Triomphatrice : définition de triomphatrice


Triomphatrice : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRIOMPHATEUR, -TRICE, adj. et subst.

I. − Subst. et adj.
A. − ANTIQ. ROMAINE, subst. masc. Général victorieux qui avait obtenu les honneurs du triomphe. Le triomphateur montait au Capitole. As-tu pensé quelquefois à un soir de triomphe, quand les légions rentraient, que les parfums brûlaient autour du char du triomphateur et que les rois captifs marchaient derrière? (Flaub., Corresp., 1846, p. 206).
En appos. Eudore triomphateur et revêtu des dignités de l'Empire, Eudore, estimé de Dioclétien, adoré des soldats, chéri du prince héritier de la pourpre, n'est-il pas le glorieux époux qui peut défendre et protéger Cymodocée? (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 153).
B. − (Personne ou groupe) qui a remporté une éclatante victoire militaire; p. ext., qui a remporté un grand succès dans un domaine quelconque. Synon. vainqueur, victorieux.Général triomphateur; armée, nation triomphatrice. Vive Marat! Le triomphateur entra comme le Destin dans la salle de la Convention (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 55).
[P. méton.] On m'a descendue dans un établissement bien plus commode à deux pas d'ici, au Grand César. Ce nom triomphateur me semble d'heureux augure (E. de Guérin, Lettres, 1846, p. 483).
P. anal. À la fin de ce XIXesiècle mouvementé où toutes les techniques ont connu des alternatives d'abandons et de retours, d'indifférence et de succès, l'eau-forte originale est la grande triomphatrice (Dacier1944, p. 122).
En triomphateur.Quand les dieux de l'Inde se glissent ainsi dans un mythe déjà largement répandu, c'est presque furtivement, mais quand ils apparaissent dans les épopées, c'est en triomphateurs (Cuisinier, Danse sacrée, 1951, p. 94).
II. − Adj. [En parlant d'une chose]
A. − Qui a remporté un succès total, qui s'impose sans conteste. Nous rencontrerons sur notre route encore d'autres nécessités, qui toutes disparaîtront, comme les premières, sous des nécessités plus grandes, jusqu'à ce que vienne enfin l'équation générale, la nécessité suprême, le fait triomphateur, qui doit établir le règne du travail à jamais (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 322).
B. − Qui marque ou qui exprime une fierté de vainqueur, une orgueilleuse assurance. Synon. triomphal, triomphant.Air triomphateur. Lui seul [Claudel] devrait en être gêné. D'autant plus que le catholicisme triomphateur qu'il incarne n'irrite pas les seuls incrédules (Gide, Ainsi soit-il, 1951, p. 1224).
Prononc. et Orth.: [tʀiɔ ̃fatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. a) Ca 1370 « celui, celle qui a remporté une victoire, un succès » (Jean le Fèvre, Mathelus, éd. A. G. Van Hamel, IV, 800: mon createur Triomphateur et salvateur [en parlant du Christ, vainqueur du péché, de la mort]); av. 1514 fém. la grand triomphateresse de Grenade (Le Maire, Cour. Marg. IV, 92 ds Hug.); 1769, 27 mai triomphatrice de l'empire ottoman (Voltaire, À Catherine II ds Corresp., éd. Th. Besterman, t. 34, 1974, p. 477); b) 1690 antiq. « général romain qui a les honneurs du triomphe » (Fur.); 1725 triomphateurs romains (Fontenelle, Pierre I ds Littré); c) 1872 p. ext. de b en triomphateur « sous les acclamations de la foule » (A. Daudet, Tartarin de T., p. 7); 2. 1776, 4 juill. « celui qui remporte une victoire dans un domaine quelconque » (Voltaire, À La Harpe, op. cit., t. 43, 1975, p. 218: ce n'est qu'une nouvelle mode d'ajuster des lauriers sur la tête d'un triomphateur). B. Adj. 1. av. 1813 « qui concerne le triomphe » arcs triomphateurs (Delille, Imag., VII ds Littré); 2. id. « qui triomphe, qui remporte une victoire » dieu triomphateur (Id. d'apr. Besch. 1845); 3. id. « qui exprime la victoire, le succès » air triomphateur (Id., ibid.). Dér. de triompher*; suff. -(at)eur2*. Fréq. abs. littér.: 138.

