La langue française

Trumeaux

Sommaire

  • Définitions du mot trumeaux
  • Phonétique de « trumeaux »
  • Citations contenant le mot « trumeaux »
  • Images d'illustration du mot « trumeaux »
  • Traductions du mot « trumeaux »

Définitions du mot « trumeaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRUMEAU, subst. masc.

I. − Vx. Gras de la jambe. (Dict. xixeet xxes.).
BOUCH. Jarret de bœuf. (Ds Gdes heures cuis. fr., Éluard-Valette, 1964, p. 252).
II. − BEAUX-ARTS
A. −
1. Espace compris entre deux portes, entre deux fenêtres; panneau, revêtement (de menuiserie, de glace, peinture ornementale, etc.) qui occupe cet espace. Les trumeaux des fenêtres, horriblement surchargés, se lézardaient en tous sens (Mérimée, Ét. arts Moy. Âge, 1870, p. 132).
2. Glace décorant le dessus d'une cheminée; panneau de bois sculpté, peinture ornementale au-dessus d'une telle glace. Trumeau orné de marqueterie; trumeau rococo. Au-dessus de la cheminée (...) s'élevait jusqu'au plafond un trumeau encadré par un fouillis de branchages, de nids de tourterelles et de canaris dorés (Nerval, Fayolle, 1855, p. 44).
B. − Pilier, souvent sculpté ou masqué par une statue, qui soulage en son milieu le linteau d'un portail. Trumeau gothique sculpté. L'étude des façades (...) conduira à son tour, pour les plans, à certaines modifications des avant-corps, des entr'axes, des piliers, des trumeaux (Arnaud, Archit. et constr., t. 1, 1931p. 73).
III. − Pop., vieilli. (Vieux) trumeau. Personne âgée; en partic., vieille femme outrageusement fardée. « Avais-je raison, hier? Quels trumeaux!... » La pimpante Cécile prononçait à mi-voix cette parole irrespectueuse (...). Elle montrait du coin de l'œil un groupe de vieilles personnes (Bourget, Drame, 1921, p. 110).La vue de tout ce petit monde laborieux [les étudiants] est fort plaisante pour un vieux trumeau comme moi (Proust, Prisonn., 1922, p. 291).
Prononc. et Orth.: [tʀymo]. Ac. 1740: trumeau ,,Quelques-uns disent trémeau`` (v. Littré ,,On a dit trémeau``); dep. 1762: trumeau. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1200 « mollet » (Garin le Loheren, éd. J. E. Vallerie, 6153); b) ca 1393 « jarret du bœuf » (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 185, 7); 2. a) 2emoit. du xiiies. « pilier (d'un château) » (Gaufrey, 272 ds T.-L.); b) 1691 « partie du parapet terminé par les deux embrasures d'une batterie » (Ozanam d'apr. FEW t. 17, p. 402b: tremeau); c) 1875 « colonne, pilier qui supporte en son milieu le linteau d'une porte d'église » (Viollet); 3. a) 1676 « partie d'un mur située entre deux baies, entre deux ouvertures verticales » (Félibien, p. 764); b) 1718 « panneau de glace recouvrant cet espace » (doc. ds Havard); c) 1743 « panneau de glace décorant une cheminée » (doc., ibid.); 1875 « peinture ornementale surplombant ce panneau » (Goncourt, Journal, p. 1086); d) α) 1861 « demoiselle de comptoir, dans un caboulot » (Bouis-bouis, bastringues et caboulots de Paris, p. 159 ds Klein Vie paris., p. 88, note 1); 1868 « prostituée, vieille dévergondée » (Verlaine, Coppée, Qui veut des merveilles? ds Verlaine, Œuvres poét. complètes, éd. Y.-G. Le Dantec et J. Borel, p. 28); β) 1864 vieux trumeau « personne âgée » (Almanach des toqués ds Larch. 1872, p. 232). Prob. dér., à l'aide du suff. -eau*, d'une forme non att. *trum, issue de l'a. b. frq. *thrum « moignon ». Cf. l'a. h. all., m. h. all. drum « extrémité, bout », all. Trumm « gros morceau (de quelque chose) ». La présence du [y] dans le rad. permet de supposer que le mot est entré en gallo-rom. à une époque assez tardive, peut-être au viiies., v. FEW t. 17, p. 404 a-b. Fréq. abs. littér.: 59. Bbg. Archit. 1972, p. 83. − Meier (H.). Neue lat.-rom. Etymologien. Bonn, 1980, pp. 108-122. − Quem. DDL t. 7, 21.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRUMEAU. n. m.
T. d'Architecture. Panneau de menuiserie qui occupe tout l'espace entre deux fenêtres, dans l'intérieur d'un appartement. Il se dit aussi d'un Panneau de glace qui occupe l'espace entre deux fenêtres, ou qui est placé au-dessus d'une cheminée. Il se dit aussi du Panneau de bois sculpté, de la peinture qui en décore la partie supérieure et qui est encadrée avec la glace. En termes de Boucherie, il désigne le Jarret de bœuf, la partie qui se trouve au-dessus de la jointure du genou, lorsqu'elle est coupée pour être mangée.

Phonétique du mot « trumeaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trumeaux trymɔ

Citations contenant le mot « trumeaux »

  • Les deux commodes sont destinées à être placées sous les trumeaux d’entrefenêtre dans la chambre du roi, alors en plein travaux d’embellissement entrepris par l’architecte Ange-Jacques Gabriel pour renouveler le mobilier Louis XIV. Elles sont par la suite transférée au château de Choisy, puis au château de Marly en 1788, jusqu’à la Révolution. Leur trace est perdue jusqu’en 1936, date à laquelle on retrouve la commode acquise par Fontainebleau chez le comte Adolphe Niel, grand amateur d’art. Connaissance des Arts, Le dernier meuble de Louis XV en mains privées acquis par le château de Fontainebleau | Connaissance des Arts
  • Commode pieds compas, armoires parisiennes, miroirs trumeaux, enfilade esprit scandinave ou encore fauteuil fifties sont désormais facilement accessibles. Sélection de produits disponibles dans le commerce... au look rétro ! Madame Figaro, Shopping déco : place au must have vintage (mais totalement neuf) - Madame Figaro
  • Le support sur les trumeaux étant amianté, la solution technique ponctuelle validée par le bureau de contrôle a fait intervenir le système d’ITE StoTherm Minéral COB. Ce dernier consiste à fixer un panneau de laine de roche sur un support OSB préalablement mis en œuvre devant l‘ancien support, et ainsi l’encapsuler, avant de fixer l’isolant en laine de roche et son complexe de finition enduit. lemoniteur.fr, Sous les fresques, le confort de l’isolation thermique par l’extérieur
  • Styles Louis XIV et Louis XV. Parmi les éléments intéressants, l’ensemble de boiseries qui décorent les pièces du rez-de-chaussée, elles sont notamment complétées par des trumeaux de cheminée et des placards ornés de moulures où voisinent les styles Louis XIV et Louis XV. Lesdites boiseries subsistent, conservées par les différents propriétaires après la vente en 1829 par la famille Laforest, et par la municipalité après la démolition du bâtiment en 2002. www.lepopulaire.fr, Les boiseries de la maison Laforest à Limoges pourraient partir à Blond - Limoges (87000)

Images d'illustration du mot « trumeaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trumeaux »

Langue Traduction
Anglais piers
Espagnol muelles
Italien moli
Allemand pfeiler
Chinois 码头
Arabe أرصفة
Portugais cais
Russe причалы
Japonais 桟橋
Basque kai
Corse piers
Source : Google Translate API
Partager