La langue française

Transcendantaux

Sommaire

  • Définitions du mot transcendantaux
  • Phonétique de « transcendantaux »
  • Citations contenant le mot « transcendantaux »
  • Images d'illustration du mot « transcendantaux »
  • Traductions du mot « transcendantaux »
  • Synonymes de « transcendantaux »

Définitions du mot transcendantaux

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSCENDANTAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − PHILOS. Qui est purement rationnel, qui se fonde sur des données à priori. Analyse transcendantale (Ac. 1835, 1878).
1. [Chez Kant]
a) [Comme contenu de la connaissance; p. oppos. à empirique] ,,Qui est connu comme une condition a priori et non une donnée de l'expérience; (...) qui constitue la condition nécessaire à toute connaissance possible`` (Foulq.-St-Jean 1969). [Comme activité de l'esprit; p. oppos. à immanent ou empirique] ,,Qui prétend dépasser le domaine de l'expérience`` (Foulq.-St-Jean 1969). Or, comme il plaît à Kant, dans la langue qu'il s'est faite, d'appeler transcendantal ce qui porte le double caractère d'être indépendant de l'expérience et de ne point s'appliquer aux objets extérieurs, il appelle philosophie transcendantale le système parfait qui porterait sur la connaissance a priori (Cousin, Kant, 1857, p. 60).
b) Idéalisme transcendantal. Doctrine d'après laquelle les phénomènes sont envisagés comme des représentations et non comme des choses en soi. [Kant] l'appelle [son idéalisme] idéalisme transcendantal, voulant dire par là que, selon lui, les choses en soi ne sont que des idées, en ce qui concerne la connaissance que nous en pouvons avoir; nous ne pouvons connaître les choses que par rapport à nous, c'est-à-dire en tant que phénomènes (E. Boutroux, La Philos. de Kant, 1926, p. 106).
c) Ego, je, moi, sujet transcendantal. ,,Principe d'activité connaissante unifiant le divers de l'expérience interne`` (Foulq.-St-Jean 1969).
2. [Chez Husserl et les phénoménologues] Ego, je, conscience, sujet transcendantal(e). La conscience pure, c'est-à-dire dégagée de toutes les données de l'expérience soit externe soit interne, seule réalité irréductible (d'apr. Foulq.-St-Jean 1969). Nous parlerons donc de « Je transcendantal » ou même de « Sujet transcendantal », l'essentiel (...) étant ici exprimé par l'adjectif et non par le substantif, et transcendantal exprimant à la fois le rapport au monde et l'extériorité par rapport au monde (Berger, Rech. sur les conditions de la connaissance, 1941, p. 102).La seule façon d'échapper au solipsisme serait (...) de prouver que ma conscience transcendantale, dans son être même, est affectée par l'existence extra-mondaine d'autres consciences du même type (Sartre, La Transcendance de l'ego, 1966, p. 132).
Phénoménologie pure ou transcendantale. V. phénoménologie B 2 b.
