La langue française

Triomphaux

Sommaire

Définitions du mot triomphaux

Trésor de la Langue Française informatisé

TRIOMPHAL, -ALE, -AUX, adj.

A. −
1. ANTIQ. ROMAINE. Relatif, propre au triomphe. Arc, sacrifice triomphal; couronne, pourpre, toge triomphale; honneurs, jeux, ornements triomphaux. La figure humaine se réfugie dans des divinités nues, drapées à l'antique: victoire porteuse de palmes ou de couronnes, quelquefois montée sur un char triomphal (Viaux, Meuble Fr., 1962, p. 132).
2. [En parlant d'une pers.] Rare. Qui a remporté une éclatante victoire militaire. Il fallut pour la victoire les furieuses charges de Murat, le tonnerre de trois cents canons tirant ensemble et la valeur de Ney, le triomphal prince de la journée (Zola, Débâcle, 1892, p. 60).
3. [En parlant d'une chose] Qui est créé, qui a lieu pour glorifier un triomphateur, pour célébrer une victoire. C'étaient nos soldats qui avaient tout fait et pour lesquels on instituait des fêtes triomphales ou funèbres (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 503).
En partic.
[En parlant d'un monument] Qui est élevé pour célébrer une victoire, honorer un vainqueur. Colonne triomphale. Nous vîmes paroître le sommet des deux grandes pyramides. Placées à l'entrée de la vallée du Nil, elles ressemblent aux portes funèbres de l'Égypte, ou plutôt à quelque monument triomphal élevé à la Mort pour ses victoires (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 118).
[En parlant d'un chant, d'une compos. mus.] Qui est composé pour un triomphe ; p. ext., qui a un caractère solennel et joyeux. Chant triomphal; marche triomphale. Les successeurs de Gluck ont su réaliser par la polyphonie des trombones de nouveaux caractères de sonorité (...) Caractère pompeux, Berlioz, Symphonie funèbre et triomphale (Gevaert, Instrument., 1885, p. 255).
B. −
1. Qui est accompagné d'honneurs, de manifestations d'enthousiasme, d'acclamations. Recevoir un accueil triomphal. Cet épisode de l'entrée triomphale à Jérusalem, je le trouve si beau! (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1193).
2. Qui a les caractères d'une réussite éclatante, qui constitue une grande victoire. Succès triomphal d'un artiste ; une élection triomphale. Méliès (...) dut se résoudre à prêter gratuitement son film à une baraque de la Foire du Trône, pour laquelle il peignit une affiche spéciale. Le succès fut triomphal et la nouvelle se répandit rapidement parmi les forains (Sadoul, Cin., 1949, p. 35).
3. [Corresp. à triomphe1A 2 b] Qui constitue un succès décisif, éclatant. XVIIIesiècle, époque triomphale de la sensibilité reine (L. Febvre, La Sensibilité et l'histoire, [1941] ds Combats, 1953, p. 235).L'ère triomphale du postillon, du cheval et de tous les métiers qui s'y rattachent (P. Rousseau, Hist. transp., 1961, p. 469).
C. − Fam. Qui marque ou qui exprime le triomphe, l'exultation, la fierté. Synon. triomphant, triomphateur.Air, geste triomphal. Une joie triomphale le possédait. Il savourait son calme, la perfection avec laquelle il jouait ce rôle de consolateur (Larbaud, F. Marquez, 1911, p. 84).
D. − Spécialement
1. ARCHIT. Arc triomphal ou, absol., triomphal, subst. masc. Grande arcade à l'entrée du chœur des basiliques chrétiennes. (Dict. xixeet xxes.).
2. HÉRALD. Couronne triomphale ou, absol., triomphale, subst. fém. ,,Couronne formée de deux branches de lauriers`` (Crayencour Hérald. 1985).
Prononc. et Orth.: [tʀiɔ ̃fal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Déb. xives. « qui constitue une victoire, un succès » bataille triumphal (Aimé du Mont Cassin, Hist. des Normands, éd. V. de Bartholomaeis, I, XXXIII, p. 44); 2. a) 1355 « qui appartient au triomphe (en référence à l'Antiquité) » gloire triumphal (Bersuire, fol. 44 vods Littré); b) mil. et fin xives. « fait pour célébrer une victoire » arc triumphal [d'une des sept portes de Thèbes] (Thèbes, éd. L. Constans, 5205, var. ms. B); av. 1541 chant triomphal (Cl. Marot, trad. Psaumes, IX, Argument ds Œuvres, éd. C. A. Mayer, t. 6, p. 345); 3. fin xves. « qui se déploie avec faste et solennité » tenir grant et triomphale court (O. de La Marche, Mém., éd. H. Beaune et J. d'Arbaumont, introd., chap. XXIV, t. 1, p. 128); 4. 1831 « qui est accompagné d'honneurs, d'acclamations » retour triomphal (Hugo, Feuilles automne, p. 741). Empr. au b. lat.triumphalis « triomphal, relatif au triomphe (en relation avec l'Antiquité) ». Fréq. abs. littér.: 469. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 438, b) 762; xxes.: a) 1 024, b) 595.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

triomphaux \tʁi.jɔ̃.fo\

  1. Masculin pluriel de triomphal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRIOMPHAL, ALE. adj.
Qui appartient, qui est relatif à un triomphe. Char triomphal. Arc triomphal. Couronne triomphale. Pompe triomphale. Marche triomphale. Une entrée triomphale. Il signifie aussi Qui a le caractère d'un triomphe, d'un succès éclatant. Un accueil triomphal. Une élection triomphale.

Phonétique du mot « triomphaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
triomphaux trijɔ̃fɔ

Citations contenant le mot « triomphaux »

  • Les débuts triomphaux de Jeannette Pilou au Metropolitan Opéra de New York avec Roméo et Juliette de Gounod en octobre 1967, remplaçant Mirella Freni, avec Franco Corelli comme partenaire s’avèrent décisifs. Elle paraîtra durant une vingtaine d’années sur la scène lyrique new yorkaise : Nanetta du Falstaff de Verdi, Suzanne des Noces de Figaro, Cio-Cio-San, Nedda, Mélisande, Marguerite, Mimi, Elvira de Don Giovanni auprès de Cesare Siepi sous la direction de Josef Krips. Olyrix.com, Jeannette Pilou, à l’ombre de Manon et de Mélisande - Actualités - Ôlyrix

Images d'illustration du mot « triomphaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « triomphaux »

Langue Traduction
Anglais triumphant
Espagnol triunfante
Italien trionfante
Allemand triumphierend
Chinois
Arabe منتصر
Portugais triunfante
Russe торжествующий
Japonais 意気揚々
Basque garaile
Corse triunfante
Source : Google Translate API

Synonymes de « triomphaux »

Source : synonymes de triomphaux sur lebonsynonyme.fr
Partager