La langue française

Touareg

Sommaire

  • Définitions du mot touareg
  • Étymologie de « touareg »
  • Phonétique de « touareg »
  • Citations contenant le mot « touareg »
  • Images d'illustration du mot « touareg »
  • Traductions du mot « touareg »

Définitions du mot touareg

Trésor de la Langue Française informatisé

TOUAREG, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − Subst. masc. plur. Peuple berbère vivant dans les parties centrale et méridionale du Sahara, traditionnellement nomade mais tendant à se sédentariser. Le sang nègre coule dans les veines des Dynastes marocains. Les Touareg n'ont pas entièrement résisté à son infiltration (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 282).
B. − Celui, celle qui appartient à ce peuple. Le lendemain, à la même heure, l'express de Marseille emportait les cinq Touareg et Clémentine (Benoit, Atlant., 1919, p. 219).Les brusques détentes et les longs repos du Touareg (Faure, Hist. art, 1921, p. 136).
C. − Subst. masc. sing., LING. Ensemble des dialectes berbères parlés par ce peuple. C'est mon genre de vie qui m'a faite une fameuse polyglotte. Mais c'est le français que je préfère, au touareg et à l'arabe même (Benoit, Atlant., 1919, p. 183).
II. − Adj. Qui appartient à ce peuple, à des membres de ce peuple, à sa langue. Femmes, tribus touareg. Je vois qu'il y a là plusieurs inscriptions touareg (Benoit, Atlant., 1919, p. 83).Il indiquait, à bout de bras, derrière son fauteuil, une panoplie de fers de lances touareg (Gide, Si le grain, 1924, p. 391).
REM.
Targui, forme sav. du sing. de touareg (calque de l'ar.).À cheval, ils prennent (...) un sabre turc, kabyle, espagnol ou targui (Fromentin, Été Sahara, 1857, p. 162).Sydya, la belle Targui (Benoit, Atlant., 1919, p. 198).
Prononc.: [twaʀ εg]. Lar. Lang. fr.: ,,On réserve parfois la forme targui, e au singulier et la forme touareg au pluriel``. Rob. 1985: ,,Abusif (mais cour.). Un touareg, des touaregs``. Étymol. et Hist. A. Touareg et var. 1. ethnique a) subst. α) plur. avec s 1822 (A. J. B. Defauconpret, trad. de l'angl. de G. F. Lyon, Voyage dans l'intérieur de l'Afrique septentrionale, Paris, p. 112 ds R. Ling. rom. t. 47, p. 203: un grand nombre de Touaricks); 1826 (Balbi, Introd. à l'atlas ethnographique du globe, p. 211: les Touariks); 1845-46 (Besch. Suppl.: les Touâregs); 1849 (F. de Saulcy, Observations sur l'alphabet tifinag ds J. asiatique, 4esérie, t. 13, p. 247: les Touarigs); 1851 (Flaub., Corresp., p. 304: les Touaregs); β) plur. sans s 1848 (R. de l'Orient, de l'Algérie et des colonies, t. 4, p. 129: les Touareg); γ) sing. 1822 (Defauconpret, op. cit., p. 114: un Touarick); 1826 (J. B. Eyriès et Ph. de La Renaudière, trad. de l'angl. Voyages et découvertes (...) par Denham, Clapperton et Oudney, Paris, t. 1, p. 83: notre vieux Touarik); 1853 (D'Escayrac de Lauture, Le Désert et le Soudan, p. 606: le Touareg); b) adj. 1826 (Balbi, op. cit., p. 209 [citant Rouzée]: les dialectes twariks); 1826 (Eyriès et de La Renaudière, op. cit., t. 1, p. 99 et 104: les lettres touarikes [...] la langue touarike); 1849 (F. de Saulcy, op. cit., p. 257: signes touarigs); 1860 (Barth, Voyages ds Le Tour du Monde, 2esemestre, p. 236: camp touareg); 1876 (A. Hovelacque, La Ling., p. 195: femme touarègue); 1904 (Nouv. Lar. ill.: armes touareg); 2. subst. ling. 1826 (Balbi, op. cit., p. 211: les dénominations d'ertana ou touarik); 1858 (Renan, De l'Origine du langage, p. 202 ds Quem. DDL t. 39: le touareg). B. Targui et var. a) subst. α) masc. 1826 (Eyriès et de La Renaudière, op. cit., t. 1, p. 73: un vieux Targhi); 1849 (F. Jacquot, Expédition du GalCavaignac dans le Sahara algérien, p. 206 note: on dit un Targui et des Touareg); β) fém. 1904 (Nouv. Lar. ill.: une Targuie); 1919 (Benoit, Atlant., p. 198: la belle Targui); 1964 (Rob.: une Targuia); b) adj. α) fém. 1849 (F. de Saulcy, op. cit., p. 249: femme tourguia [...] inscription tourguie); 1919 (Benoit, op. cit., p. 213: la délégation targui); β) masc. 1849 (F. de Saulcy, op. cit., p. 258: idiome tourgui); 1857 (Fromentin, loc. cit.). A empr. à l'ar. tawāriq (prononc. maghrébine: ṭwārəg), plur. de ṭarqι ̄ (B). Cf. angl. Tuarick (1821, G. F. Lyon ds NED Suppl.2, s.v. Tuareg). B empr. à l'ar. ṭarqι ̄ « Touareg » (prononc. maghrébine: ṭargι ̄ ). Fréq. abs. littér.: 86. Bbg. Quem. DDL t. 21.

