La langue française

Accueil > Orthographe > "conjecture" ou "conjoncture" ?

"conjecture" ou "conjoncture" ?

Sommaire

"On ne peut établir que des conjectures sur une possible conjoncture favorable de l'économie"

Voici deux mots qui sont presque des homophones et qu'on utilise parfois à tort, du fait de leur paronymie. Ils ont cependant deux sens bien différents. On vous donne quelques astuces pour ne plus confondre "conjecture" et "conjoncture", et on vous explique leur différence dans cet article.

On écrit "conjecture" ou "conjoncture" ?

On écrit "conjecture" : une conjecture, selon notre dictionnaire, est "une idée non vérifiée, fondée soit sur une probabilité, soit sur l’apparence." Si vous pouvez remplacer par "hypothèse" ou "supposition" (qui sont des synonymes) alors il faut écrire "conjecture". Si la conjecture est généralement utilisée pour désigner une opinion basée sur des préjugés défavorables et a donc une visée péjorative, on peut aussi utiliser ce mot de manière positive.

Exemples :

On ne peut établir que des conjectures sur l’apparence du premier habitant du globe.

J. Boucher de Perthes, De la Création, t. 2, 1838-41

Fatigué de vaines conjectures, je revins aux connaissances positives, ressource assurée de toutes les fortunes.

Stendhal, Histoire de la peint. en Italie,t. 2, 1817

… savez-vous que, (…) on ferait de drôles de conjectures sur une jeune-fille de dix-huit ans qui voyage comme cela toute seule? 

Alexandre Dumas Père, Halifax, 1842

… je voulais démontrer qu’étant donné un homme, il a toujours commis un crime, et qu’un policier de talent peut en recueillir la preuve par conjecture, indices et aveux.

A. Arnoux, Rêverie d’un policier amateur, 1945

Tout l’art de la politique est de se servir des conjectures

Louis XIV, Mémoires

On écrit "conjoncture" : une conjoncture, selon notre dictionnaire, est une "liaison d’événements concomitants dans une situation donnée", une "situation résultant d’un concours de circonstances". Si vous pouvez remplacer par "situation", "contexte" ou "concours de circonstances" (qui sont des synonymes) alors il faut écrire "conjoncture". On utilise souvent ce terme pour décrire une situation économique ou politique précise.

Exemples :

L’occasion n’est pas l’instant pur et simple, mais elle n’est pas davantage le cas indifférent, casus, ni l’accident ou l’incident faisant problème, ni la conjoncture ou le nœud de circonstances formant grumeau au centre d’une situation imprévue…

Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957

… nous avons (…) en quelques dizaines d’années, créé et bouleversé tant de choses aux dépens du passé (…) que le présent nous apparaît comme une conjoncture sans précédent et sans exemple, un conflit sans issue entre des choses qui ne savent pas mourir et des choses qui ne peuvent pas vivre.

Valéry, Variété IV, 1938

Une décision de principe que la conjoncture me fait paraître urgente.

De Gaulle, Mémoires de guerre, 1954

Esclaves-nés des circonstances et des conjonctures

Bernanos, L’Imposture, 1927

Même si une politique régularisatrice est poursuivie par les grandes firmes, les groupes et les pouvoirs publics, la modification de la conjoncture et des rapports de forces suscite des changements. 

Perroux, L’Économie du XXes., 1964

Vous savez désormais la différence entre "conjecture" et "conjoncture". N'hésitez pas à parcourir les autres articles du site afin d'améliorer votre maîtrise de l'orthographe française et à nous envoyer vos doutes.

Pour soutenir notre travail, vous pouvez aussi partager cet article et laisser un commentaire.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Jérémie BOSANDJA

Je suis parfaitement d’accord avec cette publication car, celle-ci m’a aidé beaucoup…je me suis vraiment cultivé… aussi, je vous proposer aussi de nous clarifier sur le septième mode qu’on appelle  »gérondif ».
Je me demande s’il faut admettre que le présentatif  » voici et voilà » font partie des parties du discours.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager