La langue française

Vasière

Sommaire

  • Définitions du mot vasière
  • Étymologie de « vasière »
  • Phonétique de « vasière »
  • Citations contenant le mot « vasière »
  • Traductions du mot « vasière »

Définitions du mot « vasière »

Trésor de la Langue Française informatisé

VASIÈRE, subst. fém.

A. −
1. Endroit, trou, fond vaseux. C'était d'une langueur, c'était d'une tiédeur de fleurs blanches qui, près de vasières, meurent (Jammes, De l'angélus, 1898, p. 35).
2. Zone littorale, partie d'estuaire couverte de vase et comprise dans la zone interstitielle. (Dict. xxes.).
B. − Spécialement
1. ,,Réservoir disposé en tête et au point culminant d'un marais salant, pour y stocker, entre deux grandes marées, les eaux destinées à son alimentation`` (Lar. encyclop.). Généralement les vasières ne peuvent être remplies qu'aux grandes marées des syzygies et doivent par conséquent contenir assez d'eau pour alimenter la saline pendant quinze jours au moins (Stocker, Sel, 1949, p. 32).
2. Parc à moules. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc.: [vɑzjε:ʀ], [va-]. Étymol. et Hist. 1. 1415 en Bretagne « réservoir aménagé au point le plus haut d'un marais salant pour y stocker les eaux destinées à son alimentation » (Archives de Bretagne, t. 5, p. 189); 1731 (Dict. des arts ds Trév. 1752); 2. 1861 « endroit vaseux » (C.r. de l'Ac. des sc., t. 52, p. 119); 3. 1872 « parc à moules » (Littré); 4. 1966 « zone littorale, partie d'estuaire couverte de vase et comprise dans la zone interstitielle » (Lar. 3). Dér. de vase2*; suff. -ière (v. -ier). Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Straka (G.). En relisant Menaud, maître-draveur. Mél. Imbs (P.) 1973, p. 274.

Trésor de la Langue Française informatisé

VASIÈRE, subst. fém.

A. −
1. Endroit, trou, fond vaseux. C'était d'une langueur, c'était d'une tiédeur de fleurs blanches qui, près de vasières, meurent (Jammes, De l'angélus, 1898, p. 35).
2. Zone littorale, partie d'estuaire couverte de vase et comprise dans la zone interstitielle. (Dict. xxes.).
B. − Spécialement
1. ,,Réservoir disposé en tête et au point culminant d'un marais salant, pour y stocker, entre deux grandes marées, les eaux destinées à son alimentation`` (Lar. encyclop.). Généralement les vasières ne peuvent être remplies qu'aux grandes marées des syzygies et doivent par conséquent contenir assez d'eau pour alimenter la saline pendant quinze jours au moins (Stocker, Sel, 1949, p. 32).
2. Parc à moules. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc.: [vɑzjε:ʀ], [va-]. Étymol. et Hist. 1. 1415 en Bretagne « réservoir aménagé au point le plus haut d'un marais salant pour y stocker les eaux destinées à son alimentation » (Archives de Bretagne, t. 5, p. 189); 1731 (Dict. des arts ds Trév. 1752); 2. 1861 « endroit vaseux » (C.r. de l'Ac. des sc., t. 52, p. 119); 3. 1872 « parc à moules » (Littré); 4. 1966 « zone littorale, partie d'estuaire couverte de vase et comprise dans la zone interstitielle » (Lar. 3). Dér. de vase2*; suff. -ière (v. -ier). Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Straka (G.). En relisant Menaud, maître-draveur. Mél. Imbs (P.) 1973, p. 274.

