La langue française

Anis

Sommaire

  • Définitions du mot anis
  • Étymologie de « anis »
  • Phonétique de « anis »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anis »
  • Citations contenant le mot « anis »
  • Images d'illustration du mot « anis »
  • Traductions du mot « anis »
  • Synonymes de « anis »

Définitions du mot anis

Trésor de la Langue Française informatisé

ANIS, subst. masc.

A.− BOT., au propre
1. Nom donné le plus souvent au Pimpinella anisum (anis vert), plante aromatique dicotylédone, famille des ombellifères, présentant une tige annuelle, de petites fleurs blanches, des graines oblongues, striées, verdâtres, renfermant une huile odoriférante; p. ext. graine de cette plante (cf. Bot., 1960, p. 1067 ds encyclop. de la Pléiade) :
1. On trouve des farineux sucrés dans le bulbe de la patate et de l'igname; des épiceries dans les pattes du gingembre; des huiles dans les capsules souterraines de la fausse pistache, remplies d'amandes très savoureuses lorsqu'elles sont grillées. Ces mêmes substances se montrent en évidence dans les aromates des graines du cardamome et de l'anis, ... Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 70.
Usages variés :
a) DISTILL. (aromate pour boissons diverses) :
2. ... j'ai pu préparer (c'est une invention) une nouvelle espèce de sorbets ... à l'anis ... Oui, l'anis! Qui est très particulièrement rafraîchissante, et qui grise! ah! ... Quand la soif de Sa Majesté me fera la faveur d'ordonner ... Gide, Saül,1903, I, 8, p. 270.
Absol., p. méton. Liqueur parfumée à l'anis vert :
3. Ils inventoriaient les apéritifs : l'amourette, le junod, l'anis del oso qui remplacent l'absinthe d'avant-guerre; le byrrh, le quinquina, le dubonnet, boissons inoffensives; le vermouth, l'amer, le cinzano, et tant d'autres flacons dont l'éclat bariolé amusait l'œil avant de tenter la soif. Dabit, L'Hôtel du Nord,1929, p. 29.
Rem. Cet emploi, apparemment récent, ne figure pas dans les dict. sauf Quillet 1965; Hanse 1949 remarque : ,,anis désigne la plante dont on fait une boisson; celle-ci s'appelle anisette ...``
Ratafia d'anis (cf. Lar. 19e-Lar. encyclop.).
b) GASTRONOMIE
ALIM. GÉN. (condiment pour divers mets) :
4. ... il rencontra la vieille sur l'huis, qui apportoit un bon brouet tout fumant, et le plaça sur sa petite table avec une cuiller de bois : − Mange, mange, lui dit-elle, et ne te fais pas faute de ce brouet au miel avec une pointe d'anis vert, comme tu l'aimois quand tu étois encore tout enfant; car tu as du chemin, mon mignon, et beaucoup de chemin à faire aujourd'hui. Nodier, Trésor des fèves et Fleur des pois,1833, p. 35.
CONFISERIE (ingrédient aromatique pour bonbons, dragées, etc.) :
5. Pour tuer le temps, Maroula nous offrit de jouer des bonbons : c'est un divertissement à la mode dans la société moyenne. Elle prit un bocal dans la boutique, et distribua à chacun de nous une poignée de bonbons indigènes, au girofle, à l'anis, au poivre et à la chicorée. Là-dessus, on donna les cartes, et le premier qui savait en rassembler neuf de la même couleur recevait trois dragées de chacun de ses adversaires. About, Le Roi des montagnes,1857, p. 37.
Absol., p. méton. Dragée faite avec de l'anis vert (cf. en partic. Ac. 1835, Lar. 19e-Lar. encyclop. et Quillet 1965).
Anis commun (cf. Ac. 1835-1878);anis de Flavigny (cf. Privat-Foc. 1870, Guérin 1892, Ac. t. 1 1932, Lar. encyclop.);anis de Verdun (cf. Ac. 1835-1932, Besch. 1845, Littré, DG, Quillet 1965).
PÂTISS. (ingrédient aromatique ou élément décoratif pour pains, gâteaux, etc.). Grains d'anis :
6. On parfume également ces gimblettes au zeste de citron, de cédrat, de bigarade, aux anis, à la vanille, et à la fleur d'orange pralinée. Les Grandes heures de la cuis. fr., Carême, 1833, p. 149.
7. − À sa gauche, gisait une armée de bonshommes en pain d'épice, mollasse et blond, les uns frustes, les autres savamment enjolivés de festons de pâte, diaprés de grains d'anis, grenelés de points de sucre; ... Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 87.
c) MÉD. (agent thérapeutique utilisé principalement comme excitant de l'appareil digestif) :
8. Julia relève dans son bras la tête de Madeleine; elle approche des lèvres la tasse qui sent le fenouil et l'anis, l'absinthe et la rue terrible, l'ombre noire de la terre. Il y en a au fond de la tisane qu'elle remue avec la cuiller et toute l'odeur du fenouil est étouffée soudain sous la sombre odeur de cette suie des seigles malades. Giono, Le Grand troupeau,1931, p. 221.
