec ; quidam.
    • C’est fou le nombre de gus qu’étaient faits pour vivre jusqu’à cent piges et qui sont morts avant ! — (San Antonio, Réflexions définitives sur l’au-delà, S-A 9, Fleuve noir, 2000)
    • Le commissaire continue : « Jacques et l'Ours ont serré un des deux gus au niveau de la sous-préf, poursuit le commissaire. L'autre a réussi à descendre sur le port de commerce et, là, on a perdu sa trace. — (Lann Stereden, Sang Issue, Neowood Éditions, 2014, chap. 2)
    • — Imagine que tu t’endors bercé par une histoire de La Fontaine, et qu’à ton réveil tout le monde cause comme Cyril Hanouna !
      — Qui ça ?
      — Ce gus qui riait comme une hyène épileptique à la moindre vanne débile, dans ces émissions de télé-poubelle que surkiffaient tant de nos petits camarades.
      — Oh, putain ! Y’a plus que toi pour te souvenir de ce vieil ectoplasme du PAF !
      — (Bruno Pochesci, « Cadenas d’amour », dans le recueil Réalités, volume 1, Éditions Realities inc., 2017)

Nom commun

gus \Prononciation ?\ féminin

  1. Oie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gus »

De l’occitan gus, même origine que gueux ; peut-être aussi de Auguste, nom traditionnel du clown naïf.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gus gys

Citations contenant le mot « gus »

  • Sa passion du Stade Malherbe lui vient de son père, fan depuis plusieurs décennies, et également actif sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme de Boulou (@boulougus). France Bleu, Passion Supporters : Gus, dessinateur des visages du SMC
  • Oui, je m’appelle Augustin et ma famille, mes copains m’appellent Gus. Alors je me suis dit que si les gens m’appellent ainsi, j’aurais l’impression d’avoir des copains partout. , Sausheim | [Vidéos] Gus, le nouveau maître de l’illusion, à l’ED&N dimanche

Images d'illustration du mot « gus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gus »

Langue Traduction
Anglais gus
Espagnol gus
Italien gus
Allemand gus
Chinois 古斯
Arabe جوس
Portugais gus
Russe гас
Japonais ガス
Basque gus
Corse gus
Source : Google Translate API

Synonymes de « gus »

Source : synonymes de gus sur lebonsynonyme.fr
Partager