Tubage : définition de tubage


Tubage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TUBAGE, subst. masc.

A. − MÉD., CHIR. Introduction d'un tube, rigide ou souple, dans un conduit ou une cavité naturel(le), afin de permettre le passage de l'air, d'y introduire des substances thérapeutiques ou alimentaires, d'y prélever ou d'en évacuer des sécrétions, ou encore d'explorer les organes sous-jacents. Synon. intubation.Tubage duodénal; tubage du larynx; faire un tubage; nourrir par tubage. Je veux penser que mon tubage de samedi dernier, la douleur constante que j'en garde à la vésicule (...) sont les vraies causes de l'absence de ressort (...) dont je suis en ce moment la proie (Du Bos, Journal, 1927, p. 148). Le tubage gastrique permet de recueillir le liquide sécrété par la muqueuse et d'étudier ces modifications pathologiques (Quillet Méd.1965, p. 142).
B. − TECHNOLOGIE
1. FORAGE. Opération consistant à introduire un ensemble d'éléments tubulaires métalliques dans un forage ou un puits afin d'en cuveler les parois. Synon. cuvelage.Tubage. Lors de l'exécution d'un forage, il est nécessaire de soutenir les terrains traversés par un tube métallique (...). Sans lui, des éboulements se produiraient au passage des formations tendres (Chartrou, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 54).
P. méton. ,,Colonne de revêtement des parois d'un sondage`` (Ayache 1981). Les trous de sonde sont garnis sur toute leur hauteur d'un tubage en fer percé de trous au droit des couches de sel (Ch. Durand, Industr. minérales Lorr., 1893, p. 24).
2. ,,Fixation des tubes dans une chaudière`` (Gruss 1978).
Prononc.: [tyba:ʒ]. Étymol. et Hist. 1. 1842 technol. « action de tuber » (Ac. Compl.); 2. 1858 « introduction d'un tube dans le larynx pour empêcher l'asphyxie dans les cas de croup, etc. » (Journal de méd. et de chir. pratiques, XXIX, p. 439 ds Quem. DDL t. 8); 3. 1889 « opération qui consistait à introduire un tube d'acier dans l'intérieur d'une bouche à feu » (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., p. 77). Dér. de tuber*; suff. -age*.

Tubage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tubage \ty.baʒ\ masculin

  1. (Médecine) Action d'introduire un tube souple ou rigide dans un conduit ou une cavité pour alimenter, examiner ou soigner un patient. → voir intubation
    • Faire un tubage, nourrir par tubage.
  2. (Industrie pétrolière) Introduction de tubes dans un forage, un puits, etc. pour en soutenir les parois : cuvelage.
    • Le tubage du trou de sondage a évité les éboulements.
  3. (Industrie pétrolière) (Par métonymie) L'ensemble de ces tubes.
    • Le forage est protégé par un tubage métallique sur toute sa hauteur.
  4. Remplissage d’un tube de cigarette avec du tabac à l’aide d’une tubeuse.
    • D’une simple pression de doigt, réalisez le tubage de votre cigarette. 5 niveaux de densité sont disponibles sur cette machine à tuber électrique. — (Texte publicitaire)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tubage : définition du Littré (1872-1877)

TUBAGE (tu-ba-j') s. m.
  • Opération par laquelle on tube.

    Tubage du larynx, introduction d'une virole métallique dans le larynx entre les cordes vocales inférieures.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tubage »

Étymologie de tubage - Wiktionnaire

Du verbe tuber avec suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tubage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tubage tybaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « tubage »

  • Le conduit d'évacuation de fumée d'une cheminée doit répondre aux exigences de la norme NF DTU 24.1. Vérifiez sa résistance, son étanchéité et son efficacité pour éviter les risques liés au système de chauffage. Par ailleurs, optimisez les performances d'un conduit défaillant en installant un tubage. Les conseils pour réussir cette opération. Futura, Comment faire un tubage de cheminée ?
  • Travaux en vue. - Un feu de cheminée à la Résidence en janvier 2020 n’a pas causé de dégâts au musée. Mais l’intervention des entreprises pour le chantier d’installation d’un tubage isolant a retardé l’ouverture du musée. Le conservateur Bernard Delémontey a demandé à la mairie la protection des salles d’exposition. Fin des travaux le 15 juillet. , Culture - Loisirs | L'association Saône Lorraine reste mobilisée à Châtillon-sur-Saône
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Cimentation de tubage de puits. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Cimentation de tubage de puits est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Marché Cimentation de tubage de puits mondial 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Schlumberger, Halliburton, Weatherford, National Oilwell Varco, Tenaris – Journal l'Action Régionale

Images d'illustration du mot « tubage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tubage »

Langue Traduction
Corse carcassa
Basque karterra
Japonais ケーシング
Russe кожух
Portugais invólucro
Arabe غلاف
Chinois 套管
Allemand gehäuse
Italien involucro
Espagnol caja
Anglais casing
Source : Google Translate API

Synonymes de « tubage »

Source : synonymes de tubage sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires