La langue française

Végétaux

Sommaire

  • Définitions du mot végétaux
  • Phonétique de « végétaux »
  • Citations contenant le mot « végétaux »
  • Traductions du mot « végétaux »

Définitions du mot « végétaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉGÉTAL, -ALE, -AUX, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc. [Corresp. à végéter A 1] Organisme vivant qui végète, présentant un thalle ou un ensemble de racines, tiges, feuilles, fleurs (avec port arborescent, buissonnant, herbacé ou rampant), formé de cellules à paroi cellulosique, capable d'élaborer ses matières organiques (notamment par photosynthèse chez les espèces vertes) à partir des éléments minéraux et gazeux de l'environnement ou vivant en symbiose, en parasitisme avec d'autres espèces, caractérisé par une mobilité et une sensibilité relativement faibles, se reproduisant par voie sexuée ou végétative. Végétaux frais, utiles; grands, petits végétaux; feuilles, fleurs, graines, organes, semences des végétaux; croissance, nutrition, respiration, vie des végétaux; classification, répartition des végétaux; espèces, genres de végétaux. Nous définirions l'animal par la sensibilité et la conscience éveillée, le végétal par la conscience endormie et l'insensibilité (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 113).La physionomie de la végétation est bien le signalement le plus expressif d'une contrée (...). Lorsque nous cherchons à évoquer un paysage (...), ce n'est pas une plante en particulier, un palmier, un olivier, dont l'image se dresse dans notre mémoire; c'est l'ensemble des végétaux divers qui revêtent le sol (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 6).V. animal2ex. 1.
[Suivi d'un adj. caractérisant] Végétaux fossiles, ligneux. Végétaux inférieurs. Végétaux d'une organisation simple, rudimentaire. Les réservoirs sont envahis par des végétaux inférieurs, des algues (Bourde, Trav. publ., 1929, p. 334).Végétaux supérieurs. Végétaux d'une organisation complexe, généralement pourvus de racines, tiges, feuilles et contenant de la chlorophylle. Les végétaux non chlorophylliens sont essentiellement les bactéries, les champignons et de rares végétaux supérieurs (plantes à fleurs) (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 340).Végétaux chlorophylliens. V. chlorophyllien dér. s.v. chlorophylle ex. de J.-M. Pérès.Végétaux herbacés. V. herbacé.
Service de (la) protection des végétaux. L'agriculture (service de protection des végétaux): bulletins de prévision des principaux paramètres susceptibles d'influencer la vie végétale ou le développement des maladies ou des ennemis des cultures (Météor. fr., 1963, p. 20).
P. anal., littér. Personne ou chose qui évoque un végétal. [L'âme végétale] produit sur les corps des animaux plusieurs espèces de végétaux qui (...) ne fructifient point, quoique bien enracinées: tels sont les poils, les plumes, les écailles, les ongles, les cornes (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 274).Dès que le pêcheur à la ligne du Vert-Galant (...), végétal diurne, placide, fixé, (...) arrache les racines de son pliant (...) l'Homme des ponts (...) le relaie (Arnoux, Paris, 1939, p. 341).
II. − Adjectif
A. − BOT., BIOL.
1.
a) Qui relève de cette catégorie d'êtres vivants. Créature végétale; organismes végétaux. Dans nos antiques forêts (...) se dresse fort et sérieux (...), l'orme ou le chêne, ce héros végétal aux bras noueux, au cœur d'acier (...) et qui, abattu par l'homme, associé à ses ouvrages, leur communique l'éternité des œuvres de la nature (Michelet, Oiseau, 1856, p. 163).V. animal2ex. 2:
Bien que l'être végétal veuille être défini plutôt par ses contours et par ses formes, j'honorerai d'abord en lui une vertu (...): celle de pouvoir accomplir sa synthèse aux dépens seuls du milieu inorganique qui l'environne. Ponge, Parti pris, 1942, p. 67.
b) Qui est propre à cette catégorie d'êtres vivants, qui les caractérise. Organe, tissu végétal; fraîcheur, odeur, puissance, richesse végétale. On (...) cueille très tard des fraises et des myrtilles (...) au milieu de plantes salutaires, la gentiane et l'arnica, et de fleurs éclatantes de vie (...) Cette magnificence végétale cesse brusquement en Aragon (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 178).La campagne jouit d'un état de douceur et d'innocence végétale, qui la rend délicieuse (Bosco, Mas Théot., 1945, p. 178).V. animalité ex. 1.