Alcoolat d'anis (vx, cf. Lar. 19e; Deschamps d'Avallon, Compendium de pharm. pratique, 1868, p. 415; Nouv. Lar. ill.);eau distillée d'anis (vx, cf. Lar. 19e; Deschamps d'Avallon, Compendium de pharm. pratique, 1868, p.734; Codex Medicamentarius Gallicus, 1884, p. 376; Nouv. Lar. ill.);essence d'anis, essence extraite des graines de l'anis vert, caractérisée par ses propriétés stupéfiantes (empl. également en parfumerie) (cf. Lar. 19e-Lar. méd. 1970, G.-H. Roger ds [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 6, 1926, p. 30]);teinture d'anis (vx, cf. Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.; Deschamps d'Avallon, Compendium de pharm. pratique, 1868, p.399);tisane à l'anis (cf. Codex Medicamentarius Gallicus, 1884, p. 609 et 1908, p. 754; Dub.; cf. aussi ex. 8).
2. [Gén. avec un déterminant] Nom donné aussi à diverses autres plantes et substances.
a) BOT. Anis âcre, ou anis aigre, faux anis, nom vulgaire du cumin (cf. Comm. t. 1 1837 et Quillet 1965);anis bâtard, ou carum carvi, kummel, anis-des-Vosges (cf. Guérin 1892, Lar. encyclop., Fournier 1961);anis doux, ou anis de Paris, variété de fenouil dont la graine est parfois utilisée au lieu d'anis vert, notamment en confiserie (cf. Bouillet 1859 et Quillet 1965);anis étoilé, ou anisum stellatum, anis de Chine, anis des Indes, badiane, fruit de l'ilicium verum (famille des Magnoliacées), utilisé parfois pour ses propriétés aromatiques au lieu d'anis vert, notamment en droguerie et en distillerie pour fabriquer de l'anisette (cf. Nysten 1814-20, Bot., 1960, pp. 962-963 ds encyclop. de la Pléiade et Lar. méd. 1970).
b) COMM. Bois d'anis. Bois odorant du laurier avocatier, utilisé en ébénisterie, etc. (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Rob.).
c) HORTIC. Pomme d'anis ou fenouillet. Variété de pomme dont le parfum rappelle celui du fenouil ou de l'anis (cf. en partic. Littré et Bél. 1957).
B.− Au fig. Chose dont la forme, l'odeur, la couleur rappelle celle de l'anis vert :
9. ... un mot de représailles taquine la bouche de la marquise (...) tombe de ses petites dents en grains d'anis. G. d'Esparbès, Les Derniers lys,1898, p. 51.
10. L'odeur des mousses se leva de son nid et élargit ses belles ailes d'anis. Giono, Le Chant du monde,1934, p. 17.
11. Rhône bleu d'acier des clairs de lune (...), anis, absinthe trouble, veinée de groseille des couchants ... A. Arnoux, Rhône, Mon fleuve,1944, p. 422.
Spéc., arg. Anis, de l'anis, avoir ou boire de l'anis dans une écope. Terme, loc. de refus. Synon. des nèfles, du vent, flûte(cf. [Raspail], Réforme pénitentiaire, lettres sur les prisons de Paris, 1835, p. 2; A. Delvau, Dict. de la lang. verte, 1867, p. 22; Ch. Virmaître, Dict. d'arg. fin-de-s., 1894, p. 98; France 1907; Ch.-L. Carabelli, [Lang. pop.]).
DÉR.
Anisique, adj.,chim. (rad. anis; suff. -ique*).[En parlant d'un acide, d'un aldéhyde ou d'un alcool à fonction éther-oxyde phénolique] Qui est obtenu à partir de l'anis ou de ses composés. (1reattest. ds Chesn. 1857; enregistré ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes.).
PRONONC. : [ani]. Passy 1914 donne également la possibilité d'une prononc. [ɑ ˑni] (cf. aussi Barbeau-Rodhe 1930 avec la rem. ,,un peu vieilli``). Pt Rob. signale la possibilité d'une prononc. avec l's final : ani(s). L'ensemble des dict. du xixes. transcrivent le mot sans s final. Dér. Anisique. Seule transcription ds Littré : a-ni-zi-k'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1236 bot. (G. de Lorris, Rose, éd. F. Lecoy, CFMA, v. 1342 ds Gdf. Compl. : Il ot ou vergier meint espice, [...] citoaut, anis et canele), connaît divers emplois spéc. : 1690 confiserie (Fur.); 1752 bot. (Trév. : Anis aigre. [...] Cumin). Empr. au lat. anisum dep. Caton, Agr., 121 ds TLL s.v., 41, 29; (cf. Celse, 32, ibid., s.v. anesum, 41, 21); bien attesté ds des emplois culinaire et thérapeutique; lat. anisum empr. du gr. α ́ ν ι σ ο ν « id., plante et graine » (AlexisAth., 170a − ds Bailly); cf. α ́ ν η θ ο ν « aneth, faux anis » (Bailly); voir André Bot. 1956, p. 31.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 60.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Alex. 1768. − Bible 1912. − Bouillet 1859 (et s.v. anisique). − Canada 1930. − Chesn. 1857 (et s.v. anisique). − Comm. t. 1 1837. − Dauzat Ling. fr. 1946, pp. 43-44. − Dumas 1965 [1873]. − Duval 1959 (et s.v. anisique). − Fen. 1970. − France 1907. − France Suppl. 1907. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 89. − Grand. 1962 (et s.v. anisique). − Hanse 1949. − Lar. comm. 1930. − Lar. méd. 1970. − Lar. mén. 1926. − Lasnet 1970. − Littré-Robin 1865 (et s.v. anisique). − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mont. 1967. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870 (et s.v. anisique). − Sain. Lang. par. 1920, p. 382.