3. [Chez les scolastiques, à propos de certains attributs qui dépassent les catégories d'Aristote et conviennent à tous les êtres (d'apr. Lal. 1960)] Synon. de transcendant (v. ce mot B 1).Concepts transcendantaux. Que le bien soit diffusif et communicatif de soi-même, c'est ce que saint Thomas accorde sans nulle restriction, même mentale. Mais à quoi le bien doit-il de posséder cette propriété? À ce qu'il n'est qu'un aspect transcendantal de l'être (Gilson, Espr. philos. médiév., 1931, p. 97).Chez les scolastiques sont transcendantales les propriétés fondamentales de l'Être (Thinès-Lemp.1975).
Empl. subst. masc. plur. L'Un, le Bien, le Vrai, etc. qui transcendent les catégories d'Aristote et conviennent à tous les êtres (d'apr. Lal. 1968).
B. −
1. Lang. cour. Important, supérieur ou extraordinaire. Cynisme, indifférence transcendantal(e). Le rôle transcendantal de l'entité bancaire ne m'a été vraiment révélé qu'à Londres (Morand, Londres, 1933, p. 288).Ce fut, en toute réussite, l'intrigant transcendantal (La Varende, Saint-Simon, 1955, p. 103).
Vieilli. Qui se croit supérieur; affecté. [Renan] possède au plus haut degré la conscience de cette supériorité, reconnaissable en lui à un certain air d'ironie imperceptible et de dédain transcendantal (Bourget, Essais psychol., 1883, p. 64).
2. ÉSOTÉRISME. Méditation transcendantale. Méditation inspirée du yoga indien, caractérisée extérieurement par l'immobilité dans la posture du lotus. Et voilà, maintenant, que les Beatles déclarent abandonner le L.S.D. en faveur de la méditation transcendantale. Mais n'est-ce pas encore un moyen d'échapper à la réalité sous une forme moins dangereuse? (Le Nouvel Observateur, 18 oct. 1967, p. 41, col. 4).
REM.
Transcendantalement, adv.[Corresp. à supra A] D'une manière transcendantale. Vérité reconnue transcendantalement et hors de toute pratique (Gobineau, Corresp.[avec Tocqueville], 1843, p. 64).C'est parce qu'il est transcendantalement libre que l'homme imagine (Sartre, Imaginaire, 1940, p. 237).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sɑ ̃dɑ ̃tal], plur. masc. [-o]. Lal. 1968 transcendental. Il s'oppose à la forme -dant-, sur la base des considérations philologiques et morphol. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1503 « qui est au-dessus du monde sensible, et dont la connaissance relève directement des lois générales » (Le Guidon en françoys, 156b, éd. 1534 d'apr. Rom. Forsch. t. 32, p. 174); 2. 1801 « qui constitue ou exprime une condition a priori de l'expérience » (Ch. de Villers, Philos. de Kant, p. 116 et 122). Empr. au lat. scholastiquetranscendentalis, dér. de transcendens (transcendant*). Fréq. abs. littér.: 205. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 19, b) 63; xxes.: a) 183, b) 710. Bbg. Anderer 1981, t. 2, pp. 440-441. − Quem. DDL t. 20, 25 (s.v. transcendantalement).

