La langue française

Villeuse

Définitions du mot « villeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

VILLEUX, -EUSE, adj.

A. − BOT., ZOOL., peu usité. Qui est recouvert de poils longs et touffus ou d'un fin duvet. Synon. tomenteux (v. ce mot A), velu.Insecte villeux; plante villeuse. (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. ANAT. Qui présente des villosités. Membrane, muqueuse villeuse. Un deuxième estomac, membraneux, alongé, et, chose remarquable, villeux (Cuvier, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 132).La tunique villeuse de la langue (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux, 1826, p. 152).
2. PATHOL. Qui présente sur sa surface de petites saillies ayant l'apparence de poils et dont la présence est le signe d'une anomalie pathologique. (Dict. xixeet xxes.).
Tumeur villeuse. Tumeur rectale se présentant sous l'aspect d'une excroissance couverte de villosités pathologiques. Il ne faut pas perdre de vue qu'elles [les hémorroïdes] peuvent être associées à un certain nombre de maladies graves du rectum ou de l'anus; cancer du rectum, tumeur villeuse, rectocolite hémorragique (Quillet Méd.1965, p. 171).
Prononc. et Orth.: [vil(l)ø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. a) 1377 anat. « qui présente des villosités » (La Syrurgie de maistre Lanfranc, ms. B. N. 1323, fo33 vods Littré), attest. isolée; b) de nouv. 1742 hist. nat. « velu » (Essais et Observations de méd. de la Sté d'Édimbourg, trad. P. Demours, t. 3, p. 148); c) 1812 bot. « couvert d'un duvet mou » (Mozin-Biber). Empr. au lat.villosus « velu, couvert de poils », dér. de villus « poil ».

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

villeuse \vi.jøz\

  1. Féminin singulier de villeux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VILLEUX, EUSE. adj.
T. d'Histoire naturelle. Qui est couvert de poils, velu. Membranes villeuses. Tissu villeux.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VILLEUSE, tunique des intestins, (Anat.) on appelle autrement cette membrane des intestins, la tunique veloutée. Voyez Veloutée, tunique (Anat.) (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « villeuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
villeuse vijys

Citations contenant le mot « villeuse »

  • Quelques exceptions se produisent toutefois. En cas de diminution de la salivation par exemple, due notamment à des épisodes fébriles ou infectieux des voies aérodigestives supérieures. Mais aussi si elle est villeuse. Cette situation est fréquente chez les fumeurs qui salivent moins que les non-fumeurs. Les papilles agressées par le tabac s’allongent ce qui favorise la rétention des débris et des bactéries. Ou enfin, en cas de mauvaise haleine d’origine buccale. Dans ces cas, associé à un brossage des dents, celui de la langue peut avoir un effet bénéfique. ladepeche.fr, Quels gestes d’hygiène pour notre langue ? - ladepeche.fr
  • L’homme à la lavallière et à l’élégance arachnéenne a cependant des atouts. On ne parle pas de la toile qu’il tisse patiemment depuis des mois, mais plutôt de son allure villeuse…Comprendre par là que Villani porte barbe et cheveux en abondance. Il peut attirer ceux que le candidat officiel LREM ne séduit pas. Le proverbe est connu: faute de Griveaux… Le Figaro.fr, Villani [vi-la-ni] Mathématicien bientôt agrégé en calcul électoral
  • Autres manifestations possibles : la glossite, une inflammation de la langue qui devient rouge et douloureuse, ou la langue noire villeuse, qui se caractérise par une coloration foncée très disgracieuse. Allo docteurs, Candidose buccale : quand la mycose infecte la bouche

Traductions du mot « villeuse »

Langue Traduction
Anglais villous
Espagnol velloso
Italien villi
Allemand zottig
Chinois 绒毛的
Arabe خسيس
Portugais viloso
Russe покрытый ворсинками
Japonais 絨毛
Basque villous
Corse villosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « villeuse »

Source : synonymes de villeuse sur lebonsynonyme.fr

Villeuse

Retour au sommaire ➦

Partager