Wiktionnaire

Nom commun

anis \a.nis\ ou \a.ni\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Aromate) Plante odoriférante de la famille des ombellifères, qui porte une graine de même nom, dont on se sert en médecine et dont on fait aussi de petites dragées, de l’anisette, etc.
    • L’anis vient dans les terres chaudes et légères.
    • Manger de l’anis.
    • L’anis est carminatif, diurétique, etc.
    • Cette liqueur sent l’anis.
    • Battre les œufs et le sucre pendant 20 minutes, puis ajouter la farine, la levure et l’anis. — (Gérard Schuffenecker, Alain Kauffmann, Connaître la cuisine alsacienne, 1998)
  2. (Par extension) Graine d’anis.
  3. (Confiserie) Dragée que l’on fait avec de l’anis.
    • Anis de Verdun, de Flavigny.
  4. Vert clair passé teinté de jaune. #9FE855
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANIS. n. m.
Plante odoriférante de la famille des Ombellifères, qui porte une graine de même nom, dont on se sert en médecine et dont on fait aussi de petites dragées, de l'anisette, etc. L'anis vient dans les terres chaudes et légères. Manger de l'anis. L'anis est carminatif, diurétique, etc. Cette liqueur sent l'anis. Il se dit aussi des Dragées que l'on fait avec de l'anis. Anis de Verdun, de Flavigny.