Wiktionnaire

Adjectif

touareg \twa.ʁɛɡ\ ou \tu.a.ʁɛɡ\

  1. Propre ou relatif aux Touaregs.

Nom commun 1

touareg \twa.ʁɛɡ\ ou \tu.a.ʁɛɡ\ masculin

  1. Une des langues berbères.

Nom commun 2

touareg \twa.ʁɛɡ\ ou \tu.a.ʁɛɡ\ masculin

  1. (Zoologie) Race mixte d’ovins, originaires de l’Afrique de l’Ouest (Sahel), à poils longs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOUAREG (tou-a-règh') s. m.
  • Nom d'un peuple qui habite le Sahara.

    Alphabet touareg, dit aussi tiffinagh, alphabet de ce peuple, Journ. offic. 6 août 1872, p. 5402, 2e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « touareg »

De l’hassanya طوارق, ṭwāreg (« oubliés de Dieu »). Les Touaregs se désignent eux-mêmes comme les « Kel-tamasheq », à savoir, ceux qui parlent la langue touarègue (le tamasheq).[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « touareg »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
touareg twarɛg

Citations contenant le mot « touareg »

  • Ce 2 novembre, les reporters de RFI sont kidnappés en ville vers 13 heures, en sortant du domicile d’un chef touareg, Ambéri Ag Rhissa, qu’ils viennent d’interviewer. L’officier S. affirme être alerté une demi-heure plus tard, à 13 h 30. Puis être arrivé le premier, à 14 h 25, sur les lieux du drame, à 10 km de Kidal vers l’est, sur la route de Tin-Essako. Il découvre alors les deux reporters gisant près du véhicule des ravisseurs, à l’arrêt. « J’ai un geste de rage, car je comprends tout de suite que les deux journalistes sont morts. » Au magistrat instructeur, il assure : « Le DLA est la première force arrivée sur les lieux du crime. » Le Monde.fr, « J’ai un geste de rage, car je comprends qu’ils sont morts » : le témoignage inédit d’un officier français sur le meurtre de deux journalistes de RFI au Mali en 2013
  • Selon Ladji Ouattara, qui a consacré sa thèse de doctorat à la question touareg (à l’université catholique de Louvain), considère qu’en tant qu’ancien sous-lieutenant, il « prit personnellement part à plusieurs tournées militaires avec le capitaine Dinaux, dont l’objectif était d’affirmer la soumission des Touaregs du Hoggar et de faire accepter un impôt qui fût une marque tangible de cette soumission ». La Croix, Des historiens réagissent à la canonisation prochaine de Charles de Foucauld
  • Pour commencer, le texte prévoit que les groupes armés signataires, placés au même niveau que le gouvernement, bénéficient d’une impunité totale, malgré leur rebellion et les exactions commises. Cette disposition a encouragé les autres factions touareg restées loyales à l’Etat malien et les communautés non touareg à se venger, en se faisant justice elles-mêmes. Le Monde.fr, « L’accord d’Alger entre Bamako et les rebelles armés a créé plus de problèmes qu’il n’en a réglés »
  • Comme il a été militaire lui-même, il se sent à son aise avec les officiers et avec la troupe, vit comme eux à la dure dans les difficiles conditions du désert. Souvent, sans être aumônier militaire, il doit réconforter les uns et les autres… S’il suit de près ce qui se passe dans la région de Tamanrasset et dans le pays touareg et s’il en parle dans ses lettres ou ses contacts avec les officiers, ce sont des « renseignements » qui ne sont pas vraiment exploitables pour des opérations, car ils datent et ne sont pas « frais ». L’armée elle-même n’avait pas alors les moyens de renseignements rapides et de détection actuellement utilisés. Croire, Charles de Foucauld : quels liens avec la colonisation française au Sahara ?

Images d'illustration du mot « touareg »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « touareg »

Langue Traduction
Anglais tuareg
Espagnol tuareg
Italien tuareg
Allemand tuareg
Chinois 图阿雷格
Arabe الطوارق
Portugais tuareg
Russe туареги
Japonais トゥアレグ
Basque tuareg
Corse tuareg
Source : Google Translate API
Partager