La langue française

Tourmenté

Sommaire

Définitions du mot tourmenté

Trésor de la Langue Française informatisé

TOURMENTÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de tourmenter*.
II. − Adjectif
A. −
1. Qui est en proie à des tourments, à des souffrances morales. Synon. angoissé, torturé; anton. serein1.Âme tourmentée; artiste, cœur, génie tourmenté. Elle revoyait le visage peint et maigre, le corps tourmenté sur la chaise longue de paille (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 198).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Mettre au jour du grand, du tourmenté, du nerveux, du passionné, du dramatique (Goncourt, Journal, 1857, p. 351).
En partic. Qui est troublé par l'inquiétude, l'angoisse. Vie tourmentée. Au mariage, il eût presque préféré, pour un tempérament d'artiste, une de ces passions violentes, tourmentées, qui fouettent le talent et lui font quelquefois saigner des chefs-d'œuvre (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 141).
Empl. subst. Se rencontrera-t-il jamais un moraliste tendre (...) qui donne aux anxieux, aux incertains, aux tourmentés comme moi une explication des ondoiements et des contrastes de leur caractère? (Bourget, Pastels, 1889, p. 106).
2. Qui porte des traces de souffrance. Regard, visage tourmenté. Le regard encaissé, la grande bouche au pli amer, la mâchoire tendue, donnaient au visage une expression tourmentée, presque farouche (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 836).
B. − Qui est en proie à une violente agitation. Synon. agité, mouvementé, orageux, troublé, tumultueux; anton. tranquille.Sommeil tourmenté; époque, jeunesse tourmentée. Ce matin d'un dimanche aussi calme et pur que le dernier fut tourmenté et sombre (Mauriac, Nouv. Bloc-Notes, 1960, p. 370).
Mer tourmentée. ,,Mer agitée et hachée en tous sens`` (Barber. 1969). Le transport (...) s'en allait toujours vite, sur une mer remuée, tourmentée encore comme au renversement des moussons (Loti, Pêch. Isl., 1886, p. 151).
C. − De forme très irrégulière; qui a un relief accidenté, déchiqueté. Paysage, sol tourmenté; nature tourmentée. La machine filait comme un paquebot, laissant un sillage. On entrait dans le pays tourmenté, les côtes et les vallons dont la houle énorme allait jusqu'à Malaunay, bossuant le sol (Zola, Bête hum., 1890, p. 148).
[En parlant d'un arbre, d'un végétal] Synon. tordu.Cep de vigne tourmenté. Les troncs tourmentés des oliviers ressemblaient parfois à des monstres, à des serpents d'enfer enlacés et tordus (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Champ d'oliv., 1890, p. 99).
D. − BEAUX-ARTS
1. Qui traduit la recherche, l'effort; qui est trop chargé d'ornements ou exagérément compliqué. Synon. surchargé, tarabiscoté (fam.); anton. dépouillé, simple.Dessin tourmenté; formes, lignes tourmentées. Ce style tourmenté [le genre rocaille], qui devint si fort à la mode [au XVIIIesiècle], appelait nécessairement une réaction (R. Ménard, Hist. Beaux-Arts, 1882, p. 342).
2. Couleur tourmentée. ,,Couleur qui, après son application, a été repassée, frottée avec le pinceau, et qui, par suite, est terne, manque de transparence et de fraîcheur`` (Jossier 1881).
E. − ÉBÉN. ,,Très contourné, très sinueux, ce qui est la caractéristique de certains meubles Louis XV, vers le milieu du dix-huitième siècle`` (Fonv. 1974).
Prononc. et Orth.: [tuʀmɑ ̃te]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 1 319. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 008, b) 1 786; xxes.: a) 2 261, b) 1 578.

Wiktionnaire

Adjectif

tourmenté \tuʁ.mɑ̃.te\

  1. Qui porte la trace de tourments, de douleurs, d’inquiétudes.
    • Un visage tourmenté.
  2. Qui porte la trace d’efforts, qui est compliqué, contourné, qui manque de simplicité.
    • Les Féroë se dressent dans une des régions les plus tourmentées du globe, perpétuellement balayées par des dépressions atmosphériques. — (Jean-Baptiste Charco, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Style tourmenté.
    • Dessin tourmenté.
    • Relief tourmenté.