Cellule végétale. Cellule caractérisée par une épaisse membrane cellulosique. Les cellules végétales sont entourées d'une membrane épaisse et résistante qui empêche la migration dans le milieu (J. Verne, Vie cellul., 1937, p. 47).
Rem. Dans certains textes du xixes., végétal est utilisé comme synon. de végétatif (v. ce mot A 1 et B 1 a): Les effets (...) des connexions des nerfs entre eux, et l'influence des nerfs sur les fonctions végétales ou végétatives, sont soumises aux mêmes lois dans les animaux que dans l'homme (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 121). V. âme ex. 65, 66.
c) Au fig. Qui a un caractère primitif, instinctif, passif. Une bonté [celle d'Athénaïs] toute native, toute végétale, à la manière des légumes qui croissent bien ou mal sans en savoir la cause (Sand, Valentine, 1832, p. 13).Ils se taisaient, contents (...) de laisser pénétrer en eux l'épanouissement heureux des choses, l'indolence des branches retombantes (...). Le même bien-être les envahissait, végétal (Genevoix, Les Mains vides, Paris, Grasset, 1928, p. 41).
2. Qui est produit par cette catégorie d'êtres vivants. Suc végétal; substance végétale; matières organiques, productions végétales. La cire végétale, produite par des buissons (Crèvecœur, Voyage, t. 1, 1801, p. 279).Adoum use de certain jus végétal (...). C'est un latex visqueux (...). Adoum en badigeonne sa plaie (Gide, Retour Tchad, 1928, p. 878).Hormone* végétale.
3. Qui s'applique aux végétaux, qui les concerne. Biologie végétale; système végétal. L'existence des lois générales de la botanique (anatomie et physiologie végétales, lois de l'évolution...) ne supprime pas la validité d'un autre niveau de connaissance des plantes, celle du paysan, de l'amateur de jardins (Marrou, Connaiss. hist., 1954, p. 200).Règne* végétal.
B. −
1. ÉCOL., GÉOGR. Qui est constitué d'un grand nombre de végétaux. Masse végétale; populations végétales. Un esprit a besoin (...) du contact avec la terre. (...) le calme et la beauté de la nature végétale apaisent le tumulte des pensées. Disraëli aimait passionnément les arbres et les fleurs (Maurois, Disraëli, 1927, p. 192).
Association* végétale. Formation* végétale.
Couche, couverture végétale; revêtement, tapis végétal. Ensemble des végétaux qui recouvrent et protègent le sol terrestre. Les végétaux perdent de l'eau (...), bien qu'un revêtement végétal diminue par sa protection l'évaporation propre du sol, l'évaporation d'un sol recouvert de végétation est plus forte que celle du sol nu (Maurain, Météor., 1950, p. 219).On a pris conscience (...) d'un fait (...) dramatique: la couverture végétale de notre planète se dégrade à pas de géants (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 770).
2. Sol végétal, terre végétale. Couche de la surface terrestre formée de végétaux décomposés, riche en matières organiques et propre à la culture. Notre sol végétal (...) est profond (...); voilà pourquoi les arbres (...) croissent ici avec tant de rapidité (Crèvecœur, Voyage, t. 3, 1801, p. 256).Anciens fossés, comblés de débris et de terre végétale luxuriante, où les arbres et les plantes pariétaires ont pris racine depuis des siècles (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 435).
C. − Qui est extrait des végétaux ou qui est fabriqué à partir de produits fournis par les végétaux. Poison, tanin végétal; essence, matière, teinture végétale. Couleurs organiques (...): les couleurs végétales ou naturelles auxquelles se rattachent la (...) gomme-résine exotique, les laques (Civilis. écr., 1939, p. 6-10).Le câble qui soutient la cage était autrefois constitué de fibres végétales, aloès ou chanvre (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 245).Crin* végétal. Ivoire* végétal. Soie végétale. V. soie1I B 2 a.
− Domaine alim.Produit, régime végétal; graisse, nourriture végétale. Aliments végétaux (...). Les aliments d'origine végétale se divisent en céréales, légumes et fruits. Ils renferment les trois principes alimentaires fondamentaux: albumine, graisse et hydrate de carbone (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 246).Huile* végétale.
D. −