Littré (1872-1877)

ANIS (a-ni. L's se lie : l'anis odoriférant, dites l'ani-z odoriférant) s. m.
  • 1Plante odoriférante de la famille des ombellifères (Pimpinella anisum, L.).

    Anis étoilé, dit aussi Badiane étoilée ou simplement Badiane.

    Anis âcre, un des noms vulgaires du Cumin officinal, appelé absolument Cumin.

  • 2Le fruit de l'anis. L'anis sert à aromatiser.
  • 3Espèce de dragées faites avec de l'anis. Anis de Verdun.
  • 4Pomme d'anis, nom du fenouillet, sorte de pomme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANIS, anisum, (Hist. nat. bot.) plante qui doit être rapportée au genre du persil. Voyez Persil. (I)

* Sa racine est menue, annuelle, fibrée, blanche : ses feuilles inférieures sont arrondies, d’un verd gai, longues d’un pouce & plus, partagées en trois, crénélées, lisses ; celles qui sont plus haut sont très-découpées : sa tige est branchue, cannelée, & creuse : ses fleurs sont petites, blanches, en rose, disposées en parasol, & composées de cinq pétales échancrées : le calice se change en un fruit oblong, ovoïde, formé de deux semences menues, convexes, & cannelées, d’un verd grisâtre, d’une odeur & d’une saveur douce, très-suave, & mêlée d’une acrimonie agréable. On seme beaucoup d’anis en France, sur-tout dans la Touraine.

L’analyse de la plante entiere & récente, sans la racine, a donné un flegme limpide & odorant, sans aucune marque d’acide ; une liqueur limpide-acide, qui ne se faisoit pas appercevoir d’abord, mais qui s’est ensuite manifestée, & qui est devenue enfin un fort acide ; très-peu d’huile essentielle : ce qui est resté dans l’alambic desséché & distillé à la cornue a donné une liqueur soit acide, soit alkaline, remplie de sel nitreux, & une huile soit subtile & essentielle, soit épaisse comme de la graisse.

La masse noire calcinée au feu de réverbere pendant six heures, a donné des cendres noires qui ont laissé par la lixiviation un sel fixe purement alkali.

La semence contient beaucoup plus d’huile essentielle que les autres parties. Cette huile est verdâtre, odorante, & agréable au goût : on l’obtient par expression & par distillation. Il faut pour l’usage de la Medecine choisir la semence d’anis la plus grosse, la mieux nourrie, la plus nette, récemment séchée, d’une odeur agréable, & d’un goût doux & un peu piquant : elle contient beaucoup d’huile exaltée & de sel volatil ; elle est cordiale, stomacale, pectorale, carminative, digestive ; elle excite le lait aux nourrices, & appaise les coliques.

On l’appelle anis-verd, pour la distinguer de l’anis-dragée.

La semence d’anis entre dans le rossoli de six graines, l’eau générale, l’esprit carminatif de Sylvius, le sirop composé de vélar, d’armoise, de roses pâles purgatif, dans les clysteres carminatifs, l’électuaire de l’herbe aux puces, la confection hamec, la thériaque, le mithridate, l’électuaire lénitif, le catholicon, dans les poudres diatragacanthe, cordiale & hydragogue, & dans les pilules d’agaric.