Triomphatrice : définition du Wiktionnaire

Nom commun

triomphatrice \tʁi.jɔ̃.fat.ʁis\ féminin (pour un homme on dit : triomphateur)

  1. Celle remporte une grande victoire.
    • Notre pays a des flatteurs en abondance, de vrais amis en petit nombre. On lui redit sa gloire sans lui montrer son avenir dans le terrible miroir de son passé. En 1830 les gens de lettres ont vaincu ; la Presse est la triomphatrice de juillet ; les prêtres de la Presse ont ceint le diadème. — (Philarète Chasles, Études sur les hommes et les mœurs au XIXe siècle, Amyot, p. 310, 1849 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

triomphatrice \tʁi.jɔ̃.fat.ʁis\

  1. Féminin singulier de triomphateur.
    • La parole haute et triomphatrice, - fût-elle, triomphatrice, pénétrée de néant, d’un néant assumé par son proférateur, cette parole a-t-elle fait son temps ? Il se pourrait. — (Jean-Michel Gouvard et Steve Murphy, Verlaine à la loupe: Colloque de Cerisy, 11-18 juillet 1996, Honoré Champion, p. 17, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Triomphatrice : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRIOMPHATEUR. n. m.
Général d'armée qui entrait en triomphe dans Rome, après une grande victoire. Quand le triomphateur était entré dans la ville. Il se dit, par extension, de Celui qui a remporté un succès.

Étymologie de « triomphatrice »

Étymologie de triomphatrice - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du moyen français triomphateresse, issu du latin triumphatrix (« celle qui triomphe, vainqueresse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « triomphatrice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
triomphatrice trijɔ̃fatris play_arrow

Citations contenant le mot « triomphatrice »

  • Mais c’est, dans le rôle principal, la jeune soprano norvégienne Lise Davidsen qui s’impose comme l’incontestable triomphatrice de la production. Dotée d’une voix phénoménale qu’elle ne force jamais, d’un souffle infini et d’un timbre aussi inaltérable que le diamant, sa Léonore captive l’écoute. Voici une véritable héroïne, pétrie de bravoure et d’humanité, prête à tout pour sauver celui qu’elle aime. Lise Davidsen distille les plus délicates nuances tout en déployant une stupéfiante plénitude sonore (quels aigus !), en particulier à la fin de son grand air de bravoure, tranchant comme un sabre. La Croix, Rayonnante Lise Davidsen dans « Fidelio » de Beethoven
  • Grande triomphatrice de la soirée, Emmanuelle Haïm, aux gestes secs et précis, dirige son orchestre et son chœur du Concert d’Astrée. D’abord timoré durant l’ouverture, comme manquant d’entrain et ne détachant pas les notes dans les passages les plus vifs, l’ensemble se reprend dès les premiers ballets, entraîné par ses percussions et ses bois, affichant contrastes, nuances appuyées et réjouissantes ruptures de rythme, entre gavottes sautillantes et passages plus suaves et mélancoliques. Le chœur se montre puissant et très équilibré, riche en timbres et précis dans ses chorégraphies. Sous la conduite d’Otto Pichler, six danseurs peuplent les nombreux ballets d’interventions à la fois piquantes, rafraîchissantes, énergiques, gracieuses et poétiques. Sourires en coin et petits cris coquins ponctuent une interprétation précise, tant individuellement que collectivement. Olyrix.com, Les Boréades à Dijon, danse de l’Amour et de la Mort - Actualités - Ôlyrix
  • L’autre triomphatrice du week-end est Perrine Laffont, qui réalise à 20 ans une saison incroyable, un an après son titre olympique à Pyeongchang. Elle a remporté dimanche au Japon l‘épreuve de coupe du monde de bosses parallèles, 24 heures après s‘être imposée dans la course individuelle. euronews, Les Bleus du Blanc: Midol décroche le globe en ski-cross | Euronews
  • Le festival, dans son volet «actualité » propose aussi , des nouveautés, des avant-premières, des films non encore distribués en France, des premiers films, quatre  films de réalisatrices et une mini-série, The Virtues, triomphatrice  de Série Mania à Lille et des Broadcast Awards 2020. , Gard. Cinéma et musique pour les Ecrans Britanniques à Nîmes | Actu Occitanie
  • Grande triomphatrice de la soirée pour sa prise du rôle-titre, Olga Peretyatko déploie un jeu fin et complexe (sa mine sadique lorsqu’elle maudit sa rivale ressort sur la pureté qu’elle représente jusque-là, et sa lutte intérieure entre rage et volonté de pardonner reste visible jusqu’à la dernière note), aidée par un port altier et une réelle appropriation de la musique, par des nuances et un rubato (prise de liberté rythmique) marqués mais toujours éloquents. Son timbre soyeux intensément vibré ne se heurte à aucune difficulté dans l’aigu et trouve des graves de braise. Un souffle riche lui permet de belles tenues de notes et un découpage précis des mélismes. Seuls ses récitatifs secs manquent d’entrain au début de l’ouvrage. Olga Peretyatko, Marko Mimica et Celso Albelo dans Anna Bolena (© Opéra Royal de Wallonie-Liège) Olyrix.com, Anna Bolena, grand classique servi sur un beau plateau vocal à Liège - Actualités - Ôlyrix

Images d'illustration du mot « triomphatrice »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « triomphatrice »

Langue Traduction
Corse triunfante
Basque garaile
Japonais 意気揚々
Russe торжествующий
Portugais triunfante
Arabe منتصر
Chinois
Allemand triumphierend
Italien trionfante
Espagnol triunfante
Anglais triumphant
Source : Google Translate API

Antonymes de « triomphatrice »


Mots similaires