La langue française

Tomenteuse

Sommaire

  • Définitions du mot tomenteuse
  • Phonétique de « tomenteuse »
  • Citations contenant le mot « tomenteuse »
  • Traductions du mot « tomenteuse »

Définitions du mot « tomenteuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOMENTEUX, -EUSE, adj.

A. − BOT. [En parlant d'un organe végétal, d'une plante] Qui est couvert de poils mous, à l'aspect cotonneux. Chardon tomenteux; plantes tomenteuses. Dans cette vaste pelouse sèche (...), un végétal bizarre, plante devenant arbuste, à feuilles très larges, d'un gris verdâtre très délicat, épaisses, tomenteuses (je veux dire couvertes d'une épaisse peluche) (Gide, Voy. Congo, 1927, p. 830).
P. anal., littér. Cotonneux. Nous rencontrâmes un groupe de chartreux (...): un gros vieux, (...) et un jeune (...) d'une beauté remarquable dans son sévère costume de laine blanche, qui semblait fait pour s'harmoniser avec (...) la pâle verdure des buissons. Dans ce pays des styrax et des clématites, ces personnages tomenteux semblaient un produit du sol (Sand, Nouv. lettres voyageur, Mél., 1868, p. 149).
B. − ANAT., PATHOL. Qui est couvert de fibrilles, de villosités. Les articles des tarses (...) tomenteux en dessous (E. Perrier, Zool., t. 1, 1893, p. 1261).La séreuse et le tissu conjonctif sous-pleural sont infiltrés et transformés en un tissu (...) spongieux (...). À une période plus avancée, les surfaces pleurales enflammées deviennent tomenteuses; des bourgeons vasculaires se développent (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 239).
Prononc. et Orth.: [tɔmɑ ̃tø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1800 bot. (L. C. M. Richard, Dict. de bot. de Bulliard ds DG). Dér. sav. du lat. tomentum « tout ce qui sert à rembourrer, bourre, laine, plume, jonc, etc... »; suff. -eux*. Bbg. Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

tomenteuse \tɔ.mɑ̃.tøz\

  1. Féminin singulier de tomenteux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tomenteuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tomenteuse tɔmɑ̃tøz

Citations contenant le mot « tomenteuse »