1. Qui représente des plantes ou qui évoque les formes de ces organismes. Motifs végétaux. L'étonnant vase aux iris (...) traduit à merveille, par le souple fléchissement de son profil et l'alanguissement de son décor végétal, l'esprit de la Belle époque (Grandjean, Orfèvr. XIXes., 1962, p. 75).
2. P. anal., littér. Qui évoque un végétal par son aspect gracieux, son statisme, etc. Immobilité végétale. Jean Meusnier, à son chevalet (...), poussait avec l'obstination lente d'un paysan le dessin d'un arbre farouche, et gardait un silence végétal (A. France, P. Nozière, 1899, p. 122).Ses joues (...) veloutées d'un duvet ras d'une suavité végétale (Colette, Blé en herbe, 1923, p. 53).
REM. 1.
Végétalement, adv.,rare, littér. D'une manière végétale. La situation de pointe du bourgeon qui organiquement, végétalement mène l'arbre, tire tout l'arbre à lui (Péguy, Notre jeun., 1910, p. 18).[Dans un cont. métaph.] [Colette] sentait la durée plus végétalement qu'humainement (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 36).
2.
Végétaliser, verbe trans.,rare. a) Peupler de végétaux. La puissance végétale s'accroît de jour en jour aux dépens de l'océan; elle en végétalise le bassin (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 83).b) Donner un caractère végétal à. Le noir d'aniline (...) ne peut être appliqué directement que sur les tissus de coton (...). M. Schützenberger a vu le noir d'aniline imprimé sur soie; on avait végétalisé la fibre par immersion dans un bain de cellulose dissoute dans l'oxyde de cuivre ammoniacal (R. Radeauds R. des Deux Mondes, 15 août 1874, p. 905).P. anal. La plupart des images des poètes blancs tendent à la minéralisation de l'humain. Césaire, au contraire, végétalise, animalise la mer, le ciel et les pierres (Sartre, Sit. III, 1949, p. 269).
Prononc. et Orth.: [veʒetal], plur. masc. [-o]. Ac. 1718: vegetal, dep. 1740 végé-. Étymol. et Hist. A. 1575 subst. masc. plur. (A. Paré, Des distillations ds Œuvres, XXVI, 12, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 3, p. 626). B. Adj. 1. 1611 « qui donne croissance à une plante » (Cotgr.); 2. 1625 « qui est composé de plantes » choses vegetales (G. Naudé, Apologie pour grands hommes, p. 284); 1687 sel végétal (Mmede Sévigné, Corresp., 22 sept., éd. R. Duchêne, t. 3, p. 319); 1749 terres végétales (Buffon, Hist. et théorie de la terre, p. 121); 1762 régime végétal (Abbé Barthelemy, Voyage du Jeune Anacharsis, t. 3, p. 274); 3. 1701 « propre aux plantes » faculté végétale (Fur.); 1730 règne végétal, v. règne; 1761 espèces végétales (J.-B. Robinet, De la nature, p. 305); 1762 vie végétale (Ch. Bonnet, Considération sur les corps organiques, p. 231); 4. 1832 « qui est comparé à la vie des plantes » bonheur végétal (Balzac, Femme aband., p. 263); 5. 1866 « qui représente des plantes » (Taine, Voy. Ital., t. 2, p. 402). Empr. au lat. médiév.vegetalis (1361 ds Latham), dér. de vegetare (v. végéter). Fréq. abs. littér.: 2 098. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 6 239, b) 2 214; xxes.: a) 1 130, b) 1 731.
DÉR.
Végétalité, rare,subst. fém. a) Nature, propriétés des végétaux; ensemble des végétaux. On soutenait que l'homme de l'Occident était une individualité (...) plus en relief sur la nature (...) que l'homme de l'Orient, dont l'individualité est (...) noyée dans le Grand Tout, en l'exubérance de végétalité et d'animalité (Goncourt, Journal, 1891, p. 64).b) [Corresp. à végétatif A et B] ,,Ensemble des phénomènes physiologiques qui constituent l'expression la plus simple de la vitalité, qui existent seuls chez les plantes, mais que l'on rencontre aussi chez les animaux. Ils obéissent aux lois fondamentales de la régénération, de l'accroissement et de la multiplication (ou propagation)`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Les plus nobles fonctions vitales (...) furent enfin représentées, même chez l'homme, comme reposant toujours sur les plus grossières (...). L'animalité se subordonne partout à la végétalité, ou la vie de relation à la vie de nutrition (Comte, Catéch. posit., 1852, p. 127). [veʒetalite]. 1resattest. a) 1842 « état ou nature d'une plante » (Ac. Compl.), b) 1852 (Comte, loc. cit.); de végétal, suff. -(i)té*.
BBG.Goug. Mots t. 1 1962, p. 89. − Plantefol (L.). Lang. sc. Hist. des mots plante et végétal. Cr. hebdomadaires des séances de l'Ac. des Sc. 1975, t. 281, pp. 33-37. − Quem. DDL t. 13, 28, 7 (s.v. végétalité).