Forme de verbe

tourmenté \tuʁ.mɑ̃.te\

  1. Participe passé masculin singulier de tourmenter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TOURMENTER. v. tr.
Faire souffrir quelque tourment de corps. On l'a si horriblement tourmenté qu'il en est mort. Il se dit également des Douleurs causées par la maladie, par une opération chirurgicale ou par quelque moindre accident. Il est tourmenté de la goutte. Il a depuis quelque temps des douleurs rhumatismales qui le tourmentent jour et nuit. Les mouches tourmentaient ce cheval. Il signifie, au figuré, Donner de la peine, des tracas, du souci. Ces enfants tourmentent fort leur père. Son procès le tourmente. Que cela ne vous tourmente point. Être tourmenté de remords, par les remords. Il signifie aussi Importuner beaucoup, harceler. Cet homme me tourmente avec ses visites, ses lettres, ses demandes continuelles. Ses créanciers le tourmentent tous les jours.

SE TOURMENTER, S'inquiéter. À quoi sert de vous tourmenter si fort? Il ne faut pas se tourmenter pour si peu de chose. Ne vous tourmentez point de cela, pour cela. Le participe passé

TOURMENTÉ s'emploie adjectivement et signifie Qui porte la trace de tourments, de douleurs, d'inquiétudes. Un visage tourmenté. Il signifie aussi Qui porte la trace d'efforts, qui est compliqué, contourné, qui manque de simplicité. Style tourmenté. Dessin tourmenté.

Littré (1872-1877)

TOURMENTÉ (tour-man-té, tée) part. passé de tourmenter
  • 1Livré à des supplices, à des peines corporelles. [Alexandre] tourmenté par son ambition durant sa vie, et tourmenté maintenant dans les enfers, où il porte la peine d'avoir voulu se faire adorer comme un dieu, Bossuet, la Vallière.
  • 2Livré à des peines morales. Cependant, tourmenté de ses propres desseins, Il est peut-être à plaindre autant que je vous plains, Racine, Andr. III, 1. Agrippine, tourmentée de tous les délires d'un pouvoir illégitime, Diderot, Cl. et Nér. I, 42. Ah ! que demandez-vous à mon cœur tourmenté ! Chénier M. J. Charles IX, IV, 2.
  • 3En proie à une sorte de tourmente. Elles [des couches de roches] sont tourmentées en divers endroits : ici affaissées, là fléchies en différents sens, Saussure, Voy. Alpes, t. v, p. 10, dans POUGENS. Et des brûlants débris du globe tourmenté, Le désordre enfantant la régularité, Delille, Trois règ. IV. Des blocs de granit, tourmentés et tordus par l'action du feu [du Vésuve], se sont recourbés à leurs extrémités, Chateaubriand, Italie, le Vésuve.
  • 4 Terme d'arts. Travaillé avec un effort qui se fait sentir. …Monument qui ne se fait remarquer que par son architecture bizarre et tourmentée, Lett. de Mariette, juin 1762, dans J. DUMESNIL, Hist. des amat. franç. I, 205. On conçoit presque comment l'architecture du Parthénon a des proportions si heureuses, comment la sculpture antique est si peu tourmentée, si paisible, si simple, lorsqu'on a vu le ciel pur et les paysages gracieux d'Athènes, de Corinthe et de l'Ionie, Chateaubriand, Itin. part. 1.

    Attitudes tourmentées, attitudes qui laissent voir la peine de l'artiste qui les a travaillées à plusieurs reprises. Point d'attitudes tourmentées ni recherchées, Diderot, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 215, dans POUGENS.

    On dit de même : Dessin tourmenté. Couleur tourmentée.

    Par extension, il se dit des œuvres littéraires. Son ouvrage, écrit d'un style tourmenté, obscur, entortillé…, Diderot, Mém. Parad. com. La touche, quelquefois trop peu soignée dans Fontenelle, est, dans Marivaux, peinée et tourmentée, D'Alembert, Élog. Mariv. …Mes vers de travail tourmentés, Chénier, Élég. II, 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tourmenté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tourmenté turmɑ̃te

Citations contenant le mot « tourmenté »

  • Chacun est tourmenté par sa propre malhonnêteté. De Cicéron

Traductions du mot « tourmenté »

Langue Traduction
Anglais tormented
Espagnol atormentado
Italien tormentato
Allemand gequält
Chinois 折磨
Arabe معذب
Portugais atormentado
Russe измученный
Japonais 苦しめられた
Basque oinazetua
Corse turmentatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « tourmenté »

Partager