La langue française

Tranchées-abris

Sommaire

  • Phonétique de « tranchées-abris »
  • Citations contenant le mot « tranchées-abris »
  • Images d'illustration du mot « tranchées-abris »
  • Traductions du mot « tranchées-abris »

Phonétique du mot « tranchées-abris »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tranchées-abris trɑ̃ʃeœsabri

Citations contenant le mot « tranchées-abris »

  • Après les chocs de fin-août et début septembre 1939 (le pacte germano-soviétique, l’invasion de la Pologne par Hitler, la déclaration de guerre) Bordeaux vit la « drôle de guerre » plutôt sereinement. Bien sûr, on organise comme partout en France la défense passive (DP). Un réseau de tranchées-abris est mis en place dont celles, bien connues des vieux Bordelais, établies entre les deux fontaines des allées de Tourny, et sur les allées Damour comme sur différentes places, Quinconces, Pey Berland… Types d’abris plus symboliques que réels. Des caves de grande dimension sont également réquisitionnées. Des casques de protection contre les gaz commencent à être distribués à la population. Les élégantes le portent en bandoulière comme un sac à main. Des consignes de camouflage des lumières sont édictées, et les lampes d’éclairage public sont peintes en bleu. Un personnel composé de volontaires et de requis est mis en place sous l’autorité militaire pour prendre en charge la défense passive. Enfin, un service d’alerte par sirène est créé. Ces sirènes dont la sonorité va rapidement devenir familière sont chargées d’annoncer à la population l’arrivée d’avions ennemis d’où la nécessité de se mettre à l’abri, autant que faire se peut, le plus rapidement possible. Le début de l’alerte est annoncé par des sons alternativement montants et descendants, pendant quatre minutes consécutives. Il faut alors éteindre toutes les lumières, fermer les compteurs d’eau, de gaz, d’électricité et gagner les abris. Les automobilistes doivent s’arrêter et éteindre les phares. La fin de l’alerte est indiquée par un son uniforme de trois minutes. Mais, pendant toute cette période, la seule vraie alerte est l’incursion de sous-marins allemands à l’embouchure de la Gironde. SudOuest.fr, 1940 : Bordeaux, tragiquement capitale
  • Johël n'a pas fini d'enquêter. Il s'est même rendu aux archives municipales d'Orléans, intéressées par sa découverte. « A partir de la fin des années 1920, explique l'archiviste Christelle Bruant, l'Etat demandait aux communes de prévoir des plans de défense passive sous l'égide des préfets. Au début des années 1930, toutes les caves étaient recensées. Après le premier bombardement, en juin 1940, on incitait même les gens à construire des tranchées-abris pour se protéger. Et, dans certaines brochures, on précisait la distance à tenir entre les abris et la maison. » leparisien.fr, Il découvre un abri antiaérien dans son jardin à Orléans - Le Parisien

Images d'illustration du mot « tranchées-abris »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tranchées-abris »

Langue Traduction
Anglais shelter trenches
Espagnol trincheras de refugio
Italien trincea di rifugio
Allemand schutzgräben
Chinois 掩护es沟
Arabe خنادق المأوى
Portugais trincheiras de abrigo
Russe укрытия
Japonais 避難所の溝
Basque aterpe lubakiak
Corse tratti di riparo
Source : Google Translate API
Partager