  • L’edelweiss ou « reine des glaciers » ou encore « étoile d’argent », de son nom botanique Leontopodium alpinum, est une plante des montagnes qui vit à plus de 2000 m d’altitude. On peut la trouver dans les péninsules de Barkans ; les hautes montagnes des Carpates, des Pyrénées et de la Suisse. Son appellation provient de deux mots edel et weiss, qui se traduit respectivement par noble et blanc. Ses fleurs se distinguent par sa forme étoilée et tomenteuse. La plante ne dépasse pas les 20 cm de hauteur. À l’état sauvage, celle-ci fait partie des espèces protégées en raison de son usage excessif. Il existe cependant des cultures en pépinières afin de la préserver et d’exploiter ses propriétés hydratantes et antioxydantes. On peut, par exemple, trouver en Suisse de grands espaces consacrés à sa culture. Elle s’inscrit d’ailleurs parmi les ingrédients phares des soins cosmétiques. Les tanins et les flavonoïdes (lutéolines + beta-Sitostérols) composent ses principaux actifs. Presse santé, L’edelweiss, une plante des montagnes à vertu exceptionnelle pour la peau
  • Cerastium tomentosum forme un tapis dense de tiges rampantes à dressées, relativement courtes et ramifiées. Les feuilles opposées sont petites, linéaires à lancéolée, opposées. Tiges et feuilles sont tomenteuses, entièrement feutrées de blanc, d’où le nom d’oreilles de souris. Le céraiste cotonneux montre un feuillage très lumineux, tranchant merveilleusement avec des feuillages sombres tels que celui de l’euphorbe amygdaloïdes pourpre ou de carex colorés. Elle est remarquable entourant les fleurs des bulbeuses, tulipes ou iris bulbeux. De plus, il blanchit encore lors de sa floraison à la fin du printemps lorsque les hampes florales s’élèvent de 20 à 30 cm pour produire un racème lâche de fleurs blanches. Les fleurs de 2 cm de large, sont radiaires, à 5 pétales bifides. Elles sont si nombreuses, qu’elles cachent entièrement le feuillage. Les fleurs produisent des graines susceptibles de se ressemer plus loin. Le tapis de céraiste tomenteux s’étale lentement mais indéfiniment. auJardin.info, Oreille de souris, Céraiste tomenteux, Céraiste cotonneux, Coussin d'argent, Tapis d’argent, Cerastium tomentosum : planter, cultiver, multiplier
  • La feuille est simple, alterne, de forme elliptique, un peu aiguë au sommet, et irrégulièrement dentelée. De couleur vert pâle, elle est glabre à sa face supérieure et un peu tomenteuse (recouverte de duvet) en dessous. Le Figaro.fr, Néflier commun, régal de l’automne
  • Avis aux amateurs de charcuterie. Si vous ne résistez pas au goût et à l’odeur envoûtante d’un bon saucisson sec, cette plante originale devrait vous ravir. Baptisé Germandrée Tomenteuse (de son nom botanique Teucrium polium), cet aromate méditerranéen de la famille des Lamiacées possède des feuilles au délicieux parfum de saucisson. Miam ! Cette plante peu commune relèvera à la perfection vos salades et mettra un peu d’originalité à vos apéritifs. Une feuille sur un toast au chèvre, on en salive déjà. La Germandrée tomenteuse s’accommode avec de nombreux mets, à vous de choisir selon vos goûts et vos préférences. Reponse Conso, Cette plante sent le... saucisson ! - Reponse Conso
  • Avec le soutien de ses partenaires, le Comité ZIP des Seigneuries pourra entamer le travail par la coupe des tiges de roseau et la pose de membranes isolantes là où les repousses ont été plus importantes. Le site sera ensuite garni d’un total de 460 plants de céphalanthe occidentale, de cornouiller stolonifère, de ronce odorante, de spirée tomenteuse et de spirée à larges feuilles. , Un nouveau bord du fleuve
  • Principales caractéristiques: Le kaki est un arbre atteignant 10 m de haut dans son aire d’origine, mais il dépasse rarement 4 à 6 m en France. Les feuilles, longues de 10 à 15 cm sont simples, alternes, se terminant en pointe avec une base arrondie. De couleur vert foncé sur le dessus, légèrement tomenteuses (couvertes de duvet) en-dessous, elles rougissent à l’automne avant de tomber. Le Figaro.fr, Kaki ou plaqueminier de Chine
  • Pour faire venir les bourdons, il faut des fleurs. Par exemple, la dorycnie tomenteuse, avec ses petites fleurs blanches, est un véritable nid à bourdons. Dans l’Incroyable jardin de M. Torterue, on en trouve de nombreux buissons et ça bourdonne. , Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Cinq idées pour un beau jardin potager bio - La Roche sur Yon.maville.com
  • Le griffonia est un arbuste sarmenteux dont le tronc peut atteindre 7 cm de diamètre. La partie végétale se situe entre 3 et 10 mètres de hauteur. Les feuilles sont entières, ovées et glabres. Les fleurs sont regroupées en grappes tomenteuses grises. Les gousses sont obliquement ovoïdes et gonflées. La partie utilisée en médecine est la graine. , LE GRIFFONIA (Griffonia Simplicifolia) Propriétés Bienfaits et Indications
  • Dans la grande famille des menthes, certaines variétés offrent également d'étonnants arômes fruités de fraise Tagada, d'orange, de citron, d'ananas et même, chez Arom'antique, de cassis. Plus incroyables encore sont la plante «fromage» au goût de camembert affiné, lancée dans l'Hexagone par Alsagarden, la germandrée tomenteuse qui sent le saucisson et la tropicale Rungia klossii, proposée par Hortiflor Bureau, qui délivre à la cuisson des parfums de champignon. Il existerait même un spécimen tout à fait légal aux senteurs de cannabis. Ci-joint son nom: la Crucianella stylosa. Le Figaro.fr, Huître végétale, plante «camembert»: label illusion

Traductions du mot « tomenteuse »

Langue Traduction
Anglais tomenteuse
Espagnol tomenteuse
Italien tomenteuse
Allemand tomenteuse
Chinois 绒毛
Arabe tomenteuse
Portugais tomenteuse
Russe tomenteuse
Japonais tomenteuse
Basque tomenteuse
Corse tomenteuse
Source : Google Translate API
Partager