La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vitézienne »

Vitézienne

Phonétique du mot « vitézienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vitézienne vitezjɛ̃n

Citations contenant le mot « vitézienne »

  • Élisabeth Catroux était une fille radieuse et énergique, une femme très intelligente et cultivée. Elle était une comédienne à la fois très tonique et très profonde, capable d'être très drôle et légère et en même temps très profonde et très grave. Au Conservatoire, elle était une «vitézienne» et l'on n'oublie pas l'extraordinaire Sous le lustre, un spectacle qu'elle avait écrit avec l'une de ses chères amies du Conservatoire, Dominique Valadié. Élisabeth Catroux avait joué, sous la direction d'Antoine Vitez, dans Alias de Martine Drai et dans le mémorable Soulier de satin de Paul Claudel qui fut donné en ouverture du Festival d'Avignon en 1987 tout comme deux ans plus tard, La Célestine. Le Figaro.fr, Mort de la comédienne Élisabeth Catroux
  • Dominique Valadié Ça a tout changé ! J’arrivais de Nice, j’avais 23 ans et j’ai eu la chance d’être admise au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Je me suis intéressée au théâtre très jeune. C’était comme un remède. J’avais trouvé un endroit où me calmer et un professeur absolument merveilleux au conservatoire de Nice. Le fait d’être admise à Paris a changé ma vie. On a le droit de choisir ses profs. Je ne connais personne donc je choisis Marcel Bluwal, sur le look. Il avait une casquette, je le trouvais sympa. Je fais une première année avec lui et il m’engage. La deuxième année, je choisis Vitez, qui me fait travailler aussi. C’est en travaillant avec eux que j’ai appris vraiment, pas seulement parce que je les avais comme enseignants. J’ai eu la chance de faire tant de spectacles avec Vitez sur une quinzaine d’années. Pour moi, c’est un maître. C’est quelqu’un qui a ramené toute l’histoire du théâtre, peut-être ses propres années Vilar, toute son expérience, sa difficulté à travailler dans des conditions très difficiles. Quand je l’ai connu, c’est là qu’il a commencé, d’une certaine façon, à exploser. Il va redonner vie au théâtre dans une forme traditionnelle (Jouvet, Dullin, la troupe…) mais, dans le même temps, il invente une scénographie et un corps sur le plateau quasiment graphique. Tous les acteurs jouent en étant dans les bras les uns des autres, en tentant des envolées vocales. Certains le parlaient très bien, ce qui n’était pas mon cas. Je demandais comment rallonger les longues, raccourcir les brèves. J’avais tendance à marteler des brèves en permanence, venant de Nice (rires). C’est ce qui était merveilleux chez Vitez. Il nous disait de copier, de prendre au vol, de laisser un trou si on ne comprenait pas. « Ça fait des accrocs dans le tissu, c’est pas très grave », disait-il. Toute cette poétique vitézienne, je ne l’ai jamais oubliée. Je m’en sers encore. Je m’en servirai toujours. L'Humanité, Dominique Valadié : « Le danger est de réduire l’activité théâtrale à de la distraction » | L'Humanité

Traductions du mot « vitézienne »

Langue Traduction
Anglais vitézienne
Espagnol vitézienne
Italien vitézienne
Allemand vitézienne
Chinois 维齐耶纳
Arabe فيتزيني
Portugais vitézienne
Russe vitézienne
Japonais ヴィテジエンヌ
Basque vitézienne
Corse vitézienne
Source : Google Translate API

Vitézienne

Retour au sommaire ➦

Partager