Wiktionnaire

Nom commun

vasière \va.zjɛʁ\ féminin

  1. Grand bassin de saline dans lequel arrive l’eau de mer.
  2. (Géographie) (Écologie) Zone marécageuse sédimentaire située le long du littoral ou d’un estuaire.
    • À l’interface entre terre et mer, vasières, dunes, prés-salés, roselières et prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence décroissante des marées et des crues de la Seine. — (L’Estuaire de la Seine, un territoire à découvrir, paris-normandie.fr, 11 mars 2016)
  3. (Figuré) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Pardonnez-lui, il va tailler un costard aux culs-bénis […] Il va jeter des soutanes pleines de rats dans les vasières. — (Jacques Josse, Un habitué des courants d'air, Cadex éditions, 1999, p. 18)

Forme d’adjectif

vasière \va.zjɛʁ\

  1. Féminin singulier de vasier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VASIÈRE (va-ziè-r') s. f.
  • 1Synonyme de vasais.
  • 2Lieu vaseux, trou de vase. Dans l'île de Ré, sur une longueur de trois à quatre lieues, une immense et stérile vasière a été convertie en un champ de production [d'huîtres] d'une richesse inouïe, Coste, Comptes rend. Acad. des sciences, t. LII, p. 119.
  • 3Parc à moules.

HISTORIQUE

XIIIe s. Avon baillé et ottroié à homme religieux… nostre wasier [terrain vaseux], que nous avons à Caudebec, Du Cange, wasshum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vasière »

Féminin de vasier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vasière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vasière vasjɛr

Citations contenant le mot « vasière »

  • Ils traînent au fond des jardins, protégés par une vieille bâche bleue dont le plastique s’effiloche. Ils trônent dans les vasières bordant les rivières ou les côtes françaises. Ou croupissent à l’arrière des hangars d’un club de voile. Depuis des années, voire des décennies, ces vieux bateaux n’ont pas senti le contact de l’eau. Mais ils restent là, font partie du paysage. Peut-être plus pour longtemps. , La France ne veut plus voir ses bateaux en fin de vie laissés à l’abandon
  • Lorsque l'océan Atlantique pénètre les traicts (bras de mer) du Croisic, il remonte par un système de canaux, les étiers, jusqu'au bassin guérandais. Au moment des marées, le paludier ouvre une trappe et remplit d'eau de mer (concentration en sel de l'ordre de 25g/l) la vasière, premier bassin d'évaporation du circuit qui sert de réserve entre deux marées. usinenouvelle.com/, [Sortie d'usine] Les coulisses de fabrication du sel, l'or blanc de Guérande - Sortie d'usine
  • Il est lissier depuis 1956. Fils de lissier, il a exercé son art pendant près d’un demi-siècle aux prestigieuses Manufactures nationales des Gobelins. Depuis plus de 20 ans, il réside à Riantec. « Je m’inspire beaucoup de la ria d’Etel et de la Petite mer de Gâvres, confie-t-il. J’ai d’ailleurs baptisé cette exposition  Morbihanig, la toute petite mer. Sur la vasière, les mouvements de l’eau qui se retire créent des lignes horizontales, des tâches que j’utilise, inconsciemment ». Le Telegramme, Daniel Cordeau expose ses tapisseries à la Grande Poudrière, à Port-Louis - Port-Louis - Le Télégramme
  • Si cet endroit a un impact indéniable du point de vue touristique, les premières carcasses de bateaux abandonnées sur la vasière l’ont été pour d’autres raisons beaucoup plus pratiques. Le Telegramme, Le cimetière de bateaux de Kerhervy, lieu magique de Lanester - Pays de Lorient : un lieu, une histoire - Le Télégramme
  • Le Grand port maritime (GPM) n’a plus de projet de remblaiement de la vasière de Méan à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). , Saint-Nazaire : le port enterre son projet polémique sur la vasière de Méan | L'Écho de la Presqu'île

Traductions du mot « vasière »

Langue Traduction
Anglais mudflat
Espagnol marisma
Italien mudflat
Allemand wattenmeer
Chinois 泥滩
Arabe مسطح
Portugais mudflat
Russe мадфлэт
Japonais 干潟
Basque mudflat
Corse mudulaghju
Source : Google Translate API
Partager