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

végétaux \ve.ʒe.to\

  1. Masculin pluriel de végétal.
    • On verse sur le tas ou dans le composteur tous les déchets végétaux du jardin en évitant le branchage d’un trop gros diamètre. — (Alain Baraton, Mes trucs et astuces de jardinier, Éditions Flammarion, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VÉGÉTAL. n. m.
Il se dit de Tout ce qui est arbre ou plante par opposition à Animal et à Minéral. Traité des végétaux. Remède tiré des végétaux.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VÉGÉTAUX, (Jardinage.) sont tous les êtres qui vivent de la substance de la terre. On entend par ce mot toutes les plantes en général que l’on peut renfermer sous deux especes, les arbres & les herbes.

Le terme de végétal a été donné aux plantes, parce qu’on a cru devoir appeller végétation l’action par laquelle les plantes croissent, vegetans dicitur ab anima vegetante.

Les végétaux se distinguent en arbres, arbustes, arbrisseaux ou frutex, sous-arbrisseaux ou sufrutex, herbes, légumes, oignons, roseaux & chiendents.

Ils se peuvent encore diviser en plantes terrestres & aquatiques ; les terrestres sont celles qui croissent sur la terre, au-lieu que les aquatiques ne s’élevent bien que dans l’eau.

Les unes & les autres se subdivisent en plantes ligneuses ou boiseuses, en bulbeuses & en fibreuses, ou ligamenteuses, qu’on peut encore appeller herbacées.

Les plantes ligneuses ou boiseuses sont tous les arbres dont la consistance, tant dans les branches que dans la tiges & les racines, est assez dure pour former du bois ; elles se divisent en arbres sauvages & en domestiques.

Les sauvages sont ceux qui viennent sans culture, dans les bois & les campagnes.

Les domestiques se cultivent dans les jardins, & sont proprement les arbres à fruit.

Les plantes bulbeuses renferment toutes les plantes qui ont des oignons, soit légumes ou fleurs.

Les plantes fibreuses ou ligamenteuses n’ont que des racines très-menues, ou de petits ligamens ; cela regarde les fleurs les plus délicates, les blés & autres chiendents, les plantes médicinales cultivées, les herbes sauvages, que l’on appelle simples, les légumes & les herbes potageres.

Il y a encore les plantes annuelles, les pérenelles & les parasites.

Les plantes annuelles ne durent qu’un an, les pérenelles ou vivaces durent plus long-tems.

Les plantes parasites vivent aux dépens des autres, tels que l’agaric & le gui de chêne ; elles végetent sur les autres, & leurs racines se nourrissent sur l’écorce de ces plantes auxquelles elles sont attachées.

Les parties des végétaux sont la graine, la racine, la tige ou le tronc, l’écorce, les yeux, les bourgeons, les branches, les feuilles, les fleurs & les fruits.