Wiktionnaire

Nom commun

transcendantaux \tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.to\ masculin pluriel

  1. (Philosophie) (Au pluriel) Ensemble des attributs très généraux qui dépassent toutes les catégories, qui expriment une propriété commune à tout ce qui est, qui se convertissent l'un dans l'autre.
    • La théorie des transcendantaux affirme que certaines déterminations ne se subsument sous aucune de ces catégories, mais s'attribuent analogiquement à chacune d'elles à des titres variés : telles sont les notions d'être, d'unité, de vrai, de bien. […]. Au surplus, les transcendentaux sont réciprocables : l'être, l'un, le vrai, le bien sont convertibles. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)

Forme d’adjectif

transcendantaux \tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.to\

  1. Masculin pluriel de transcendantal.
    • Les dommages transcendantaux. — (Dominique BOURG, les dommages transcendantaux sur www.geostrategia.fr, Université de Technologie de Troyes. Mis en ligne le 30 octobre 2018, consulté le 22 février 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transcendantaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transcendantaux trɑ̃sɑ̃dɑ̃to

Citations contenant le mot « transcendantaux »

  • Pour être honnête, il n’est pas très surprenant de voir un informaticien tel que Bill Gates se lancer dans une telle aventure. Cela correspond tout à fait à la culture Geek, bercée à base de Ghost In The Shell et autres délires futuro-transcendantaux immatures. Club de Mediapart, COVID19 : Les vaccins à mARN seraient inefficaces et potentiellement dangereux | Le Club de Mediapart
  • Le Christianisme, dans son opérationnalité terrestre et au contraire de son essence purement accordée à la transcendance, s’est révélé perméable au Mal opérant sous sa représentation de la modernité parée des atours du progressisme, où la vertu séculière se paie du sacrifice, sinon de la liquidation pure et simple (le mot plus rude est mieux à sa place) des principes transcendantaux. Cela fut essentiellement accompli par le biais d’une psychologie complexe, impétueuse et sûre d’elle-même, extraordinairement efficace mais trop maîtresse de ses effets jusqu’à la passion pour eux, pour voir que son brio l’entraînait à favoriser les germes de ce qui deviendrait, pour le Christianisme, l’inversion de lui-même. Ce brio était paradoxalement la faiblesse même, et cette psychologie d’apparence si puissante dissimulait cette faiblesse effectivement mortelle pour la destinée envisagée, sa vulnérabilité à la pression et à la pénétration du Mal. Le Christianisme terrestre se jugeait peut-être de trop belle extraction, de trop haute lignée et de transcendance trop affirmée pour mener à bien sa fortune terrestre sans prêter imprudemment le flanc aux entreprises d’un Méphistophélès habile à se dissimuler ; pour entreprendre ses opérations terrestres, c’est comme s’il était venu de trop haut ; emporté par la sûreté de son origine, il trébucha. Par conséquent et pire encore, le Christianisme chuta… Sans doute faut-il songer à lui pardonner, tant son origine semble marquée de vertus superbes, mais pour autant on se retiendra de le féliciter car les grandes vertus ont leurs responsabilités dans la conduite indigne de leur destin où elles se fourvoient parfois, et elles doivent être prêtes, s’il est nécessaire, à en répondre d’une certaine façon. Le Christianisme reste l’enfant de ses origines magnifiques mais l’on ne peut s’empêcher d’avancer l’hypothèse qu’il ne fut pas insensible à l’orgueil dont il sait pourtant, lui le premier semble-t-il nous dire, qu’il est un pêché. Lui qui sut prendre chez les Anciens ce qui lui importait pour réussir ses entreprises et installer son esprit au plus haut possible, il aurait pu s’inspirer d’eux en toute confiance, sinon en tout humilité, pour se garder de l’hybris. Il ne l’a pas fait et, pour cette raison, il a trahi les Anciens et ses origines, installant une déviation catastrophique et unique dans l’histoire du monde, unique dans tous les cas pour le cycle en cours de l’Histoire-haute, la métahistoire qui nous conduit ; tant pis pour lui... Dedefensa.org, Dedefensa.org | Journal dde.crisis de Philippe Grasset | “Ainsi soit-il”, – approximativement, en tout cas
  • Chaque lundi et jeudi, il sort ses buvards de LSD commandés sur le darknet et en avale un mini-morceau. En général, les "microdoseurs" absorbent environ 10 microgrammes, soit un dixième de la quantité "récréative". L'effet semble assez éloigné des voyages transcendantaux popularisés dans les années 60. L'Obs, Drogues: "contre la dépression" ou pour "l'énergie", le LSD revient en microdoses
  • Né le 27 avril 1893 à Santiago, et mort le 2 janvier 1948, il est connu pour son importante œuvre poétique et pour être le fondateur du mouvement «Créationnisme», dont les œuvres seront caractérisées par l’absence de signes de ponctuation, la disposition des vers, les thèmes non transcendantaux et les images extraordinaires. Kapitalis, Le poème du dimanche : Extraits d’‘‘Altaigle’’ de Vicente Huidobro - Kapitalis