L’huile d’anis est un des ingrédiens des tablettes émétiques & du baume de soufre anisé.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anis »

Ἀνισον, anis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin anisum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anis anis

Évolution historique de l’usage du mot « anis »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anis »

  • Utilisé depuis longtemps pour ses propriétés digestives, l’anis vert a des effets apaisants sur le système digestif, mais aussi est  efficace contre la toux ou contre les symptômes du rhume. Myafricainfos, L'anis vert ou Pimpinella anisum | Myafricainfos
  • Ce mercredi soir au Chemin-Bas, les âmes sont blessés. Comment oublier qu'à quelques encablures de là, un drame s'est noué, en début de nuit et a pris un enfant du quartier sans que personne n'ait pu rien faire. Ni les habitants, ni la police, ni les pouvoirs publics, ni les politiques. Pour cela et tout le reste, la mobilisation s'organise pour une marche blanche samedi après-midi au départ du quartier jusqu'au centre-ville. Pour rappeler à tous les Nîmois que le Chemin-Bas comme Pissevin, Mas-de-Mingue ou Valdegour c'est aussi et avant tout Nîmes. , NÎMES Le Chemin-Bas d’Avignon pleure Anis et veut la vérité – Objectif Gard
  • Le rapport sur la taille du marché Extrait de graine d’anis est une étude intrinsèque de la situation actuelle de cette verticale commerciale et comprend un bref résumé de sa segmentation. Le rapport comprend une prédiction du scénario de marché au cours de la période de prévision – taille du marché Extrait de graine d’anis par rapport à l’évaluation en tant que volume des ventes. L’étude se concentre sur les magnats supérieurs comprenant le paysage concurrentiel du marché Extrait de graine d’anis, ainsi que les zones géographiques où l’industrie Extrait de graine d’anis étend ses horizons, dans des détails magnanimes. boursomaniac, Extrait de graine d'anis Marché Analysé par la croissance des entreprises, les facteurs de développement technologique, les applications et les perspectives d'avenir 2020-2029 - boursomaniac
  • La recherche est un rapport détaillé qui explore les données statistiques liées au marché huile de graines d’anis. Le rapport compare les données historiques disponibles avec l’état actuel du marché. Le rapport propose une analyse complète de la taille du marché (revenus), de la part de marché, des principaux segments de marché et des régions géographiques, ainsi que des principaux acteurs du marché et de leur analyse SWOT, ainsi que des tendances de l’industrie premium. Il se concentre également sur les principaux moteurs, contraintes, opportunités et défis. Les stratégies clés des entreprises opérant sur le marché et l’analyse de leur impact ont été ajoutées dans le rapport. the walkingdeadfrance, Huile de graines d'anis COVID du marché - 19 devrait changer l'environnement des affaires | Albert Vieille, Berje, Elixens - the walkingdeadfrance
  • Le rapport détude du marché Global Huile danis étoilé lance la présentation du marché parent où lutilisateur obtient les informations détaillées sur le produit. Ensuite, ce rapport est suivi par les divers facteurs importants tels que les conducteurs, les contraintes et les opportunités du marché Huile danis étoilé. Ces chapitres se concentrent sur les différents facteurs dinfluence qui créent un impact positif et négatif sur la croissance du marché Huile danis étoilé. De même, le rapport couvre dautres paramètres tels que le type de produit, les applications, diverses régions et les principaux acteurs du marché[email protected] or call us on +1-312-376-8303. https://www.cognitivemarketresearch.com/chemical-%26-materials/star-anise-oil-market-report Instant Interview, Juin 2020 Mondial Huile d’anis étoilé Rapport de Recherche du Marché en 2020 COVID-19 Pandémie Impact sur Albert Vieille, Berje, Elixens, Ernesto Ventos, Fleurchem – Instant Interview

Images d'illustration du mot « anis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « anis »

Langue Traduction
Anglais anise
Espagnol anís
Italien anice
Allemand anis
Portugais anis
Source : Google Translate API

Synonymes de « anis »

Source : synonymes de anis sur lebonsynonyme.fr
Partager