On expliquera toutes ces parties différentes à leur article.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « végétaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
végétaux veʒeto

Citations contenant le mot « végétaux »

  • Une aide pour la location ou l'achat d'un broyeur à déchets végétaux Nice-Matin, Une aide pour la location ou l'achat d'un broyeur à déchets végétaux - Nice-Matin
  • Je ne suis pas végétarien parce que j’aime les animaux, mais parce que je déteste les végétaux. De A. Whitney Brown
  • Entouré d’un univers de choses tangibles et visibles : les animaux, les végétaux, les astres, l’homme, de tout temps, perçoit qu’au plus profond de ces êtres et de ces choses réside quelque chose de puissant qu’il ne peut décrire, et qui les anime. De Proverbe africain
  • Sur l’autre embarcation, une herse a été installée, permettant de « récolter » les végétaux coupés. Au total, en cette journée, deux tonnes de matières devraient être retirées de l’étang. D’autres opérations doivent avoir lieu sur Saussi et les étangs Muller, voisins. , Autres | Les pêcheurs coupent les végétaux gênants dans les étangs
  • Après avoir ecouter les conseils de ceux qui savent, pas de temps à perdre, pour réussir les semis de couverts végétaux, profiter de l'humidité et la fraîcheur du sol. #MondayMotivation #Permaculture #ACS #notill #Ecoconstruction #FrAgTw Cc @AxemaFR @reussir @apad_contact pic.twitter.com/QLU2l0m4en Web-agri, Photos et vidéos de semis de couverts végétaux et dérobées estivales
  • Repensons notre lien avec la nature en étudiant ce qui unit humains et végétaux mais, encore au delà, les interactions et interdépendances de tout notre environnement. Décloisonnons les frontières du vivant avec Mario Del Curto, photographe, et Soizic Prado, spécialiste en écologie chimique. France Culture, Déconfiner le vivant : quelles frontières entre humains et végétaux ?
  • (ETX Studio) - Lait d'amande et crème végétale ont pris un sérieux coup de plomb dans l'aile ! Trop chers ou les alternatives aux produits laitiers ne sont-ils tout simplement pas au goût des Français ? On leur promettait un avenir radieux et on les imaginait être des challengers féroces face à notre bon vieux laitier demi-écrémé. Force est de constater que margarines, jus végétaux et autres crèmes dépourvues de toute matière d'origine animale ont déjà bu leur petit lait, d'après le bilan de la consommation de produits laitiers en 2019 publié par FranceAgriMer.  ladepeche.fr, Les alternatives végétales aux produits laitiers ne sont plus du tout tendances - ladepeche.fr
  • De récentes études révèlent l’étendue des mécanismes qui régissent le fonctionnement intime des végétaux qui savent aussi bien communiquer que se préserver les uns les autres. Un monde aussi fascinant qu’insoupçonné s’ouvre à la recherche. Sciences et Avenir, La science explore l’intelligence des arbres - Sciences et Avenir
  • Sorte de taxidermie réinventée, ces animaux végétaux sont recouverts de mousse, des fleurs poussent sur leur corps, leurs entrailles sont faites de terre. « J’utilise de la résine mais il y a aussi de vraies racines, de vraies branches et de vraies fleurs », précise Emeric Chantier, l’artiste à l’origine de ces sculptures qui composent « Decorum », la nouvelle exposition du château Malromé.   SudOuest.fr, Sud Gironde : des animaux végétaux au château Malromé
  • Ce rapport se concentre sur le volume et la valeur du marché Dérivé des végétaux et sucre synthétique 2020-2024 au niveau mondial, régional et au niveau de l’entreprise. D’un point de vue mondial, ce rapport représente la taille globale du marché Dérivé des végétaux et sucre synthétique en analysant les données historiques et les perspectives futures. Au niveau régional, ce rapport se concentre sur plusieurs régions clés: l’Amérique du Nord, l’Europe, la Chine et le Japon, etc. , Marché Dérivé des végétaux et sucre synthétique 2020 | Impact de Covid-19 | Perspectives commerciales de l’industrie, revenus, types, applications, tendances et prévisions 2024 – Commune Magazine

Traductions du mot « végétaux »

Langue Traduction
Anglais plants
Espagnol plantas
Italien impianti
Allemand pflanzen
Chinois 植物
Arabe النباتات
Portugais plantas
Russe растения
Japonais 植物
Basque landareak
Corse piante
Source : Google Translate API
Partager