  • La Section Paloise, après cinq revers de rang, n'a pas le droit à la défaite sous peine de voir le spectre de la relégation se rapprocher à grand pas. L'ASM, elle, ne connaît pas les mêmes problèmes que son adversaire du jour. Mais la pression est toute aussi importante. Une défaite et la qualification pour les phases finales aurait un peu plus de plomb dans l'aile. Les Clermontois le savent, ils n'ont pas le droit à l'erreur sur le ring du Hameau. Franck Azéma n'a pas besoin de rentrer des discours transcendantaux pour motiver les troupes. La situation se suffit à elle même. « Cette saison est particulière, regrette le technicien. On constate qu'il faut prendre tous les points. Et jusqu'à maintenant nous n'avons pas été capables de le faire. Nous avons laissé aussi des bonus en cours route sur la première partie de saison. C'est important désormais de monter en puissance avec un effectif au complet. On doit être efficace sur tous les matchs. » www.lamontagne.fr, Pau - ASM : attention au K.O. - Clermont-Ferrand (63000)
  • Si Engel ne saurait accepter cette objection, c’est pour la raison qu’il accorde une objectivité absolue aux normes de la vérité. Elles sont, selon lui, immuables en tant que telles et, donc, universellement valables. Elles ne sauraient être le moins du monde historicisées, ce qui reviendrait à les rendre contingentes. Mais cette conception n’a-t-elle pas l’inconvénient de conduire à une philosophie évolutionniste de l’histoire de l’humanité consistant à juger des représentations sociales et individuelles des hommes de toutes cultures et de toutes époques du point de vue d’un tribunal anhistorique de la raison ? Une conception moins tranchée de l’opposition entre le droit et le fait est-elle tout à fait illégitime ? Concevoir que les normes, quelles qu’elles soient, y compris les plus rigoureusement scientifiques, sont socialement instituées, n’est peut-être pas une voie aussi impraticable que ne le pense Engel. Que les normes épistémiques existent sous le mode de règles solides, stabilisées et durables, ne conduit pas nécessairement au constructivisme social ou aux thèses généalogistes, que Engel critique à travers Foucault. Il n’est pas évident que l’historicisation des cadres transcendantaux soit incompatible avec une position réaliste. Dans cette perspective, on pourrait adjoindre aux deux niveaux distingués par Engel, celui des normes épistémiques et celui des vertus intellectuelles, le moment de l’invention, qui, par la critique et l’imagination, peut parfois instituer avec succès de nouvelles normes épistémiques. , Que devons-nous croire ? - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Or ces évolutions ont été pensées par des auteurs tels que Wells, Bradbury, Asimov, Dick, Orwell, Huxley, et j’en passe. La science-fiction n’est pas réservée à un lectorat de niche détenteur de l’exégèse du genre, elle peut être au contraire l’une des clés de compréhension de notre société. Les écrivains ont inventé des imaginaires transcendantaux devenus aujourd’hui réalités, prouvant qu’impossible n’est qu’une opinion à un instant T dont on peut s’affranchir et non une vérité absolue. Le téléphone portable, les caméras de surveillance, Internet, la vidéoconférence, les voitures autonomes, la transplantation d’organe, la carte de crédit, l’énergie solaire, les tablettes, l’intelligence artificielle, tous ont d’abord été des inventions chimériques. Pourtant, à l’heure où 1984 est en passe de déclassement de roman de science-fiction à roman historique, les auteur.e.s du genre prouvent qu’une autre dialectique est possible. Libération.fr, Réapprendre à imaginer les lendemains grâce à la science-fiction - Libération
  • De fait, à mesure que les grands ordonnateurs faiseurs d'éternité (Dieu, la Nature, la Beauté, l'Idéal) s'éclipsaient, laissant l'acte créateur orphelin de sa raison d'être, une éclosion "explosive" du présent se produisait, aussi séduisante que déstabilisatrice. En se détournant ainsi des transcendantaux qui longtemps l'inspirèrent, l'art grisé par sa propre liberté se condamnerait-il à buter sur le constat qu'il n'est plus rien qu'une activité gratuite coulée dans le temps, vulnérable et incertaine, dont le sens et la portée font question? , M. Guérin, Le Temps de l'art (Anthropologie de la création des Modernes)

Images d'illustration du mot « transcendantaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transcendantaux »

Langue Traduction
Anglais transcendent
Espagnol trascendente
Italien trascendente
Allemand transzendent
Chinois 超越
Arabe غير محدود
Portugais transcendente
Russe трансцендентальный
Japonais 超越的
Basque garrantzi
Corse trascendenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « transcendantaux »

Source : synonymes de transcendantaux sur lebonsynonyme.fr
Partager