La langue française

Vénaux

Définitions du mot « vénaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉNAL, -ALE, -AUX, adj.

A. −
1. [En parlant de qqc. qui appartient au domaine comm.] Qui peut s'échanger contre de l'argent; qui est relatif à la vente. Le prix vénal ou conventionnel de la marchandise, c'est-à-dire (...) le prix auquel elle est fixée par l'effet d'une vente libre de part et d'autre (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois, 1807, p. 262).
Valeur vénale d'une chose. Ce que l'on peut obtenir en échange de cette chose: marchandises à troquer ou somme d'argent à recevoir; valeur estimée en argent. Synon. valeur marchande*.Lorsque les transactions sont nombreuses et fréquemment répétées, elles s'influencent mutuellement: un prix courant s'établit, et une grandeur très mesurable, à savoir, la valeur vénale d'un immeuble, d'une denrée, d'un service, se trouve dépendre de qualités non mesurables (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 303).
2. HIST. [En parlant de charge, d'emploi, d'office] Qui s'achetait, sous l'Ancien Régime, à prix d'argent près de l'administration royale. Cette foule de gentilshommes du second ordre anoblis de la veille, soit par les lettres de noblesse que les rois donnaient (...) soit par les charges vénales de secrétaire du roi, etc. (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 135).L'élection des jurés pour tous les corps d'arts et métiers fut supprimée et remplacée par des charges prenant le titre d'offices héréditaires et vénaux (Grillet, Ancêtres violon, t. 1, 1901, p. 104).
B. − P. anal. [En parlant de ce qui n'appartient pas au domaine comm.] Qui s'obtient ou peut s'obtenir à prix d'argent; en échange duquel on peut obtenir de l'argent. Parmi nous, comme au temps où tonna Juvénal. Gloire, amour, conscience, honneur, tout est vénal (Pommier, Colères, 1844, p. 10).
P. méton.
Qu'on peut acheter; qui se vend au plus offrant. Synon. mercantile, mercenaire, corruptible.Âme vénale; presse vénale; juge vénal. Tirésias était un agitateur, un prophète, un journaliste, fort habile, mais vénal (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p. 95).Plume vénale, d'un écrivain vénal. V. plume II B 4 ex. de Crèvecœur.
Qui se vend pour de l'argent ou qui peut être acheté, obtenu de manière immorale, de manière illicite. Les fautes commises par le gouvernement de Georges III (...) soutenues par un parlement vénal et une nation orgueilleuse (Say, Écon. pol., 1832, p. 235).Que n'avez-vous aussi balayé les soldats, Et l'injustice assise au cœur du tribunal. Et le treizième apôtre et le baiser vénal, Et le consentement aux lèvres de Judas (Péguy, Ève, 1913, p. 728).
Femme vénale. Femme dont on obtient les faveurs pour de l'argent. Synon. prostituée.Quatre ans après, j'apprends que cette femme était vénale. Il suffisait d'y mettre le prix. Je m'abouche avec une digne entremetteuse, qui lui verse le tarif demandé (Arland, Ordre, 1929, p. 137).
REM.
Vénalement, adv.,rare. De manière vénale; pour de l'argent, en échange d'argent. Agir vénalement. Le vrai penseur doit désirer que ceux qui embrassent vénalement la profession de lettrés soient découragés par la perspective de mourir de faim (Renan, Drames philos., Eau jouvence, 1881, IV, 2, p. 490).
Prononc. et Orth.: [venal], [-o]. Ac. 1694, 1718: ve-; dep. 1740: vé-. Étymol. et Hist. Ca 1225 « qui se vend, s'acquiert à prix d'argent » (Reclus de Molliens, Charité, éd. A.-G. Van Hamel, p. 67, CXXVI, 3); 1288 péj. (Jehan de Journi, Dime de penitance, éd. DrHermann Breymann, p. 83, vers 2964). Empr. au lat.venalis « à vendre; qui se vend », dér. de venus, -i « vente ». Fréq. abs. littér.: 113.

vénal « qui se laisse acheter au mépris de la morale »...

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

vénaux \ve.no\

  1. Masculin pluriel de vénal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vénaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vénaux veno

Citations contenant le mot « vénaux »

  • Vous les grenouilles naïves vous n'avez rien dans la cervelle, en plus vous êtes des enragées impolies qui encombrez le forum de vulgarité. Cette presse facile et tordue intéressée que par l'argent sans aucune moralité vous attire comme une bouse de vache attire les mouches. Au plus on les chasse au plus il y en a ! Les pigistes moches comme un Q déjà citées qui fustigent les gens pour vendre leur romans pourris meritent bien une diatribe. Cela n'empêche en rien l'existance de journalistes toutes aussi peu jolies mais tellement belles d'esprit qu'elles sont des professionnelles magnifiques qui écrivent de la vrai information en respectant la loi. Pour ne pas les citer il faudra regarder du côté de Libération par exemple pour les trouver, et surtout pas du côté de Closer ou Gala. Ces tabloïds toxiques et vénals, vénaux pardon, sont pour les grenouillettes paumées uniquement... Closermag.fr, Meghan Markle : son très généreux don, en toute discrétion, à une cause qui lui tient à cœur - Closer

Traductions du mot « vénaux »

Langue Traduction
Anglais venal
Espagnol venal
Italien venale
Allemand käuflich
Chinois 静脉
Arabe الوريد
Portugais venal
Russe продажный
Japonais 静脈
Basque venal
Corse venale
Source : Google Translate API

Vénaux

Retour au sommaire ➦

Partager